Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 00:01

Feuilles versent styles

 

 

 

pjtg invitent pe / lis nos... trou à

À verses de verts

Le sillage des sylves s’épanche / La mélodie en verts déverse son refrain démaillé / Reprises et ponts sur futs / Étarquent la voute / L’étreinte des teintes sasse / L’Épanoui de l’ombrage / Les nervures diffusent / Les sucs s’effusent et infusent / À dés couverts la pesée des troncs s’esbigne / Laissant aux découverts les verts des énergies / La saillie sur tige fuse / Inclusions en douceur / Exclusions sur devises de vices de formules / La piste des oiseaux se dilue dans les houppiers / Leurs chants seuls se distinguent et disent / Le diapason se moque des académies / Le cœur en verve se glisse en gammes et mélopées / Les oiseaux s’en saisissent du bout de leurs pennes / Du frêle des barbules / Tous chorus et riffs / Lieder et symphonies / L’orchestre est au complet /

image : pe / txt : tg / pjtg pour la production

Partager cet article
Repost0
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 00:01

Feuilles vers d’arts

 

pjtg invitent pe / lis nos... d'oeufs

Avers de verts

Sous les vers percent des silences / Si les verts se dispersent / Et que se disent les peines / La veine des vertiges s’exsangue en vaines verses / En guise de style / Et sous l’égide des sylves / Des nymphes et des naïades / La valse des veilleurs s’ouvre sous les ramures / Les futaies se votent des voilures / Les essences encensent le couvert / De nervures en feuillures l’écorce entonne son chant de sève / La percée s’opère / Le soleil innerve toute chlorophylle / Sous les cimes étalées la saison décline sa palette et s’enverve / 

 

image : pe / txt : tg / sur proposition de pj

Partager cet article
Repost0
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 08:08

Feuilles vert d’heures

 

pjtg invitent pe / lis nos...

Cimaises une

La cime est en suspens / Le ciel des escales aux feuilles à feuilles / Qu’en dit l’aide des couleurs parus aux as arts des mots / Qui s’en viennent / Qui s’envient toujours en vie / Même après des ères de silence / En musique des sphères / Des s’faire aux arts mots dits ou arts sans artifices / Les feuilles ne choient que sous les arbres / Les arts œufs les animent et font remonter des sols ou fa ou do vers les canopées / Les branches les pétioles les limbes s’auréolent des nervures en irrigation constante sous perfusion de muse  / Le groupe eau  / O universel / Que scelle l’essence des arbres / Les sens des arts / Les sangs des arts d’heures / À armer d’ardeurs pacifiques / Arts cœurs /

 

image : pe (*) / txt : tg / invitation sur suggestion et accompagnement de pj

(*) pe pour Pascale Etchecopar

Partager cet article
Repost0
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 00:01

ode d'été

 

Groutel MMXV / Carte postale

Groutel de ses fleurs enchâssé tels des lauriers

Clame du haut de ses couleurs l’ardeur des heures

La splendeur des briques et bois et le labeur

Du Loup et ouvriers acteurs sur ce chantier 

 

Antre et athanor ventre et vers tête et mains

Fertiles gestantes en devenir d’ouvrages

Groutel en son écrin de verdure et ramages

Tend sa verve et ses forts talents  aux lendemains  

 

Des pages de hauts caractères des images

Des rimes libres ou non mais lucides et

Fières des gravures et des lettrines plombées

Avec au front l’orgueil d’être pour tout adage

image : Le Loup / txt : tg

Partager cet article
Repost0
20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 00:01

Peaux et pots

 

International blues

Il y a quelques temps était mis en ligne ce txt

À bon chanteur bons travailleurs

Le labeur des heures d’enfer ne ment

Si le chant cible la ferveur

La fureur des heures déborde

Entre là dans le vif

Retrouver sa veine

Peau sur bois et fibres de cœur

S’enverguent à fleur de rêve

Les reflets des humeurs

Les oiseaux du dedans se prennent

Des beautés qui dévoilent dehors

Des talents évidents

International blues

Un ami nous propose cette traduction en espagnol

A buen cantador

         trabajadores buenos

   No miente la labor de horas de infierno

Si el canto enfoca

                    el fervor

De las horas

                    el furor

desborda

Entra ahí por lo vivo

Y vuelve a encontrar su veta

Piel que cubre madera y fibras de corazón

Se envergan a flor de sueños

Los reflejos de los humores

Los pájaros del adentro recogen para sí

Bellezas que desvelan afuera

talentos evidentes

 

Je vous en fait profiter !

pjtg à l’heure européenne ne fait pas semblant

Les paroles sont des actes !

txt et image : tg / traduction ms

et bientôt d'autres invités sur pjtg

Partager cet article
Repost0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 00:01

Deux mètres zéro huit

 

Last band / dis s ‘y aime pas (ou si)

Tout contre les rimes à la rame des dits

La plume des arpèges s’enivre des voix

Echappées des chants crus des oiseaux aux abois

Planeurs ou planqués exposés ou interdits

 

La plume des ciels se sert de l’acerbe

Du véloce mais fragile du négoce superbe

Introduit sur les nues ineffables lisibles

A contre point des musiques intraduisibles 

 

Symphonies opéras et chansons illicites 

Se dessinent et résonnent Édits tacites

Aux formes singulières qui cinglent à contre

Vents et dépoussièrent le cadastre et sa montre

txt et image : tg

Partager cet article
Repost0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 00:01

au bout dû roule eau

 

 

Last band / neuf y est pas (ou si)

Le vigile se vertige dans la silice

Et les vieilles plissures des efforts exaltés

Par de sombres rimeurs exténués et largués

Sur le bateau des supplices vertus et  vices

 

Le tout empaqueté sur vélin et dorures

A compter les tomes et les rééditions

La mère des typographes met à la dure

La méfiance des élus en villégiatures  

 

La plaque sur les mots nus ment à tous les coups

Elle ne sait que dire le texte des enfants

Morts par inadvertance chemin des perdants

Quand la gente littéraire revêt son loup

txt et image : tg

Partager cet article
Repost0
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 00:01

En Marges

Last band / huis t’y est pas

Les oiseaux des écrits se mirent dans les yeux

Des voyelles celles d’Arthur et de ses frères

La douleur des offenses recouvre les cieux

Les lettrages des oiseaux écument les mers

 

La force des accords le fier envol des vers

Bibliothèques extrapolées couchées sans peur

Dans l’ombre des juk’box branchés sur le secteur

Avec en haut des cuisses la tension ternaire   

 

Qui se souvient des oiseaux si beaux éperdus

Entre les lectures et les riffs énervés

A face et pile sur le zinc émaillé 

Des Ivresses salées aux relances indues   

txt et image : tg

Partager cet article
Repost0
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 00:01

Des rives

 

Last band / sceptre sait t’y aime pas

Les peupliers de Billie sur portée blues bleus

Les plaies cachés sous les tentures des aveux

Le pont amène l’énième thème je t’aime

Et ça s’encorde dans la valve des blasphèmes

 

Les ricochets des spasmes puisent l’énergie

Au fond des lacs ourlés que lient les épissures

Des âmes Les éclats de légendes ne durent 

Que le temps d’un soupir dans un sillon écrit

 

La vulve des fleurs s’entrouvre  aux heures impies

La main du concertiste tire le rideau

Le refrain fait grève sur le sable des nuits

Et la fièvre s’emperle de ris sur la peau

txt et image : tg

Partager cet article
Repost0
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 00:01

N’ai hâtif

 

Last band / si s’y aime pas (ou oui)

Nait acre sur le vif des vastes plaies sacrées

Le supplice évacué sur ordre des ressources

Multipliées par chimie des insanités

Avec le sel des outrages et le feu de la bourse

 

Golgotha inerte aux allures de légendes

L’empreinte sur les rétines crache l’amende

Défiguré au dos des actes notariés

Cachet replet gonflé commerce négrier

 

Sous la peau brune le rythme se plie et cède

Au lyrisme sa vaine membrure trop raide

Le sel des eaux sait la misère et sa danse

Des marées frelatées qui débordent les anses

txt et image : tg

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche