Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 09:30

Homme lettre

bande noire 01

 

Les veules expertises laissent sur l’estran

Des vieillesses perdues de sombres signatures

Que des anges perfides conchient en dedans

Mimes idolâtres  de restes de nature

 

L’architecte du néant abat sa main pleine

La danse sous l’échafaud rejoue pour la reine

Des chimères aux serres précises repeignent

Les cheveux des hasards que les faux amours teignent

 

Sous les arches des solitudes des géants

Se calculent des trajectoires impalpables

Des crépuscules minutieux aux yeux de sables 

Enterrent pour le mieux les héros des écrans

 

et un beau texte de Léo Ferré /Words words words

 

txt et image : tg mise en scène : pjtg

Repost 0
Published by pjtg - dans chansons
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 00:01

os vaut vit part

bande noire 004

 

La mise erre de plans en lavis qui ne savent

De l’amour que des lettres copiées sur épaves

Les aventures encadrées  des saints vendus

Sur le dur avec des clones de remords tus

 

L’escale entre les nuits et les aurores nues

Stratifiée sous les gibets aux flores émues

Raconte dans la langue des amours fanés

La faune interlope des célestes contrées

 

La geste des narrateurs aux regards de verre

Rejoue les mélodies rescapées des éthers  

Où des amants aux corps de flammes illuminent

Des galaxies perdues aux confins des enfers

 

séquence nostalgie : Creedence Clearwater Revival : Down to the corner

 

txt et image : tg mise en scène : pjtg

Repost 0
Published by pjtg - dans chansons
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 00:01

Pont de vers

bande noire 03

 

 

Les becs s’effilent sur des accords aiguisés

A la force des esprits condamnés hier

Sur le bûcher des magistratures amères

Où règnent des mères saoules de faux baisers

 

Des archives de cruautés aux allures humaines

Signent des bons de sorties sans peine aux sirènes

Qui s’en viennent dans les silences des viscères

Achever le travail des corps  avec cancers 

 

En décors les fanfares et les cordes augustes

Qui se vendent et se vantent et se dégustent

Sous des paravents de fiel et des ciels chargés

Des ors et des étains que donnent les années

 

et une autre de Dylan "Up to me"

son vaste répertoire recèle des textes

qui conviennent à toutes les situations

 

txt et image : tg

 


Repost 0
Published by pjtg - dans chansons
commenter cet article
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 00:01

Les armes n’ont de larmes

bande-noire-02.pg.jpg

Que sur les hymnes et les marches militaires

En décodé immergé pleine peau lissier

Les barreaux des cages aux oiseaux s’enferrent

En éclipse de lumière aux reflets d’acier

 

À la clef des portées arrachées aux pipos

Des armes aux tranchants maculés de mots  

Dessinent sur les lèvres des arbres têtus

Une faune aux yeux de feu secoue les  vœux tus

 

Dans  des chemises qui se vident des poitrines 

Les anches de vielles revanches s’égosillent

Sous les lumières encombrantes d’escadrilles

Agitées sur des ciels aux tons qui se déclinent

 

et un Dylan : A hard rain's a-gonna fall

séquence nostalgie

 

txt et image : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans chansons
commenter cet article
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 01:01

Banc d’âges

bande-n-04.jpg

L’oiseau du blues erre sur la lande des mères

Les sillages des spectres en revers des ans

L’ante des orages repousse sur les corps

Les cortèges se vêtent aux grés des hivers

 

Sur les crimes d’hier le jour prend son talent

Baptisant sur les airs les larmes des remords

Les notes bleues grainent et germent sur les plaies

Les portées barbelées ne peuvent retenir

 

Les voix cicatrices ne tarissent jamais

Les fers sur les tendons ne cessent de frémir

Les nerfs tendus à vif sur le sillet des maux

Enchantent de fièvre en corps les slides des mots

 

 

 

 

 

je vous propose ce Cry Baby de Janis Joplin.

après Alvin Lee on reste dans l'énergie.

 

 

 

 

txt et image : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans chansons
commenter cet article
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 01:01

Ans, cris et…

bande-n-03.jpg

L’ante des orages repousse sur les corps

Desquamant des épis aux allures de sorts

Jetés par des amours  perdus au cœur des brumes

Sur les étraves que des éphémères plument

 

Le morfil des songes étrangle les accords

Des mélodies cachées qui sondent les décors

Un ordre de dément explique dans le sang

La perverse utilité des soldats en rangs

 

Les gages des idiots décalqués sur l’erreur

Les géants des légendes perfusés de terreur

Exécutent les oiseaux vendus aux revers 

Des voiles de la nuit pourvoyeurs de chimères

 

Alvin Lee & Ten years after : l'énergie des années septante

j'ai beaucoup hésité, bon j'y reviendrai

image et txt : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans chansons
commenter cet article
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 01:01

Étais âges

bande-n-02.jpg

Les sillages des spectres en revers des ans

Nourrissent des naufrages sans jambes ni âges

La marâtre s’énerve sur le sort des gents

Et crache son humeur moderne dans le potage

 

Les chaînes des délits se recousent des ailes

Et suivent la route Jim Crow et son modèle

Les frets sur les croûtes se rongent les molaires

La vieille sur son divan ne fait que distraire

 

La charge des oxydes ronge les écrits

Le canal de sang frais n’éponge que les crues

Quand l’ogresse ivre laisse choir sur le tapis

Des os et des amen exigés par l’indu

 

Le temps de finir la bouteille : Alain Leprest

 

image et txt : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans chansons
commenter cet article
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 01:01

Marche os as arts

bande-n-01.jpg

L’oiseau du blues erre sur la lande des mères

Quand dans la nuit crèvent les œufs au bord des pierres

L’avantage se perd à creuser les chimères

Venues du fond des nœuds et des ventres austères

 

La loi des contre chants se confesse en mirage

Plaquant sur la page les notes du chantage

Les coups des couteaux sculptent les nerfs des ombrages

Héritages gantés de faux dermes sans âges

 

Sans fond les tanières se crispent sur les os

Des fœtus oubliés sur les rives sauvages

Où dorment les filles mères et leurs fardeaux

Sans espoir de retour la colère seul partage

 

et une chanson de Bob nostalgique et lucide.

 

image et txt : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans chansons
commenter cet article
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 01:01

de jours en jours

 

bande-sans-neon-04.jpg

 

Et la semaine se mène de La à Là

Sans secousses sévères si ce vers s’y fie

Le chat des crépuscules miaule ses défis

Le tempo s’accélère ou se fait doux aplat

 

Plaqués sur la peau des tendresses émergées

LA note LA lieu LA signe qui se désigne

En réponses plurielles aux bords des baisers

LA ou ici se fait nid LA ou le mot signe

 

LA entre doigts et gestes LA entre mots et

Emotions quand la semaine fait ses couplets  

 

et du Blues Australien : Fiona Boyes

 

texte et image : th

Repost 0
Published by pjtg - dans chansons
commenter cet article
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 01:01

vers des délires

bande-sans-neon-03.jpg

Et tout se mire dans les artifices tords

Qu’offre l’un sens dire sur le ciel des opiums

La survie des nuits blêmes accouche dehors

Des fœtus obscènes qui dégueulent la somme

 

Des hivers engrossés par des trains de fiels verts

Des printemps sans amours et des poèmes pervers

Des étés écrasés sous les lames de fer

Des automnes enivrés de larmes amères

 

L’attente se confine en écharpes hernies

Que tente de teinter survivre au mercredi

 

Roxanne Potvin A love that's simple

Repost 0
Published by pjtg - dans chansons
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche