Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 00:00

Etude opus vingt neuf dite mot râle

encres vergé-28

 

Dans la rue des Beaux Draps Madame Étourneau

Achète du mouron pour ses petits zoziaux

Assis sur son derrière le chat des hauts ruisseaux

Surveille son cabas en faisant le gros dos

 

Il prête aussi son râble aux mains de la mégère

En lui faisant cadeau d’un ronron mercenaire

Il la suit le minet jusque la porte palière

Et se retrouve sec sur le seuil arrêté

Par le chien fort en gueule qui point’ le bout d’son nez

 

Si La Fontaine est raide dans les anthologies

Ses chutes bien tournées jusqu’ici ont suivi

 

Et les oiseaux véloces

S’envolent libertaires

Au nez de tout négoce

Des manuels scolaires

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Minik do 10/10/2013 07:59

Ca sent bon le siècle dernier.
Et je remet le disque...

pjtg 10/10/2013 10:22



les bonnes chansons n'ont pas d'âge, allez on sa la remet encore une fois. les piafs chantent en toute saison. @ +



ornellamai 09/10/2013 20:17

très joli poème ... qui anime notre imagination... mais du mouron il y en a dans mon jardin ! et pas facile de s'en défaire -

pjtg 10/10/2013 10:21



les oiseaux ne mangent que les graines, alors il faut choisir le mouron et les oiseaux, ou le jardin sans mouron ni oiseaux. mais les piafs sont pas bégueules ils aiment aussi le tornesol. bon
jardinage.@ +



Tmor 09/10/2013 14:34

Terril, enfance, souvenirs, errance. Doux et tranché à la fois.

pjtg 09/10/2013 16:04



sur les horizons de l'enfance, les décors persistent à nous faire signes. mais Chérreau n'est plus là pour faire danser les personnages, on se fait acteur.



Martine 09/10/2013 14:15

jolis zosieaux!!!!

pjtg 09/10/2013 16:01



oiseaux de papiers et zoziaux à plumes ont en commun leur vulnérabilité.



Topa 09/10/2013 14:13

Les lignes du dessin font penser à celles du bois...
Berthe Sylva a une grosse cote chez nous...

09/10/2013 16:00



on lit l'âge sur les cernes du bois, les cieux sont plus difficiles à lire, transfert alléatoire et miroir ?


j'aime les textes des chansons dites réalistes. @ +



Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche