Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2021 2 16 /11 /novembre /2021 01:01

TrentIème

   et cInquième

 envoI

PJTG reçoit Stéphane

Dans ma tête j’entends une voix

La voix de ma grand-mère

Mange mon p’tit gars tu vas grandir

Les pièces d’argent qu’elle me donne

Les bonbecs qu’on choisit ensemble

Les crêpes les beignets

 

Au fond de mon cœur

Une lumière me transperce

Le visage de ma grand-mère

Ses yeux bleus me bleuissent

De sa beauté

 

La voix de ma grand-mère s’éloigne

Sa silhouette s’efface dans la brume

L’empreinte de notre mémoire s’éteint

Nous disparaissons

Dans le grand mystère du silence

Stéphane est invité à la Chapelle St Aubin au "Printemps des langages" : Nous allons préparer une petite expo de textes et il en lira au micro.

" Stéphane Juglet et la poésie, c’est l’histoire d’une rencontre entre lui, vrai poète encore ignorant de son propre talent, une écrivaine qui a cru en lui, une éducatrice qui a tout mis en œuvre pour organiser les rendez-vous et un auteur de blog qui le suit fidèlement.Il travaille en amont dans sa chambre, liste les mots de chansons choisies, enfin retrouve l’écrivaine : Ils élaborent ensemble les textes dans un atelier d’écriture sauvage. Tous deux échangent, fabriquent, rangent les mots comme des pierres, à la fin ça fait un petit mur qui tient tout seul sans presque de mortier. "

PJTG reçoit Stéphane

Txt : Stéphane et Victoria

Photo : Tg

Choix musical : Tg

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2021 3 20 /10 /octobre /2021 00:01

‌bonjour Thierry, voici le dernier texte de Stéphane, noyé dans un petit récit que je n'ai pas pu m'empêcher de faire...
Mon projet est de le voir tous les 15 jours, en principe, si tout va bien. J'espère que ça ne fera pas trop souvent pour toi.
je t'embrasse

donc Victoria et Stéphane on repris leur collaboration

On échange, on fabrique, on range les mots comme des pierres, à la fin ça fera un petit mur qui devra tenir tout seul sans presque de mortier. 

Stéphane est déroutant. J’ai noté ce qu’il m’a dicté: «La brûlure, Les tortures, Le vertige». J’hésite à laisser l’article devant ces trois mots. Qu’en pense-t-il? Je lui dis Stéphane, regarde ce qui est écrit, pendant que tu regardes je te lis ma proposition et tu me dis la différence. Je lis: « Brûlure, Tortures, Vertige». Il ne voit pas. Je relis, lentement. Quatre fois. Il ne voit pas. Il ne voit toujours pas. Où est la différence? Je relis encore plusieurs fois, Victoria je ne comprends pas ta question. Stéphane, regarde bien, et en même temps écoute. Suis avec ton doigt. Enfin il comprend, je crois qu’il comprend. Il choisit «Brûlure, Tortures, Vertige». Dont acte.

Je copie le texte au propre, j’indique le lieu, la date, il écrit son nom.

Pjtg reçoit S J Trentième  et quatrième envoi

 

Vingt-sept ans

 

toi Mandela libérateur

tu as lutté pour exister

pour résister aux tentations

des armes et des armées

ta colère était ta force

     *

la provocation

la menace

le jugement des Blancs
    
     *

 

dans ta prison des douleurs

le corps enchaîné meurtri

brûlure solitaire

torture à l’esprit

fulgurant vertige

 

Stéphane Juglet

Foyer Les Hautes-Fontaines, La Chapelle Saint-Aubin, vendredi 8 octobre 2021

 

Txt : Stéphane et Victoria

Photo Roger et Tg

Choix musical : Tg

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2021 6 10 /07 /juillet /2021 00:01

Trentième

et troisième

envoi 

… un petit dernier pour la route avant septembre :
Entre le kiné, l'orthophoniste, le théâtre et la pétanque, j'en passe, Stéphane est un homme très occupé. Trop, me dit-il. Regard noir. Bref vendredi nous avions très peu de temps, il avait préparé une longuissime liste de mots dans "Derrière le brouillard" de Grand Corps malade, j'ai pensé ouh la la on ne va pas s'en sortir en une heure, alors comme  il était en colère je lui ai proposé de ne garder qu'un mot, il a gardé "orage", ça donne ça

‌

 

Pjtg reçoit S J / envoi

L'orage


L'orage est dans mon cœur


Au noir de mon cœur


De mon cœur blessé


L'orage est ma colère

Pjtg reçoit S J / envoi

Stéphane Juglet, Les Hautes-Fontaines, vendredi 25‌ juin 2021

Txt : Victoria et Stéphane

Photo : Roger et Tg

Choix musical : Tg

Partager cet article
Repost0
22 juin 2021 2 22 /06 /juin /2021 00:01

Trentième

et unième

envoi

Pjtg reçoit S J 31

sans titre

Le vent souffle
Il respire

Le vent oublie
Oublie le temps
Le temps d'avant
D'avant l'esprit
D'avant le souffle
D'avant la vie

Le vent vivant

 

Stéphane Juglet, les Hautes-Fontaines, vendredi 12 juin 2021

Pjtg reçoit S J 31

un petit mot de Victoria qui dit que Stéphane fatigue

avant dernier texte avant septembre

elle ajoute : il n'a pas voulu donner de titre "pour que le mystère reste, que le lecteur se pose des questions"
 

texte Stéphane photos, choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
26 mai 2021 3 26 /05 /mai /2021 00:01

Trentième envoi

De nouvelles Nouvelles

Vinrent le vingt de mai

Pjtg reçoit S J

‌cher Thierry,

ceci est le premier poème que j'ai écrit entièrement tout seul sans aucune aide au Foyer des Hautes-Fontaines.

"Vole mon ami, va trouver la lumière et les étoiles,
Rejoins la terre et le ciel.
L'amitié, les larmes qui coulent nous rendront plus forts.
L'amour que j'ai pour toi sera plus fort que la mort.

Je me rappelle nos rires et les pleurs qu'on a vécus ensemble, ta joie de vivre, les parties de pétanque et de basket qu'on a gagnées, tu étais de loin le meilleur sportif de La Chapelle de Hautes-Fontaines.

Votre fils était heureux de vivre, une flamme coulait en lui. Les anges prendront soin de lui comme moi j'ai pris soin de lui du mieux que je pouvais.
Que la lumière t'emmène sur la route du Paradis !"

Stéphane Juglet, jeudi 20 mai 2021, Corderie

 

Pjtg reçoit S J

Nuit de tempête
 La marée montante
Gronde puissante

Du plus profond d’elle-même.
 

 La mer engloutit ses rouleaux
La vague avale un galet bleu
Et s’envole indomptée
Dans le vent.
 
Le vent s’engouffre au plus profond
De sa splendeur
Le vent se déchaîne
Dans ses plus hautes profondeurs.
 
La nuit m’interpelle
La mer m’appelle.

Pjtg reçoit S J

texte de Stéphane Juglet

Photo portraits de Victoria H. Stéphane tient le crayon

mise en page et choix musical : TG

Partager cet article
Repost0
6 février 2021 6 06 /02 /février /2021 01:01

Trentième page

trois zéro

trente y aime 

Écrire à l’ombre des pignons

À puiser dans les profondeurs

Des ombres et des vives forces

Les ciels se meuvent en amorces

Qui déclarent la paix aux heures

 

Des pays sages apparaissent 

Sous les racines des fleurs es-

- Poirs et suites tressées sous sols

Étendues vers des nuées folles

 

Le poudroiement des scripts armés

Des rêves et des songes nés

Des nuits magnifiées des orages

 

Et des accalmies ces tressages

Se mesurent aux océans

Aux déserts plein chants imminents

Dessin : P J txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2020 5 11 /12 /décembre /2020 01:01

Des Nouvelles de Stéphane

Pjtg reçoit S J trentième envoi

voici un courriel de Victoria suite à un échange téléphonique

et un mot de Stéphane 

‌‌« coucou Thierry, tu m'avais gentiment proposé de faire une petite rubrique "des nouvelles de Stéphane", je l'ai vu la semaine dernière, une heure comme on a le droit, inutile de dire qu'en une heure on n'essaye même pas d'écrire d'ailleurs avec le masque et les deux mètres de distance je le comprends mal je lui fais tout le temps répéter ce qu'il me chuchote, car le masque le fait chuchoter plutôt que parler
Il m'a dicté ceci :
"merci à vous tous pour vos beaux commentaires, merci pour votre fidélité
merci à Claudie et à Frode de m'avoir donné ma chance
un grand merci à Thierry. Thierry, penses-tu que mon projet de faire un recueil ça tient la route?"
j'ai demandé des photos aux parents et je te fais suivre le mail, je trouve que la photo avec le sweat "I'll be back soon" est marrante et conviendrait à la situation?
merci encore pour tout

Anne Sylvestre : Les gens qui doutent

Photo : les Parents de Stéphane

Txt : Victoria et Thierry

Chx musical : tg 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2020 4 05 /11 /novembre /2020 01:01

 Je fais semblant...

Pjtg reçoit S J / vingt neuvième envoi

 Je fais semblant d’être là
Je fais semblant de rire
Je fais semblant de m’amuser
Je fais semblant d’être heureux.
 
Je fais semblant de penser
Je fais semblant d’y croire
Je fais semblant de vivre.
 
Une voix me parle
Une voix verte elle me dit :
Elle me dit : T’es tordu
T’es tordu de la feuille.
 
Je n’ai pas dit la vérité
Je me trahis moi-même.
Dans le miroir mon visage me ment
Car je suis fier en vérité.
 
Je fais semblant d’avoir peur la nuit
Je fais semblant d’être fragile.

Pjtg reçoit S J / vingt neuvième envoi

Stéphane Juglet, mardi 27 octobre 2020, Corderie

 

Photos tg et photo Roger N. revue par tg / Choix musical : tg

 

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2020 6 12 /09 /septembre /2020 00:01

Jardin d'hiver

Pjtg reçoit S J / vingt huitième envoi

Notre jardin d'hiver
est bleu comme tes yeux de prunelle
Nous nous tenons par la main
Sous le charme ça vit
ça gigote ça pétille

Pjtg reçoit S J / vingt huitième envoi

J'entame un projet sur 2 ans avec Stéphane : Faire un recueil.
Comme il est très fatigué par des séances à l'Arche on commencera le 1 octobre.
je suis tout de même passée le voir et il a voulu écrire un peu

ce n'est ‌pas grand chose, comme il dit "C'est pas du grand Stéphane"

 

M’a glissé Victoria

 

Texte : Stéphane Juglet & Victoria Horton

Photos et chx musical : tg

Partager cet article
Repost0
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 01:01

La pensée d'Hector en ce beau jour :

hector

De mon passé, bien rude et bien batailleur

S'il me reste seulement une seule bonne leçon

C'est que ni de le rage ni de l'âpre peur

Nous ne saurions jamais faire route vers la Raison

 

De l'effroi d'un funeste et malheur destin

L'image vibrante de pensée devient action

De la foi solide d'un cœur très serein

Se génère toujours la belle et saine solution

 

Aussi, Frères et Sœurs  de la même et belle onction

Restons sur nos propres et profonds commandements

Et nos nobles coeurs ignorant les basses passions

De lumières sans illusions trouveront l'agrément

 

Des élites de la Peur ne ferai grande Foi

Maintes manières furent elles au banc éprouvées

Autant d'essais jamais n'eurent effets validés

Heureuse close du pouvoir en soi retourné!

 

Car si l'hydre de la toussante et sourde incure

Aux yeux incultes se pare des diables atours

Les nôtres y voient solides preuves de Nature

Balance éternelle de nos modernes jours

 

Nos saintes missions nous alignent aux sains sens

Et céder à l'Hydre à nous serait renier

Des origines supérieures de notre essence

Je me lave les mains de son inanité.

hector

Photo  et txt Hector

Mise en page et chx musical : tg

 

Partager cet article
Repost0