Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 01:01

Cinq

Saint y aime 

ou scintille est M

 

Pasquarelles deux

Des robes de fantômes cernent

De rides les vagues internes

Qui déferlent sur les estrans

Des mers gravées sur les écrans

 

La rive se charge de sables

De liqueurs de terres aimables

Les limons aux douces odeurs

Chavirent les gens à toute heure

 

Ils pointent sur le drap froissé

La saveur des mains épicées

Par la froideur des soirs solides

 

Qui dansent sur les rocs qu’Ovide

Chantait sur les plages salées

De la mer Méditerranée

Aquarelle : Pascal / texte et choix musical : Thierry

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2021 2 26 /10 /octobre /2021 00:01

Onze

On the

On ze ….

 

Pasquarelles deux

Entre les joncs s’animent des pluriels

Traits aux accents qui se mirent en ciel

Et que les nues nuent avec étincelles

L’aide des ailes et des jouvencelles

 

Des habitants aux humeurs versatiles

Se plaisent à interroger les styles

Les absences se font de plus en plus

Et les orages noient les airs repus

 

Des azotes fabriquées en orient

Les oiseaux se meuvent trop insouciants

Irradiés par les airs cuits des usines

 

Les charrues tracent les rimes des spleens

Dans les notes écrasées par les métaux

Arrachés aux silex et aux coteaux

Aquarelle : Pascal / texte et choix musical : Thierry

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2021 2 05 /10 /octobre /2021 00:01

Dix

     Dits

           Îles

Pasquarelles deux

Quand souffle l’ostensoir

Dans l’église miroir

Les fleuves de l’histoire

Se meuvent en transitoire(s)

 

Étendues sur les ondes

Qui fleurissent le monde

Sur des portées modestes

Aux prénoms qui se lestent

 

L’illusoire figure

Sur les toiles des peintres

Si loin de ces faux murs

 

Qu’on revêt sur le tard

Ainsi que des vieux cintres

Boulevard des beaux arts 

Aquarelle : Pascal / texte et choix musical : Thierry

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2021 6 11 /09 /septembre /2021 00:01

Neuf

        Ou neuves

                          Compter ou conter

Pasquarelles deux

Ces vaillances drues ou austères

Qui s’abreuvent à nos artères

Les saisons des orages viennent

Brutalement secouer les rênes 

 

Les secousses sismiques nouent

Au dedans des carcasses trous

Et plaies et coutures remous

Internés dans les peaux verrous

 

Faufilés et crispations crues

Selles rivées dans les reins nus

Des chevaux conduits aux labours

 

Obligatoires longs séjours

Et courtes peines répétées

Enkystées fausses destinées

Aquarelle : Pascal / texte et choix musical : Thierry

Partager cet article
Repost0
18 août 2021 3 18 /08 /août /2021 00:01

Huit

       S’ouvre ans aire

                                   Repère

Pasquarelles deux

La pigmentation des peaux sans

Cibles augmente les effets

Des eaux menacées des intrants

Serviles soumis aux rejets

 

Dans les organes putrescibles

Qui animent les volontés

Des artistes gens irascibles

Qui saignent sous la cruauté

 

Des égoïsmes cultivés

Dans les bourses et les colonnes

Les arbres secouent leurs racines

 

Les fleurs abreuvent les nuées

Les oiseaux jouent des Requiem

Les sources abreuvent et sèment 

Aquarelle : Pascal / texte et choix musical : Thierry

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2021 6 31 /07 /juillet /2021 00:01

Sept

       Sait l’impaire

                              Et prévoit

Pasquarelles deux

Les envolées ponctuées imposent

Des silences et des cadences

Des replis ou des redondances

Des codas des couplets des pauses

 

Que seuls les oiseaux sans répits

Exposent sur les pages roses

Des dictionnaires non écrits

Tomes tus d’encyclopédies

 

Lire le nez dans les nuages

Les oreilles dans les ramages

Et les ventricules ouverts

 

En pensant aux fragilités

Des veines des rus des arts taire

Qui se meuvent dessous la terre

Aquarelle : Pascal / texte et choix musical : Thierry

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2021 2 13 /07 /juillet /2021 00:01

Six

Six si

Non pas l’impératrice

Pasquarelles deux

La confluence des idées

Se joue des cartes perforées

Les carrefours depuis longtemps

Appellent des amours ardents

 

Les pas conjuguent sur les mots

Des modes et des indulgences

Qui tutoient les fortes engeances

Des moteurs et des soubresauts

 

Les chorales se prennent mains

Et pieds dans les enjambements

Qui se plaisent Parler des temps

 

Hier cette nuit ou demain

Offerts sur les calendriers

Aux pages rudes ou déliées 

Aquarelle : Pascal / texte et choix musical : Thierry

Partager cet article
Repost0
25 juin 2021 5 25 /06 /juin /2021 00:01

un deux

             trois quatre

                                 Cinq

Pasquarelles deux

Des robes de fantômes cernent

De rides les vagues internes

Qui déferlent sur les estrans

Des mers  gravées sur les écrans

 

La rive se charge de sables

De liqueurs de terres aimables

Les limons aux douces odeurs

Chavirent les gens à toute heure

 

Ils pointent sur le drap froissé

La saveur des mains épicées

Par la froideur des soirs solides

 

Qui dansent sur les rocs qu’Ovide

Chantait sur les plages salées

De la mer Méditerranée

Aquarelle : Pascal / texte et choix musical : Thierry

Partager cet article
Repost0
4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 00:01

Pasquarelles deux

                         Quatre c’est deux et deux

                                              Pas forcément 

aquarelles

Les taches sur les ondes

Offrent des nuits fécondes

Et servent sur les rondes

Des codas fort girondes

 

Les frises se déroulent

Sur les plages où croulent

Des épaves et des sables

Qui donnent de l’arable

 

Aux plates poésies

Qui rigolent sursis

Des blancs entre deux mots

 

Harmonies ou ruptures

Déferlantes  Structures

Ou paisibles repos

Aquarelle : Pascal / texte et choix musical : Thierry

Partager cet article
Repost0
4 mai 2021 2 04 /05 /mai /2021 00:01

Trois

        Sur le décompte

                        S’ajoutent les contes

Pasquarelles deux

Les fleuves et les rus

Effleurent les recrues

Qui arrangent les pas

Sages entre deux lacs

 

-Sages des paysages

Inventés sur le fil

Des teintent qui défilent

Dans les yeux sans visages

 

Ces écrans malmenés

Vidés de leurs réflexes

Quand les nœuds opérés

Ignorent les apex

 

Inviter les orages

Et les calmes passages

À relire les chants

Et redire les ans

Aquarelle : Pascal / texte et choix musical : Thierry

Partager cet article
Repost0