Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 01:01

En FA majeur

chant-sons-03-copie.jpg

La ville essuie sa sueur salée

Des songes sertis aux sons du blues

Songwritters scotchés sur soif

De nuits velours de baisers lourds

L’or gamme des rockers crève cœur

Grimpé à la vingt-deuxième

Tutoie des dieux aux noms déchus

Slice enfilé sur  nerf optique le guitariste

Perce la nuit refuge des éphémères

La basse boostée trousse les heures

Le batteur cisèle des dentelles 

Le clavier tire à bout portant

Le saxo nu embrase le sternum mélancolie

Les yeux perdus une femme fleur

Resserre son jean sur ses lèvres

Une lune rouillée allume les yeux

Des chats errants qui croisent sans faim

 

chant sons 04 copie

 

et pour accompagner Muddy Water qui chante pour sa belle

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 01:01

La pompe qu'est pas un chateau

chants-sont-off-01.jpg

 

L’oriflamme des quotidiens croise le fer sur la rosace

L’or dit noire cuve sa frime et planque les rides de surface

Hors d’ici le mord la loi essaime sa peur sur la jetée

Mors aux dents la pompe entraine les voyageurs vers l’imminent

L’or flamme des vainqueurs n’a pas sa place sur l’envolée

La main agile peint sur le vif des lèvres les baisers inespérés

Sur la corde l’accord sans cibles dit l’implicite tendresse

Les oiseaux sur les frets pulsent leurs ombres exaspérées

Et s’en viennent par hasard nicher au centre des nuits brèves

Pour  inventer des voyages intenses aux cœurs en instance

 

chants-sont-off-02.jpg

 

et bien sur un vrai de vrai Musicien : Django

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 01:01

chantier avicole

oiseau-copie.jpg

Pèlerin / Gerfaut / Autour / Pygargue / Buse / Balbuzard /

Rapaces harangueurs  de soleil

Voilures impériales aux serres acérées

Qui déchirent l’azur de nos ciels et

Laissent au sol les piafs chus des nids

Les oisillons à peine vêtus brisés

Sur les ronces ou dans le parterre

Arpenteurs des nues aux cris exaspérés

En majesté mais fragiles

Miroirs de nos tourments

 

Linogravure dernière version / irréversible

Re-gravée sur la table de la Korrex

L’envol a perdu ses plumes  

Les chutes de linoléum témoignent

L’encre se fait traces des derniers gestes

 

Jonnhy Cash : chanson dédiée (à qui sait)

 

 

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 01:01

Ne dort pas

truc-vrac-01.jpg

Type os graphe / Ente en Champ / Fleurs de plomb sur lit nos graves hures / Ballades et balades choisies / Cas ras terre / Croûte telle sur plaine c’est réer / Altière exit écluses / Le loup veille / Âme mots à la rime / Le vers libre ou muse gainée / Y trouve port sur composte heures / Heures des peaux (êtes en têtes) / La presse dérouille et rouissent les pierres / Jointoyées en D. / Majeur  et Majuscules / Chambord et Banville en tire / Où arts se cassent / La mine us cul part dessus / Têtes et corps en vrac / Cave à encres / Caves à vins eau si peut / Enclave de possibles sur gars Raymond / T’aime le nouveau roman / Basques errent vit le jour/ Nuit justifiée sans filets / Pas de pets à eaux  / Le frère ne sonne mâtines / Pare en gonds / Atout lave venant / Ou partances tout as y mute /...

 

Les pierres qui roulent quand elles ne s'étaient pas trop éloignées du blues

ne hurle pas au loup c'était au siècle dernier.

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 01:01

Attention tensions

groutel-016.jpggroutel 015

Effort et concentration tout est dans le doigté

Rouleaux encreurs en place et regard acéré

Tout est prêt pour recevoir la feuille placée

Sur le plateau Un tour de manivelle ailé

 

Et une couleur s’applique fine et cadrée

On remet ça autre couleur autre motif 

Autant qu’on veut bien Suivre les gestes et

Les petits clics les indications c’est furtif

 

Quasi magique émerveillement assuré

Voilà l’affiche qui s’enroule sur le blanchet

Accouchement dévoilement Effets

Lisibles Sur les visages attentionnés

 

qui se souvient d'Eva ?

moi

cette chanson pour qui sait

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 01:01

Ivre sans air

truc-vrac-03.jpg

Ça bide / Ouille / Dans la graine / Aille où ça veut / Plaise ire / D’eux vaque et rire / Le trait te ment ( Fort ciment ) / Dé rives des dés lyres / Le gars s’pare / Et volte tiges de fut / Zinzin / Ou de plume « ave » / Antre de chine / « Ave » ma rime à Jimi ou Anna sur la vingt dieux aime / Une dent yeuse fut mets / La petite met zonzon dans la praire rit et fout / Trac / Peau mais l’an dedans réé / Serre vidée en rue / Sur l’allée de bout l’eau /  Un peu cible nos mises / Si peut / Cive en pot / Hô feux / De raies on ne ment / On y rêve vient / Tout jour / En nuits de maux / Si on (de coudre) / Et val à trou attend / Sur la muse hic / Chica go / Electre trique / Dans la cité des vents / Dû d’ailes tas / Honore / Free pour libre /Ave Albert / ai l’heure / Soit le roi de Bill strie 

 

Marc Ducret

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 01:01

En Fa majeur

bande-et-toi-04.jpg

 

La tenture des ans éclate sur la scène

Illuminant l’instant de fleurs et de poèmes

Lors volant aux secours des errances humaines

Des solstices s’inventent des riffs de mains pleines

 

De la sueur des caresses et des baisers

La tempête  a perdu ses mirages pollués

Les oiseaux de l’amour s’élancent en cadence

Mélodies enroulées au cœur des délivrances

 

Samantha Fish : I put a spell on you

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 01:01

Est ta dame

bande-et-toi-03.jpg

Ulysse enchainé sur son mat nostalgie

Gueule dans les tourmentes des écumes forgées

Les sirènes confuses de se voir ignorées

Ne peuvent que mimer leurs antiennes étourdies

 

Les vents changent de cap et glissent sur les peaux

Des sortilèges évincés de leurs masques cornés

Laissent sur la portée s’évader de doux mots

Je t’aime Je t’aime Je t’aime Je t’aime t’aime

 

Julos Beaucarne : Ma Jolie ma tendre verte

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 01:01

les tas d'âmes

bande-et-toi-02.jpg

Sur l’or des rires convulsés les dérives

S’illuminent d’overdoses éruptives

Le souffle de l’amour est venu libérer

La plage de ses épaves déchets rances  et

 

L’or d’un sourire  une caresse et ces mots

Ecrivent sur le front des espaces nouveaux

L’Architecte splendide érige sur la mer

Des univers niellés de tendresse et de vers

 

on retrouve le grand Brel

 

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 01:01

États dame 

bande-et-toi-01.jpg

Dans la nuit corsaire aux costumes de tempête

La barque de l’angoisse épinglée sur les crêtes

Foutraques chaotiques les épithètes

Allument les neurones et cravachent Rets

 

Eparpillés à contre sens des convenances 

Riffs barbelés catapultés sur l’impatience

La tempête s’enroule en sa seule exigence

Enouée convulsée broyée au sein des errances

 

Le capitaine s’écroule supplie les étoiles

Le nord éradiqué rayé des cartes folles

Eviscère les plans exsangues des boussoles

Latitudes irradiées les terreurs s’envoilent

 

Led Zep : Heartbraker

 

Partager cet article
Repost0