Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 00:01

Ganté de titane

acry-010.jpg

Les titans veillent

Sur les chiens assis

Lu carne et lu brique

Dans les arts canes

En contrepoint des attractions de bas étages

En prestance et résistance les pentes se lestent

De poussières où se tassent le sens cible des dés

Cernes et strates y forniquent dans les pages

Dans l’épaisse sueur et le suranné 

Des érosions étirées sur calendriers

Lisibles en lignes lithographiées

Manuscrites empâtées calligraphiées

Si gelées ou cimentées

Canicules et déluges notent

Traits stries stases en strophes

Esotériques au risque d’exciser

Mousses dermes muscles tendons

Excroissances des évidences

Ève y dance dans les bras de Lilith

Adam mord dans les fentes du temps

Quand Caïn a bel œil et signe

 

sur les toits on retrouve Mary Gauthier et ses belles ballades

Repost 0
Published by pjtg - dans nuits
commenter cet article
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 00:01

Mire ou arts

acry-09.jpg

 

Une mélodie en puits sciences

Etaie les piles liées de la nuit

Les âmes des femmes vaquent

Dans les corps durs des chats

Grains d’or niés hier dans les combles

Les nues cuvent leurs esses

Pets rances des ignorances

Dans le dé fou les pistes figées

Un cas drille  carre ses pas dans les faux

Fuyants sous les airs peignés

Des feux naitre et s’en aller

La laisse des ans vire rondes

Sans barre de butée

Mais la borne ans registres

Ne cède aux arts que des figures

Ecorche-cœurs des souffles

Et teint sur reflets des tains

Que mirent ou arts ou vacuité

 

hommage à un grand qui vient de disparaître, je ne ferai pas de jeu de mots à propos de l'hiver, ni de la chevelure de neige.

Repost 0
Published by pjtg - dans nuits
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 01:00

Clin d'oeil

acry-07.jpg

 

07 zéro zéro septre

 

La nuit a mis son costard dégriffé

Un minet sans pédigrée  glisse en douce

Un regard noir armé entre les pousses

Rousses du signal chauve des larmes dés

Faites par hasard dessous soie épi

Dermes pâles salés suintant son eau

Musquée chargée d’amours embellies   

Michel Ange change lapis lazuli 

Essences d’œillets lin colle de peau

Oxydes toxics contre gouaches scolaires

Au carrefour perdu de tous les enfers

Une papesse en fuite coule sa goutte

Sur la raie noire de sa jupe dissoute

Aime moi hurle à mort un saxo d’or

Charlie survit  rue des remords sans mors

Et Monk dort dans le piano Sall’ Pleyel

Gavée de hits taxés  sous les faux ciels

La nuit qui a mis son suair’ rebelle

Cadence un enterrement pour les amants 

 

Stevie Ray Vaughan : 13 octobre 1954 (Dallas) 20 août 1990 (East Troy Wisconcin)

Repost 0
Published by pjtg - dans nuits
commenter cet article
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 01:00

Témoins

acry pascal

Au rythme des insomnies urbaines / Un réverbère avoue sa peine à un rosier noir desquamé / Épines rentrées parfums speedés / La flaque de suie broche la nuit / Droit sur l’artère l’aiguille insiste / Gamme éreintée à étriller les gemmes des petits jours / Un peintre compte les soies de ses brosses engluées / Le clavier énervé du pianiste s’atèle à remembrer les souvenirs des noctambules / Aux embruns d’haleines chargées des songes sassés / Des hasards accrochent des costumes fragiles /  Le stéthoscope du chaman se noue les branches à décompter des honoraires  labellisés / Cendrillon se tait devant la vitrine d’un grand couturier /  Un privé gris drague une prime sous les pavés de l’Elysée

 

 

Repost 0
Published by pjtg - dans nuits
commenter cet article
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 00:00

Ope à citer nuits-0001.JPG

 

Les ans se rient des panses tendues de doux mets / Mais digère si / Aime et dit style / Ô si utile / U l’sert aux entournures / Putain de hure / Saoule de bénitiers péchés au large de l’ordalie / Règle ton compte et file sur le bar bac & périples mono tonne / Les  pennes insultent / Les peines hissent des glorioles / Gary perché sur la vingt deuxième n’arrive plus à faire descendre ceux qui l’ont suivi / Les pênes  crispent la haine des nantis sur les huniers drapés de reps  / Le camé Léon se recoud les veines au scotch / Le goût du doute coûte / Un barbouze maousse pleure le grand Charles / Gégène sous le coude / La tenancière disperse des vers trempés hard rock / Et verse une larme sous le choc

 

 

 


Repost 0
Published by pjtg - dans nuits
commenter cet article
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 00:00

" M " Housser

acry pascal 04

La majuscule macule le mitant des nuits mornes / Monstres & Cie exonérés d’impôts / Gueule émasculée des baisers cannibales / Chevauchées de neurones branchés sur le néolithique / Mont de Vénus épilé et scrotum crotté / L’amazone rafistole sa mustang débridée / Télécaster stressée / Le médiator des cauchemars fibrille sur des riffs déglingués / Les soirs d’ivresse sans disjoncteurs / Quand l’interrupteur flambe irradié du dedans /La vulve émancipée des ténèbres avale le passeur de subjonctifs / Livre ouvert convulsé de critères / Live explosé où les décors mordent le présent /… /... suite à la prochaine toile ... / ... suite à la prochaine toile ... / .... Suite à la prochaine toile ...  /...

 

Repost 0
Published by pjtg - dans nuits
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 00:00

" M " Acier

acry pascal 01

Pierres de Rosette revues et corrigées / Les faces dés multiples s’égaillent sur les grèves / L’incorrigible se prend à désespérer / Les pères Spective inaugurent les années / Sur la marge les scribes s’épuisent / Le pare chemin avale le passant / La Mer des ravages déborde sur la page / L’encens des foyers suppure et se fane / La flamme  insurgée des formes fermes / Dédicaces aux audaces arasées / Se fige sur l’autel des révoltes avortées… / ...

 

Repost 0
Published by pjtg - dans nuits
commenter cet article
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 00:00

" I "    Cônes

 

acry pascal 03

 

Les vernis s’encrassent des yeux qui l’auscultent / Dire de la pitié sa possible misère / Albert tire la langue sur le timbre corné / La matière des ans insulte le relatif / De vagues vigies vaquent sur les berges vendues à l’étal des passifs / Le silence s’enfle de polyphonies remembrées / Des photons étonnés agrippent les frontons / Etoiles ensachées sans visées vénales / Visions vulnérables / Verbes fossilisés dans le vouloir des échafaudages visionnaires /… / ... 

 

 

 

Repost 0
Published by pjtg - dans nuits
commenter cet article
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 00:00

" T " moins

 

acry pascal

La térébenthine  s’affaire sans esprit / La résine a séché dans l’usine / Les angles s’enkystent dans la naphte des  nuits / Trois quarts / Profils et faces s’emmêlent les graphites / Cubisme à rebours des paysages / Accus acculés accumulés /  Portraits incrustés sur repeints volontaires / Etapes empâtées sur la toile / Détendue retendue rentoilées  / Forces exténuées qui s’extasient des possibles fictionnés / Romans de gare  perdues / Romans de gare perdus / Les voies du silences achoppent entre clopes et poussières / Aux aiguillages les rails tricotent / Boussoles barbouillées de visions… /...

 

 

 

Repost 0
Published by pjtg - dans nuits
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 00:00

"A" proche

acry pascal 02

 

Alphabet fabriqué pas à pas  / Casse sans titres / Caractères écrasés par la crasse des pays cages/ Et des autres / Suites et enjambements / Ponctuations obligatoires non spécifiées / Chemins cintrés / Phrase sans airs ni calages / Uniquement des points de suspension / Sans pensions ni rentes / Quelques lettrines jetées au hasard des ponts /  La cafetière de la mère Ordinaire a versé son amertume / Encre au plomb tiré sur l’horizon / Jus de mémoire cuits et recuits / Pigments de souvenirs peints et repeints et peints et repeints et peints et re peints / Strates sur strates sur stra...

 

 

fini les âneries :
acryliques sur toiles de Pascal 
Repost 0
Published by pjtg - dans nuits
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche