Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2019 2 23 /04 /avril /2019 00:01

Près de chez soi Ou chez eux

 

Arbres et oiseaux & oiseaux et arbres (dire les diérèses)

Le ciel gris mime une phrase qu’écrase l’heure

Les notes disséminées dans le phrasé clair

Les moineaux veillent sur les marges beaux parleurs

Infatigables qui persistent à parfaire

 

Les paysages minutieux ornées des gris

Et des notes sévères du quotidien nu

Que les automobiles poursuivent de nuit

Et de jour dans la texture des flux reflux

 

Quelques notes se délivrent sans permission

Elles ponctuent les pas des marcheurs incongrus

Qui s’attardent à entendre entre deux stations    

Les débats et les trilles tout au long des rues

Arbres et oiseaux & oiseaux et arbres (dire les diérèses)

images / txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
j'aime ton article<br /> et Thiéfaine (j'ai fait une intervieuw de lui il y a longtemps )<br /> amitié<br /> tilk
Répondre
T
surtout que la relève se fait attendre !!!<br /> amitié<br /> tilk
P
merci pour les comm. Thiéfaine a un peu vieilli (comme nous tous) il reste fidèle à lui même je crois (au moins on écoute des anciennes chansons?)
T
Sur exposition très expressive, bravo !
Répondre
P
le noir et blanc qui révèle tous les gris que nous avons en nous ?
Z
Les notes de cette poésie comme le va et vient des vagues au fil de la marée. Bises et bon mardi Thierry
Répondre
P
Léo Ferré évoquait la marée que nous avons dans le cœur, bonne journée @ +
S
J'aime les deux images. Le mot trille est toujours charmant à lire dans un texte..
Répondre
P
le mot en lui même est évocateur : légèreté, élégance et musique qui demande une interprétation sans affectation : on n'entend pas l'effort ...
M
A propos de trilles, pour la première fois de la saison<br /> j'ai entendu celles d'un merle...
Répondre
P
trille note virtuose qui ajoute à la mélodie variations et inventions ...