Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 01:01

Aubade mythologique

aubade-01.jpg

À l’aube des héroïnes les chants déliés

Surgissent sur la soie des pages écornées

L’aède au nom perdu attend que le silence

Et les douleurs et les drames et l’amour dansent

 

L’Enfer se profile dans les verbes choisis

Ulysse sur la galère entend les déesses

Que des miroirs magiques couchent dans son lit

 

Dans la guitare des légendes les hardiesses

Les couardises se sédimentent en tas

Lumières et ténèbres se mélangent sans fin


En vrac Qui sait quand la voix trouvera le La

La clef le ton la gamme le son du refrain

Héritage indicible monstres ou agrégats

 

le blues australien : Anni Piper basse et chant

 

txt et image : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans acrytg
commenter cet article
27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 01:01

Océan blues

PC070003.jpg

I got the blues En FA majeur

 

Par la fenêtre à contre jour

Le bruit des chaînes s’entend toujours

 

Du sud profond aux lacs frontière

Les cris de haine se font cerbères

 

T’es blanc t’es bien t’es noir out

Depuis hier tu prends la route

 

Le blues parti par le grand monde

Conquiert les cœurs tout à la ronde

 

Amours brisés rêves arrachés

Triste existences et pauvreté

 

Voilà ton lot chanteur des rues

Virtuose cracheur de beautés nues

 

Rire pour cacher les larmes

Jouer c’est émousser les armes

 

A celle que j’aime je crie oh oui

On pleure on aime c’est notre vie

 

Dani Wilde : "Blues can never dead"

chanson dédiée

Repost 0
Published by pjtg - dans acrytg
commenter cet article
25 décembre 2014 4 25 /12 /décembre /2014 01:01

Oiseau des nuits

opiseau des nuits

L’oiseau chute t il / Chute ou lutte / Lue la chute élucide la loi / Pas d’ailes lues / Un passe et choit si un vite et heurte / La cible des airs est chant / Son et rythme et rimes / Notes urnes en nocturne / Quand la nuit / Est prime et prisme / Temps / De ce qui n’est ni jour ni ombres / Linceul de l’un seul / À naître À être / Ténèbres espaces entre lumière et opacité / Oh pas cité / Oh pas rue râle / Espace qu’habite le regard / Le visible n’est cible qu’au déterminé / Mensonges du représenté / Danses en vers mesurés sur pas troncs / Le sillage des fentes hommes / Avant tu sur la portée de l’être ange / Aventure sur la portée où être /

 

j'en profite pour rappeler que cette toile sera à la Boulangerie 

 

en attendant on peut écouter Calvin Russel : Baby I love you

chanson dédiée


 

Repost 0
Published by pjtg - dans acrytg
commenter cet article
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 01:01

Sillage (Si âge / sciage) (3)

46 X 55 10 F

sciage--trou-a-.jpg

 

Gorgés de larmes et de chants / L’oiseau sait la douleur / L’oiseleur sait-il le langage / Devine t il l’ampleur de telles envois / Ou se borne t il à faire payer : tant de la note, tant de la trille / Et il se dit esthète / Es Têtes de linottes, de mulets de rossignol / Au bois la belle ne va plus / Le conte ne décompte que le copyright / Droit dans l’escarcelle / Ça scelle la loi des marchands / Mais le conte est là / Qui redonne la clef / L’oiseau brise la loi / Et s’en va ailes blessées / Ira t il jusqu’à toi / Ne sera t il qu’une enluminure sur un livre doré /

 

 

 

Le grand Bruce interprète une chanson du grand Bob, tout est grand

chanson dédiée

 

Repost 0
Published by pjtg - dans acrytg
commenter cet article
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 01:01

L’oiseau agit

46 X 55 = 10 F

oiseau-agit-.jpg

La loi ose ce que l’oiseau n’ose / Encadrer / Encager / L’enrager ni peut / Qu’heurter les barres / Non de musique / Pas brisés dans l’aile / Les Plumes des littérateurs / Nid aux odes / N’y peuvent que dire et retracer / L’envolée vient du dedans et se casse / Prix des rêves / Songes des nuits / L’oiseau se brise / Plumes ensanglantées / Qui se déposent en rimes sur le cahier / Celui d’Éluard qui chante Liberté / Ici se scelle la loi / Le glaive prend le pas / Thémis y perd son latin / Et l’oiseau meurt / Vidé de son sang / Plumes scotchées sur l’étal du devoir / L’envol ne se fera que dans les vers / Gorgés de larmes et de chants /


 Carolyn Wonderland : elle porte bien son nom

chanson dédiée

Repost 0
Published by pjtg - dans acrytg
commenter cet article
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 00:01

Amble bleu acry-th-09.jpg

T ’

U nie que

Blues en bleus et bleus en pas

Ternes « A » croche

Saint coopte l’ « A » thé à règles

Hures des jours sans faim

Frets en charge sur pont

Aux arches échouées

Reprise au vol

Le manche mâche

Le doigt et crève les taux

De chance sur épaisseurs

Arts mots niquent

La coda « O » râle

Sous tendu mais tu

Étude de gammes

En ré faustien un dé

Mode arbre sur fond d’un fini

Toutes faces font ré

Tables à corps et à cris

Pris hier dans l’« R » du rock

Un « O » tel qui perd

Dure mère et c’est

Teintes

 

du  blues encore du blues

Hound Dog Taylor

http://www.youtube.com/watch?v=8ueJQiwaVoA

Repost 0
Published by pjtg - dans acrytg
commenter cet article
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 00:01

Où "A" ne choque

acry-th-08bis.jpg

U

Nie que 

Deux points

Ouvrent les guillemets

Un tire la trame du drame

En neuf coups

La dame se crame

Les effets en manche des lustres

Carnes cernes étriqués de lacs

Noués aux dermes des geôles

Ailes et rappel sur plans

Excavées des colères

Pas roi ni pion ni fou

Ça grave le cairn inné

Fable aux accents tatoués

Sur trame dodéca-métrée

Reprise hors cadre

La barre de mesure

Aven ire et havre ivre

Un sensé conter

 

 

 

Sonny Boy Williamson II

http://ww.youtube.com/watch?v=I-eq5uw1CH0

la vidéo a peu d'intérèt

le texte et l'harminica beaucoup

passer la pub...

au cas où ça marche pas ?

Repost 0
Published by pjtg - dans acrytg
commenter cet article
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 00:01

admemoratio (et un et deux et trois…

acry th 07

 

Les étourneaux de l’an croissent

Sans sonner le glas

Des virgules sans texte jonchent

Les fontes d’injures

Point à la ligne

 

L’écologue n’épargne aucun trait

Il bouffe les tentures à coup de plumes rages

Formules abstraites des cris et des crimes

Chaînes démaillées  dérobées aux otages

Ceux qui se cachent au fond des auréoles

 

Les oiseaux des langueurs déballent

Leurs chants rescapés d’un autre âge

Ils dealent un alphabet outrages

Où l’ « O » sue « R » et « OU » se  m’« U »

Avec « E » muet

 

j'aime ces jeunes guitaristes qui disent le blues n'est pas mort

Chantel McGregor

Repost 0
Published by pjtg - dans acrytg
commenter cet article
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 00:01

Admemoratio

(Dextre)

acry th 04

L’antre aqueux accueille des repas

Ilions des cités oubliées

Les marges ont perdu dans la presse

Les raisins du sevrage

Pépins et rafles

Collent les brisures des vases

Sur la perverse illusion des images

Traces immobiles perdues dans les glaçages

La place des icônes recèle des pillages

Le flot exubère par excès de ses tics

Les stigmates maturent des tons concrets

L’étal des morsures ecchymose

Le gel profus en mirages qu’exécute

Le flic devenu passager du Nautilus

 

Le dit lu en paraphrases pompeuses

S’énigme tout seul sans effets nus

Mère Hic et nunc du dit perd et manque

 

le grand Bob : je vous le livre avec la traduction

un peu pédago encore

http://www.lacoccinelle.net/291679.html

 

Repost 0
Published by pjtg - dans acrytg
commenter cet article
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 00:01

Admemoratio (central)

acry th 02

La voix grave a crevé la lisière

Les oiseaux du malheur émargent en étrave

La pâle heure ébouriffe tout axiome

Les palettes jugent pour la forme

Des psaumes immergés sous des croûtes darnes

Traines de glaires aux accents illicites 

Pulsent des silences odieux

Clos sur l’indicible

Un du indu et réfractaire

Traduction en espace des aventures

Picturales râle et fermente

Sur la couche d’humain

Qui ne sait digérer ni résorber

 

Simple ment par confusion des sens

Pourvoyeur de pigments

Et poseur de pense ment

 

Gillian Welch : une belle femme, une belle voix, de belles chansons

 


Repost 0
Published by pjtg - dans acrytg
commenter cet article