Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 00:04

Pont

 

Pays sages 07

 

 

 

Le refrain se plait à tendre la souplesse

De la viande contrainte en sa pulsation

Les pas s’enchainent en conscience

Des pages retournées sur la nuit à venir

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 00:00

Pays sages 06 

Contre chant 

 

La beauté oubliée des houppiers se mêle aux nues

Arrachant aux reliefs les vers que les fleurs sèment

Une phrase un refrain une harmonique

Une fleur fortuite de conscience émerge

Partager cet article
Repost0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 00:00

reprise riff

 

Pays-sages-05.jpg

 

 

Sur l’échiquier s’endort le piaf

L’échelle chromatique se floue

 

Élaborer les souvenances

 

Les voiles  de la danseuse

Ont semé des paillettes véloces

Un refrain prend sa source dans l’eau et la lumière

Partager cet article
Repost0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 00:00

Pays sages 04

 

Sous les paupières mesurées une trêve se plait

À feindre l’énergie des dermes agités

Les germes des voix perdues murmurent

Des espaces façonnés en espoir de cause

 

 

Et l’esquive poudroie en fuseaux de couleurs

Partager cet article
Repost0
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 13:00

Pays-sages-03.jpg

 

La chaleur d’une main invisible

Le musc enfoui sous la peau muselée

Signent le sillage d’une passante

 

Volonté virtuose et voie aléatoire

Le mirage volute l’échiquier enherbé

 

Partager cet article
Repost0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 23:00

 

Pays sages 02

 

Entrer dans la mémoire des arbres

Irriguer de sève le crayon et la plume

La sente rectifiée rythme le couplet des pas

Et dansent les nymphes et les jupes légères

 

Aux angles la souplesse d’une hanche s’accroche

Des voiles de mélancolie se teintent pleine palette


Partager cet article
Repost0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 14:18

Ouverture / Salut de marbre

 

Pays-sages-01

 

Les rides des ramures saluent le peintre sage

Accolades et baisers couleurs de nostalgie

La science des jardins nimbe de voluptés

La vigueur des souvenirs et des rêves éveillés

Partager cet article
Repost0