Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Dessins et esquisses P J (six)

    15 février 2020 ( #dessins et esquisses )

    Musique des arbres Quand dans l’ombre sombrent les appâts denses Dansent des écorces rideaux des maux Fragrances vigilances et présences Des songes et des légendes cadeaux Reçus sous les ramures quand les corps Ne perçoivent plus ou peu le décors Des...

  • Balades et Ballades

    18 février 2020 ( #Ballades )

    Bords de Sarthe 7 S ur le bord du chemin Sentinelles en grains Epis et tiges vertes Sous les pas découvertes La lumière d’été Accompagne les clefs Des musiques célestes Qui font danser agreste Les papillons les fées Les oiseaux les mémés Douces chatouilles...

  • Balades et ballades

    26 février 2020 ( #Ballades )

    Bords de Sarthe 8 oui.................. S ur les lèvres d’eau fraiche Une barque bien sèche Se cachent les rameurs Sous les saules pleureurs La frêle coque attend Là sur la rive verte Que chante le faisan S’il est encore vivant Passent les hirondelles...

  • fables suite

    29 février 2020 ( #fable )

    suite et faims diverses... S ur le bord de la route Il n’y a pas de doute On marche et on entend Les autos et les gens Se dégourdir la patte Les oreille’ et le reste C’est sourire en un geste On n’est pas des ingrates Mais après la balade Ce qui nous...

  • Pignons & cie / trente et six

    12 mars 2020 ( #pignons )

    Rencontre fortuite sur le chevalet D es images posent sans faire collision Elles illustrent bien plus que le maigre horizon Que dessinent l’écran coincé dans le salon Les oiseaux originent l’ombre des pignons Les maisons se cultivent des greniers volages...

  • Balades et ballades 9

    18 mars 2020 ( #Ballades )

    Bords de Sarthe neuf Lythrum salicaria Salicaire commune S ur le bord du plan d’eau S’entend un beau corbeau Il chante en la en do Chœurs et chants en solo Sa grave tessiture Inspire les oiselles Qui sautent la nuit sur Des rythmes éternels Il narre des...

  • Écrire à l’ombre des pignons

    21 mars 2020 ( #écrits et pignons )

    Dixième page I l dit qu’il aime et puis il se rétracte crac Réponses tatouées sur l’épiderme du trac La fréquence des portées disperse le vrac Quand la pente s’insurge et force et patatrac Les palettes se présentent éclats suaves Hésitations majeures...

  • Dessins et esquisses P J (sept)

    24 mars 2020 ( #écrits et pignons )

    Fragment É vident dit le chiendent évidant Dent de lion s’en vont et son compagnon Le souffle des écorces porte vents Et nuages par-delà les chansons Celles qui sont sels et âmes des âges Elles viennent sur les poèmes rages Et sens cibles des mensonges...

  • Orion en majesté

    30 mars 2020 ( #bêtes et gens )

    Une ... HOP Un dans un T’as bien vu Hein Et hop plus rien Ça c’est malin Savoir compter Et puis sauter Regarder l’œil Au fond des feuilles Dessous la pile Derrière l’île Des points l’esquisse De qui se hisse Loin des tampons Et des bouchons Trouver regards...

  • Écrire à l’ombre des pignons

    08 avril 2020 ( #écrits et pignons )

    Onzième page L es fluctuantes rides apportent nuances Et variantes au long des sentes en partance Vers des horizons mouvants océans et lignes Aux vagues critiques qui se liguent et signent Sur les marges des cahiers des portées encrées Sur les pages et...

  • Des bêtes et des gens

    11 avril 2020 ( #des bêtes et des gens )

    Sciurus vulgaris Un éclair roux Petit coucou Petit déclic C’est magnifique Le ventre blanc À cet instant L’œil vigilant Il a la dent Photographique C’est magnifique Et surveiller Sans déranger C’est pas commun Comme son nom Etre au parfum Et dire non...

  • Corbeaux et Cie

    14 avril 2020 ( #bêtes et gens )

    Par confinement deux … Langue perdue pour œufs Les enfants de l’urbain Du bitume et des trains Perdus dans le milieu Perchés sur les antennes Les oiseaux en mécènes Enchantent les rues ternes La chaussée et la berne Ils racontent hors scènes Les lois...

  • Dessins et esquisses P J (huit)

    20 avril 2020 ( #dessins et esquisses )

    TRIO L ui et l’autre se mêlent les houppiers De l’arbre à la forêt la rime au pied Les troncs et les ramures fondent les Frontières en un très vaste sujet Qui lie les uns aux unes et les vers Aux verts palettes et brosses revers Et avers en ce complexe(s)...

  • Corbeaux et Cie

    26 avril 2020 ( #corbeaux et Cie )

    Par ces temps de con / Finement…quatre … Sur le tapis neigeux S’avance frère freux Il joue sur l’échiquier Becs et pattes gelées Pied de poule tissus Pied de coq en fondu Le gris est un mélange Qui rappelle la fange Quand le redoux s’en vient Mêler les...

  • Des plantes et des arbres et des hommes

    29 avril 2020 ( #arbres )

    Printemps vingt vingt / Vue zéro une / Avril hein ? Ce printemps confiné Offre opportunité Aux humains bien masqués Qui osent regarder Les couleurs les saveurs La danse des odeurs Le ballet orchestré De la grande beauté Les fleurs du pommier Font chanter...

  • Écrire à l’ombre des pignons

    02 mai 2020 ( #écritures )

    Douzième page L es frontières se meuvent et passent ailleurs Derrière le bleu vert des yeux de l’horizon Se mêlent les cadrans et le regard des heures Les flexibles et les angles à fleur de son Appellent les sésames pour ouvrir sans clefs Les armoires...

  • Corbeaux et Cie

    05 mai 2020 ( #corbeaux & Cie )

    Par ces temps de con / Finement…cinq … Le ciel se met au bleu C’est bon pour les amis Corneilles et freux En profitent un peu Déroulés sur l’écran Sur fond de vrai printemps Le temps des retrouvailles Des débats des chamailles Écran azur s’entend Car...

  • Balades et ballades 11

    29 mai 2020 ( #Ballades )

    Confiné point d’interrogation Turdus merula & lumbricus terrestris Le bec plein Printemps vingt Vingt non vain Quand s’en vient Après l’œuf Ciel tout neuf Le bec muet Forcément Les sifflets Du beau temps Saisir s’entend Sans regrets La nichée Piaille...

  • Dessins et esquisses P J (9)

    01 juin 2020 ( #dessins et esquisses )

    Neuf neufs ou n'oeuf L es murmurassions et les ramures Déploient leurs ailes et leurs pétales Leurs fleurs et leurs feuilles leurs nervures Les bouquets et gerbes en chorales Commémorent des anniversaires Des fêtes et des jours ordinaires Le flou des...

  • Ailes et coups suite

    04 juin 2020 ( #oiseaux )

    Pélicans & Compagnie / Preux m’y est pas Les pélicans Veillent prudents Questionnements Qui est présent Où est Bertrand Notre parent Et Léopold Maitre d’école Et Jonathan Sur son œuf blanc Qui ne sait plus Ce qu’il en fut Et Bérénice La belle Miss La...

  • Dessins et esquisses P J (dix)

    07 juin 2020 ( #dessins et esquisses )

    Dits ce que disque dit L a l une dans l e creux Va à travers les cieux Elle adresse ses vœux Aux oiseaux audacieux Elle adresse ses vœux Les Archives des dieux Aux bêtes et aux vieux Les arbres dressent sur La paume des mains plaines Des sentes épissures...

  • Ailes et coups suite

    13 juin 2020 ( #oiseaux )

    Pélicans & Compagnie Preux m’y est deux pas … Hector le pieux Cet amoureux Des chants pompeux Et des vieux pneus Et Évariste Le guitariste Et son épouse Chanteus’ de blues Federico Et ses canto Qui tenaient chaud Au bord de l’eau Apollinaire Le vrai faussaire...

  • Écrire à l’ombre des pignons

    16 juin 2020 ( #écritures )

    Quatorzième page S ur les pages lues en perspectives muettes Des silhouettes gravides se montrent nettes Et écussonnées des ombres hétérogènes Venues des territoires étranges où peines Et soupirs se mêlent en de longues étreintes Les gestes et les cris...

  • Ailes et coups suite

    01 juillet 2020 ( #oiseaux )

    Pélicans & Compagnie Preux m’y est quat’ pas … Le vieux Victor Et ses trésors Arthur André Et leurs idées Luc et Bernard Les vrais anars Donnant leur part Sur le mitard Alice et jean Qui font semblant De rigoler Pour pas pleurer Boris le blanc Qui fut...

  • Écrire à l’ombre des pignons

    07 juillet 2020 ( #écritures )

    Quinzième page Q uand ils écrivent dans le sens Des dérives des inversions À contre pente et délivrances Les signes et les transitions Des sillages vers les nuages Drainent les veines des passages Le sang des illusions s’enferme Dans les traces des épidermes...