Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 00:00

vert tu oses

retour 11 copie

Des dés découpent des dais illusions

Des ombres sombrent dans les angles

Des sangles bandent les rangées érigées

Bardes accouplés aux heures accordées

Sur la lire des lièvres en festons découpés

La nuit se prépare à accoucher ses chimères

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lily 28/04/2013 20:49

J'aime cette lire (lyre ?) des lièvres qui permet d'accorder les heures. Et ce jardin flamboyant, empli de thuoses

pjtg 29/04/2013 18:11



aux heures des musiques les lièvres délivrent des images ensorcelées, chacun y puise ses sources.



telos 28/04/2013 16:48

ça vire au vert...

pjtg 28/04/2013 19:34



vert et toute la palette. en devenir.



Laurent 28/04/2013 14:32

Tapis de fleurs, tapis de mots...

pjtg 28/04/2013 19:33



un tapis multicolor, ouvert à toutes les diplomatie



Martine 27/04/2013 14:55

je découvre des jardins colorés et des mots qui accompagnent si bien la promeneuse que je suis!

pjtg 27/04/2013 15:58



si Zacchary a hérité de ce prénom, cette musique y est pour quelque chose, ça fait longtemps que je fréquente ces chansons... avec le temps va tout s'en va... restent quelques mélodies et les
souvenirs...



Topa 27/04/2013 14:34

Zaccharie Richard ! "En v'là du blues, en v'là...", même et surtout s'il est cajun !...

pjtg 27/04/2013 15:55



avec l'accent inimitable. la chaleur du Bayou... un chêne-vert, des oiseaux et un lac nommé Bijou... un bijou de chanson !