Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 01:01

Saisons hors sol Saisons hors sol

Arbres rouges / rouge deux

S’étire sur l’or du soir l’heure sans acompte

Quand les mères exténuées surveillent les pontes

Les fièvres se rajoutent aux écorces noires

Pour dire la honte des crimes à-valoir

 

Bijoux sertis fixés dans le derme des gueuses

Encolures décalées amenées trop tard

Sillons décolorés par la sueur des fileuses

Quand s’épanche sur les fleurs le pu des standards

 

Les entrelacs des couplets inhumains se tissent

Autour des tombes métiers perdus pierre lisse

Elles disent les cicatrices des cadences

Tues oubliées cachées sur la scène évidence

 

Linogravure : pj / txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg
commenter cet article

commentaires

Topa 17/11/2016 13:15

Ton arbre a l'air d'un dinosaure. Protecteur quand même...

pjtg 18/11/2016 11:08

c'est Pascal qui l'a gravé on retrouve la configuration de blog pjtg : pascal juhel thierry gaudin un bel arbre il est vrai

ZAZA 15/11/2016 13:46

Des strophes qui me parlent dans cette période troublée... Dans le graphisme, j'y vois une tête de cerf. Bises et bon mardi

pjtg 16/11/2016 11:18

merci pour ton message et d'ajouter aux lectures possibles, bonne journée

photodilettante 15/11/2016 11:47

tes mots s'étirent hors du temps.... c'est très beau.merci

pjtg 15/11/2016 12:02

merci, à mon tour, de commenter surtout de cette manière, au risque de me conforter

Lily 15/11/2016 09:14

les couplets inhumains se tissent,
mais aussi l'espoir
au fond des sillons
je vois comme une main tendue
dressée vers les nues

pjtg 15/11/2016 10:58

mains tendues depuis les strates enfouies / oriflammes et balises / qui se dresse au dessus des sillons / où germent les graines semées par les ans

t 15/11/2016 09:14

Recadrage sans age mais avec couleurs vives.

pjtg 15/11/2016 10:56

le rouge est une des couleurs les plus anciennement reconnues, nommées , la vivacité se perd dans les âges