Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • La compagnie des oiseaux

    17 septembre 2018 ( #oiseaux )

    Ailes et coups suite Picus veridis (juvénile) Petit pic deviendra grand Si sur le tronc viennent les ans Tambours qui sonnent de saison Quand le soleil a ses raisons Mais la réserve vient avec le vent Quand l’hiver pointe ses rigueurs Jeune nourri de...

  • À l’ombre des oiseaux / 16

    23 septembre 2018 ( #oiseaux )

    oiseaux n/b suite atonale D ans l’écrin des roselières des rousseroles Frissonnent elles font chœur avec les phragmites Ailes d’été qui se cachent pour chanter vols Répétés dans la douceur des instants ces rites Discrets chuchotent le soir leurs récits...

  • Pjtg reçoit S J (*) / douzième envoi

    29 septembre 2018 ( #pjtg invitent )

    (sans titre bis) On peut bien rire de moiOn peut dire n’importe quoi Quand je fais une chansonJ’aime bien voler des motsMais des mots qui parlent On peut bien rire de moiOn peut dire n’importe quoi Il y a plusieurs façonsIl y a plusieurs facettesLe ponctuel...

  • Pjtg reçoit S J (*) / treizième envoi

    29 octobre 2018 ( #pjtg invitent )

    Le souffle coupé Le gardien garde le phare Il est debout dans sa solitude La mer s’agite comme une folle Elle danse avec les vagues Le gardien garde la lumière Qui fait signe aux bateaux Il garde et regarde À travers un regard Son propre regard Les étoiles...

  • À quoi rime elle / dix-septième coup d’aile

    06 janvier 2016 ( #à quoi réel )

    Mimes et rimes Sur la croisée lors les nuits étales se glissent Des oiseaux mimes adroits instables ils tissent Esquisses d’insondables chemins de traverses Dans des décors inconnus aux ombres adverses Les traces subsistent dans les brumes ouvertes Alertant...

  • A l’ombre des oiseaux / 2

    14 janvier 2018 ( #oiseaux )

    Paysages épures et oiseaux signatures L es racines des arbres indiquent aux oiseaux Des couleurs et des mélodies que eux seuls savent Du nid suspendu aux nues aux rives concaves Le chant en répons suggère des concertos La distance en ans et en formats...

  • À quoi rime elle / vingtième coup d’aile

    18 janvier 2016 ( #à quoi réel )

    Prime et rime Quand se nuent les ailes des signes aux silences Des mots sur les vitres des regards étoilés Les oiseux de la nuit échangent les cadences Des pas malmenés par des lumières déliées Les cimaises des nues relancent les cartels Sur des portées...

  • À quoi rime elle / vingt et unième coup d’aile

    20 janvier 2016 ( #à quoi réel )

    Trimes sans rimes Sur les traces des messages qui se diluent Dans l’éther Se taire et soulever la poussière Les remarques vagues des volontés primaires Ne font que distraire les fanfares élues La ronde des orphéons envoie sur la lune Des lectures morales...

  • À quoi rime elle / vingt et troisième coup d’aile

    24 janvier 2016 ( #à quoi réel )

    Rimes et frimes Les oiseaux sombres des paysages contraints Exécutent sur la soie des brumes grand tain Des fresques aux sourires incertains Les mains Des actrices déplient la lisse des refrains Surnagent d’étranges voluptés constellées Sans évidences...

  • Expo Typoésie 2017

    15 mars 2017 ( #intermède )

    vernissage première station des presses et des explications un publique attentif et les explications de Jacques : la typographie ses origines et les espaces de liberté qu'elle a ouvert HENRI TACHAN Les Chiens qui suivent les Enterrements.

  • Aqua rimmel / sept coups de brosse

    01 avril 2016 ( #aqua rimmel )

    Palette diluée L ’envol extravagant des vagues vertus tue La quille des carcasses se charge en marge Des pseudo et des scénarios des rapports lus Sur des invendus oubliés dans les décharges Les coups d’aile isolent les sillages chantés Dans les plumes...

  • Aqua rimmel / huit coups de brosse

    03 avril 2016 ( #aqua rimmel )

    Palette qui n’ose Des vents de pâle heure mangent la main glacée Tendue depuis les autres côtés déplacés Ou simplement accolés aux herbes vivaces Quand le ciel s’absente ou se refait des grimaces Les yeux agrandis par visions entrelacées Recèlent par...

  • Aqua rimmel /onze coups de brosse

    07 avril 2016 ( #aqua rimmel )

    Pas lettres Les ailes de nos oiseaux perchés sur les rides Griffent de leurs pennes des portraits apatrides Les ombres profondes des blessures lucides Soulignent dans les yeux des îles et des ides Où n’abordent jamais des navires armés De charmes farceurs...

  • Pause quatre / deux fois deux

    31 juillet 2016 ( #pause )

    sonnet (*) À un févier au croisement de deux allées Dans le jardin du Mans bien mal raccommodé Au creux des deux troncs une cicatrice épaisse L’étiquette atteste du genre et de l’espèce Gledisia triacanthos févier d’amérique En n’articulant pas les diphtongues...

  • Pause six /deux fois trois

    05 août 2016 ( #pause )

    Sonne et … A u retour de Honfleur le port fait du rappelle Accroché à la tige il me souvient de l’ancre Engeôlée au coin des bassins bateau sans aile Ou navire répudié nef ravalée cancre Au bar quand les corsaires se sont engagés Sous la bannière du cinéma...

  • Pause huit / deux fois deux par deux

    11 août 2016 ( #pause )

    France libre & Charles de Gaulle Le printemps un peu humide n’a donné que Quelques fleurs un peu timides peu avant Le dix huit juin de l'année seize que Le soleil avait franchement boudé Gris blancs Les nuages avaient lâché averses et Ondées Des pluies...

  • Pul’s Art MMXVIII (9)

    02 août 2018 ( #pul's art )

    Laurent Delaire (3) … /… Des évidences permises Le pourcentage consenti Aux mesures des toiles Apparente le kif kif Des esquifs naufragés Sur les océans placés Entre les droites musclées La vaillance s’exaspère Et l’apparence se déplie Les traits sèment...

  • Pul’s Art MMXVIII (11)

    11 août 2018 ( #pul's art )

    Danielle Burgart (2) … / ... Qui se tracent que sur les rives Des extrêmes sensibilités Entre hauteurs et matières Manières et vigueurs Quand les ailes s’en viennent Au ras de nos enfances Sur ces chemins de stridences Le cri à la lisière des ombres Niche...

  • À l’ombre des oiseaux / 15

    02 septembre 2018 ( #oiseaux )

    Sur la pointe des épis les vents ... S ur la pointe des épis les vents se déplient Froissements et esquisses lavis sans répits Les fleurs de l’âge épousent les sillages nids De dentelles écritures sur les replis Sauvages mélodies hymnes des oiseaux sages...

  • Pul’s Art MMXVIII (6)

    07 juillet 2018 ( #pul's arts )

    Catherine Schvartz (fin …/… Et prennent des espaces À peine effleurés L’envergure dédouanée Émergences effervescentes La dimension s’induit Du bout des yeux Quand les doigts s’inventent Des ciels à mesurer À l’aune des efflorescences Les absences se lisent...

  • Pjtg reçoit S J (*) / neuvième envoi

    25 mai 2018 ( #pjtg invitent )

    Dans ma poche… Dans ma poche j’ai plein de blé À ne plus savoir comment le dépenser ! Mais je ne peux pas acheter Le vol des oiseaux qui frôlent les branches Et me parlent. Je ne peux pas acheter La brume blanche qui tourne Autour de la lune, La lune...

  • À l’ombre des oiseaux / 10

    17 avril 2018 ( #oiseaux )

    Dix nœuds S ur le rebord du ciel Frontières du réel Immenses défilés Et fragiles portées Entre les frêles ailes Se tissent des idylles Forgées par des rebelles Sur les îles subtiles Au franges des glissades S’avalent des rasades De vents et de dérades...

  • À l’ombre des oiseaux / 8

    24 mars 2018 ( #oiseaux )

    Oui j’ouïe D ans l’épaisseur des houppiers des ailes libèrent Ombres et entrelacs vibrations dans les airs Frais elles disputent aux ombres et aux verts Des veines pleines sources douces caractères Souples et drus l’impertinence des contraires Manie des...

  • A l’ombre des oiseaux / 3

    29 janvier 2018 ( #oiseaux )

    Paysages et fêlure D ans les langes des anges les oiseaux arrangent Des effets morcelés que les rêves engrangent Au long des rives et des anses percutées Les épaves des hivers les trésors d’étés Mais les saisons se meuvent et meublent étiages Et crues...

  • Pjtg reçoit S J (*) / sixième envoi

    28 février 2018 ( #pjtg invitent )

    Je suis riche… Je suis riche de vous les Volontiers Je suis riche de vous qui me donnez la main. Je suis riche de vous tous Lynda la rigolote Ma danseuse ma complice Laurent le showman Ta guitare et ton micro Stéphane ta gorge vibre Tu lis sans texte...