Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 00:01

Où questions

Ténèbrescences suite et s’y cogne

Croisée abonnée aux lueurs du soir falot

Magique ou impossible repère sur les flots

Quand le navire se perd à charger les pro

Duits issus des rapines obligées dépôts

 

Florilèges des aubaines trop évidentes

Les pas s’émeuvent malgré eux chercher la rente

Épaves des errances et pauvretés pentes

Glissantes où se rompent les fleurs décadentes

 

Effervescences sans substances et relances

Des vaines prudences obsolescences rances

Nid de flatteuses odeurs et de rémanences

L’obscur déguisé costume de faux silence

 

image : pj txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Topa 29/03/2017 06:50

Le gars à la musique, on dirait que la guitare lui brûle les doigts...

pjtg 29/03/2017 11:10

la dextérité et la vélocité peuvent prendre des aspects surprenants.

tilk 29/03/2017 00:35

petite ouverture grand intérieur !!!!
amitié
tilk

pjtg 29/03/2017 11:10

merci, les lueurs peuvent être trompeuses, surtout quand elles revêtent des formes connues, elles parlent en nous ; à nous de les faire parler

Minik do 28/03/2017 07:48

Petite lueur intérieure de l'espoir...

pjtg 28/03/2017 11:41

petite ! l'important est qu'il t en ait une ? et s'il fait trop ténèbres on frotte une allumette !

photodilettante 28/03/2017 07:28

une écriture plurielle

pjtg 28/03/2017 11:39

en poésie tout est permis quand le lecteur ajoute on arrive à un bel ensemble

ZAZA 27/03/2017 11:36

Une fenêtre qui laisse filtrer une lumière d'espoir ! Bises et bon début de semaine

pjtg 28/03/2017 11:37

ou un piège lumineux, les deux assurément ? après faut y aller voir ou entendre Bonne semaine