Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 00:01

Dis z’huit thème station

Larus argentatus

 

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Et bien qu’est ce qui t’arrive Adhémar

T’as l’air d’un cormoran mal essoré

Ah ma belle j’ai rencontré un railleur (*)

Cette nuit il m’a raconté son épopée

Venu des bords de la Mer du milieu

Embarqué par des courants violents

Il a bagarré contre les éléments

Contre les oiseaux autochtones

Flics en tout genre et tristes gnômes

Les animaux type chiens de gardes

Un coup de vent gonflé canicule

Et le v’la là en Ré complètement déprimé

Lui qui ne sait pas ses gammes

Moi qui le présente aux dames

Lesquelles le dédaignent

Y’a que les Ailes Paix Ozistes (1)

Qui l’ont regardé sous toutes les plumes

Photo carte d’identité

Et que j’te bague et que j’te prenne du sang

Et que j’te pèse et que j’te mesure

Il est encore plus ébouriffé que moi

Je l’ai laissé sur la rambarde du nord

Pour qu’il se repose

Je ne sais pas si je vais pouvoir assurer ce soir

Sur le thème :

homo sapiens  :

Une espèce invasive

 

Larus genei : goéland railleur

(1) L P O : Ligne de Protection des Oiseaux

ouest france : comm' quoi je ne raconte pas n'importe quoi quoi quoi quoi cou ha couac

ouest france : comm' quoi je ne raconte pas n'importe quoi quoi quoi quoi cou ha couac

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 00:01

Larus ridibundus / mouettes rieuses

Dis septième station (au moins)

 Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Polyphonies

L’égo hélant

Le goth est lent

Nenni les amis

La livraison d’Évariste

Fut fort instructive

Belle envolée post matérialiste

Fort démonstrative

Ho la hi la les copines

Restons entre nous et pas de combines

Il m’a bien fait rire hier

Ce fier atrabilaire

Point ne faut faire gorges chaudes

Des envolées lyriques de ce m’as tu vu

Qui quoique fort sympathique

Agite bien des tics

Il fait beaucoup sans remuer la queue

À aligner à la va comme ça peut

Grands mots et gestuelles hystériques

Il ne faut pas mélanger les genres

Et prendre des phrases toutes faites

Pour pensées logiques

Copier coller internet

Et leçons bricolées télé réalité

Ne font point traité

Ni démonstrations

Troussés façon grand maître

Ne point confondre être et paraître

Mais que vois-je il arrive

Alors salue les copines

Dites lui le bonjour de ma part

Je me dois d’aller voir

Sans retard Adhémar

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 00:01

Quatorzième station

Sterna hironda

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Glissades et ondes

Slice à la surface

Effets élancés

Élégance innée

Vaguelettes évanescentes qu’articule

Le souffle du fleuve sous la patte légère

Écran fragile et flexible

Que le vol réécrit

Calligraphie qu’efface le vent

Contacts ressors

Sans efforts apparents

Quand se déclinent les multiples

Et fugaces signatures   

Traits d’union entre eaux et ciel

Virgules visibles sur variables véloces

Souligner le flexible et l’assurance

Pour percevoir plus loin que l’aliment

Entre lectures primaires

Et aveuglements ordinaires

Traduire les alphabets

Et convertir en données de vies …

Mais convertir en données de vies …

 

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 00:01

Falco tinnunculus

Le crécerelle et la comptine

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Que vois je là en bas

À peine caché sous le fil

À linge de Mémère qui persévère

À accrocher vêtements et serpillères

Entre laitues et fritillaires

Entre ses roses roses et ses scorsonères

Un drôle d’animal véloce et vert

Qui ressemble à un mulot et qui tourne

En rond tandis que mon pote le chat bleu

Se tapit derrière la verrière

Et que Mamy s’évertue à se grandir

Sur la pointe des sabots

Pour épingler son dernier mouchoir de batiste

Et puis qu’ouïs-je

Quelle est cette ritournelle

Que chante ce gamin qui va et vient

En sautant sur place en agitant

Les bras :

Une souris verte qui courait…

Bon je vous laisse vaquer et m’en vais

Au- dessus du terrain de foot

C’est tout ce qui reste couleur

Chlorophylle par

Ici …

Je t’attrape par la queue …

 

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux
Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 00:01

Douzième station

Egretta garzetta

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Garzette ou grande le doute est notoire

Où est la houppette mais le bec noir

La patte élancée et le bec en pente

J’arpente en élégante l’eau dormante

 

C’est que je veille et surveille sur une

Quill’ si la pèche se fait opportune

Sans permis je me place et me déplace

Sans perdre la démarche ne me lasse

 

De faire la pige à vos mannequins

Qui se démodent en toute saison

Je garde le ton sans flonflons futiles

Pointillé clair sur la ligne fertile

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 00:01

Onzième station

Cygnus atratus

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Monologue

Que signifie point d’interrogation

Le cygne y fit ce qu’il sait suspension

Il ne sait ni dire ni démentir

Il avance sur l’onde sans frémir

 

Il pose pour la postérité et

C’est déjà beau cou sans se forcer et

Sans se départir de son esthétique

Qu’il faut savoir saisir regard magique

 

Symbole vivant positif et vrai

Négatif des réalités relais

Des horreurs dissimulées par manœuvre

Écarter la réception lire l’œuvre

 

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical :

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 00:01

Bubulcus Ibis

Dixième station

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Accord jaunes / verts pour écrin

Envol signature reflet

Et effets assurés sur ors

Et moires ceci sans efforts

 

Notables sur les gestes vifs

Clichés actifs et incisifs

Sur paysages électifs

Actions et  saisis de motifs 

 

Sur son plumage l’eau ne tache

L’élan se fait ample panache

Érudition des gestes hors

Élections essor sans folklore

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 00:01

Zoziaux & cie / dix septième 

Qui île lue mime

À mes oiseaux / n & b dixième

Qui illuminent les crépuscules griffés

Sur les ailes des concerts tout ébouriffés

De riffs et de vers étonnés de leurs audaces

Quand la nuit du blues s’ouvre à d’autres interfaces

 

Les histoires se retournent sur elles-mêmes

Imaginant sur les écrans du réel fleuves

Et monts inversés mots qui se sèment carême

Travers des fêtes sans farces mais robes neuves

 

Taillées dans des voiles aux inserts incroyables

Tressages des envols trames de l’ineffable

Quand les lèvres du ciel s’ouvrent pour des baisers

Fruits des aventures traduites partagées

Txt / image / choix musical : tg

 

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 00:01

Zoziaux & cie / suite quinze

À mes oiseaux dégriffés

À mes oiseaux / n & b huitième

Affichés sur aucune liste noire ou bleue

Effrontés par nature fière par hasard

Lecteurs infatigables amoureux des cieux

Quand les paysages s’étalent sans retard

 

Signataires indéfectibles des espaces

Ils culminent et plongent vers notre carcasse

Téméraires sur les lignes traces fugaces

Ils dessinent sur les nues profiles et faces

 

De nos rêveries à peine esquissées légendes

Aux ombres incertaines croquis hors la marge

Notes évadées des  portées sans clefs marchandes

Orchestrées hors les lois  libres de toutes charges

À mes oiseaux / n & b huitième

txt image chx musical : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 00:01

Neuvième (ter) station / doubler d'attention 

Sturnus vulgaris et sturnus vulgaris (ter)

Pjtg invitent db (*) / La compagnie des oiseaux

Dis donc Dédé tu dis

N’importe quoi Hè oui

C’est notre copain Dom

Qui fait le portrait comme

 

Il faut de ma très douce

Tu vois sur le parterre

Avec ses éclats verts

Et soleil fausse rousse

 

Elle éclabousse ma belle

Elle allume sévère

Elle raconte ailes

Et nues sans arbitraire

 

Et sans taire calvaires

Et misères aux heures

Des votes verts sur l’air

Des chanteurs en chœurs

 

 (*) db pour Dominique Borée voir son blog : les pensées sauvages :

http://le-blog-de-kiro.over-blog.com/

Photo de Dominique Borée / txt et choix musical : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article