Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 00:24

Rien en tout

 

Rose band / si X sème le doute

Minuscule et laid construit à rebours des lois

Où meurent sans élégance des corps sans voix

Un monstre maquillé par les oiseaux de proie

Aux ailes de malheur et aux plumes de poix

 

Exorcise les ombres des sœurs en gésines

Dressées dans des aires de fratries assassines

Dans les sillages des violences et des hontes

 

Des chansons pacifistes étalées pour le compte

Se trainent dans les ornières des chemins secs

Cadastrés par des êtres étranges aux becs

 

Acérés à demi entravés et soumis

Aux aléas des puissances et des nervis

D c’est ré et la revanche se chante la

Mélodie et cadences arrimées aux voix

 

txt et image : tg

Partager cet article
Repost0
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 00:01

Quinte à tout

 

Rose band / faille sans rebords

Une chanteuse au filet de voix émaillé

Dresse le portrait des oiseaux émasculés

Un imprimeur volage annote le partage

Et cloue sur les nerfs les optiques des mirages

 

Des caractères de bois cinglent contre vents

La virulence ne peut arracher aux lignes

Le temps et ses corolles et ses ressentiments

Les plaies létales des soldats morts sous les signes

 

Voyage sans âges que les mages saccagent

Rassasiés des mensonges de leurs père et mère

Se faire la paire et renaitre au fond d’un trou

Un idiot paie la dette et relance à l’atout

 

txt et image : tg

Partager cet article
Repost0
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 00:01

Quart de vieille veille

 

Rose band / fort et à fables

Les soldats que les refrains laissent dériver

S’échouent dans les rimes  des couplets itérés

La brisure des mémoires s’inscrit au long

Des chansons que l’oubli laisse sans son ni nom

 

La viole des vents veinés verse sans vomir

Les feuillures fragiles et les fleurs sur tiges

Les seize ont déraisons sur le front des vertiges

Le vin surit au fond des corps sans souvenirs

 

La gerbe des paysages pâlit et nage

Sur les pages des livres d’Histoire narrée

Par les empires aux fronts empalmés aux mains

Rouges du sang de ces soldats bannis reniés

txt et image : tg

Partager cet article
Repost0
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 00:01
Rose band / trie et feint

Tiers du tiers n’est pas neuf

Les emblaves désertées délivrées des étés   

Cèdent aux dictées des horaires en détresse

Balancées au bout des syncopes énervées

Par le balancement décalé des d’ivresses

 

Dans les sables des plages lavées  les épaves  

Que les grains trop nourris déclinent sans entraves

S’abandonnent aux exigences des piétés

Marbrées par les avatars  jetés à leurs  pieds

 

Au gré des orages dans des apothéoses

Majorés par des orchestres gonflés des doses

Vendues sous le manteau par des oiseaux railleurs

Perchés sans pudeurs sur les drapeaux du malheur

 

txt et image : tg

Partager cet article
Repost0
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 00:01

Tempo hardi sur bande passante rose

 

Rose band / two et rien

Le port des effacements magnifie les heures

Blanches des aurores qui se taisent figées

Entre l’horloge végétale du rêveur

Et la somme appauvrie des énergies sevrées

 

A contre point des uniques tuniques chics

Les arts se déploient sous la conscience repue

Tentative exténuée d’entraver la panique

Quand les chevaux ruent dans des contrées perdues

 

La romance énervée des poèmes paxés

Eternue dans la soie des brosses désaxées

Des pages décalquées s’affichent au sommaire

La morve d’Arthur cautérise les artères

txt et image : tg

Partager cet article
Repost0
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 00:01

Battement en part tance

 

Rose band / one annonce

Aux creux des images hébergées sous les masques

La danse des potences détermine la cadence

La pulsation invite à porter le casque

Dans les brumes opaques issues des silences

 

Des arbres sans feuilles s’accouplent aux espaces

Aux ombres aux reliefs qui se meuvent sans traces

Les doigtés des pianistes plient les paysages

Annonçant les points d’ancrage des nefs sans âges

 

Les dessous des fantômes minuscules laissent

Dans la lande les soupirs des épaves noires

Le peigne raide des coups des vents  prie sans cesse

Le peintre irradié de refaire l’histoire

 

txt et image : tg

Partager cet article
Repost0
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 00:01

Des Arts Rois

 

Bande bleue / Quatre et quatre fondent un

La couvée automnale des strophes brisées

Lâche des graines stérilisées au sein des

Orchestres de bradeurs de portées décimées

Partis à l’aube sous la noirceur grisée des

 

Ciels flambés dans les ivresses des orages nus

Quand les colères des années tissent des rets

Et s’exhortent abruptes à concevoir des mets

De choix où la virulence des parfums  mue

 

En exquises esquisses issues des mariages

Entre faux appâts La verve énerve les nerfs

Les organes des sens et plie en sons corsaires

Mercenaires des mots des vers et des images

Partager cet article
Repost0
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 00:01
Bande bleue / deux départs

Vers les espaces délétères que les chiens

Hument  Des nefs au long cours perturbent les chants

Des archives organiques Écrans devins

Et orgues des suppliques crèvent sous calmants  

 

La belle aux yeux de fièvre alimente  la flaque

De sa voix de plomb elle dresse son l’être âges

Au cours des sales saisons armés des arnaques

Vulgaires et outrancières de marques pages

 

La charge se plonge dans des mers d’alcools forts

De poisons appétant d’opiums ordinaires

Où se meuvent des êtres si abstraits que l’or

Se fait fleurs et fruits des aubes aux doigts pervers

 

txt et image : tg

Des arts rivés

Partager cet article
Repost0
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 00:01
Bande bleue / un dit faire ans

Bande passe ante

L’étendue tendue depuis les mémoires tresse

Les souvenirs et leurs racines en de longs

Monologues qui s’anamorphosent en messes

Avec ou sans ordalie sous les arcs du pont

Ce char nié descend plie et remonte dedans

Et hors circuits S’emmêlent les espoirs en vains

En pièges et chausse-trappes et paravents

La nasse des chimères se saoule de vins

Tirés de vieux cépages aux torts si noueux

Que la belle aux yeux de vitraux dort dans les creux

Des formes et des mystères coincés ici

Dans le gouffre des cécités du trop bien dit

txt et image : tg mise en espace pjtg

Partager cet article
Repost0
26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 00:01

cordes sur peaux

CartePostal.jpeg

cordes sur peaux

Plaque la peau place l’accord

Peaux tendues sur os saillants

Pot caisse résonne et frappe

Dans la verdeur des aurores

Avant atteler

Les timons osent

Deux vers

À répéter

Travail en chants

Chants de travail

Questions répons

Questions répons

Questions répons

À bon chanteur bons travailleurs

Le labeur des heures d’enfer ne ment

Si le chant cible la ferveur

La fureur des heures déborde

Entre là dans le vif

Retrouver sa veine

Peau sur bois et fibres de cœur

S’enverguent à fleur de rêve

Les reflets des humeurs

Les oiseaux du dedans se prennent

Des beautés qui dévoilent dehors

Des talents évidents

 

un groupe féminin country banjo etc... : The Augusta Bluuegrass Women : Road to columbus

 

carte postale tirée à Groutel sur la Korex

lino et txt : tg / tirage  le Wolf &pjtg

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche