Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 01:01

Des signes versent

 

pjtg invitent p e / dichotomie  N / V sur Azur

Un ne finit rien / Rien se fit nid / Nid / Aire / Erre / Un nie / Fini ment / Fixement  / Fine ment / Les coques éparpillent / Les escarbillent laissent / Des tics / Avec tacts / Des clics sans claques / Des tictacs / Des zigzagues / Des faux cils et des flagelles / Flagrant délit d’existence / Fulgurances d’écriture /  Minimes excroissances qui se recrutent / Lovées enroulées / Enseignes insignes / Teignes qu’étreignent des virgules / Des guillemets / À peine morphème / Extrême millième / Bout de centimètre / Chute de millimètre / Accent de décamètres / Qui sèment / S’aiment sans terme ferme sans cesse / Caresses / Laisses / Tresse en détresse / Détresse sans stress / Adresse et esses sans crocs sans fin / Sans faim sans main sans rien mais mais mais mais mais mais …

image : pe / txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 01:01

Des signes envers

pjtg invitent p e / dichotomie  N & R & B

Virgules sans ponctuation / Phrase déphasée / Graphèmes qui décuplent / S’articulent / S’encoquillent / Se trillent / Se fibrillent / S’escarbillent / Se vrillent et s’enquillent / Pont sans arches / Du bout des points et des cils / Fossiles  / Faucilles / Faux îles / Archipels indémêlables  / Cousu main / Coup sur coup / Coup à coup / Lié relié enlié surlié déplié affiliés / Sans délits / Relief esquissé / Esquif jeté sur mer hachurée / Pleine eau striée / Où s’embarquer sans rien d’autre que la volonté de nager à vu / Récifs flagellés / Raies récalcitrantes à l’ordre armé / Trait réitéré par scission étique / Etirement par  ajout strict / Numération sauvage / Sauce pigments aléatoires / Sur surface fractale /  Solide fragilité / Fragments d’assauts /  Aspérules déroulées / Associées savamment / Épissures débridées / Largue des amarres

image : pe / txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 01:01

Du signe vers au

 

pjtg invitent p e / feuilles et dichotomie trou

Au creux des cœurs / En heures ligneuses / En lignes curieuses / Futaies / Antres des hardes / Des fleurs des ramures / S’égouttent les cernes  / La Sylve décline  / Un à un / Une à une / Un à une et indéfiniment / Un fini ment / La faune s’étonne / La flore  talonne /   Un cerf se signe / Madone des sylves / Sylphes et elfes / Sirènes des essences / Nixes  et Naïades / La sente s’élance / Entrent les nerfs / Nefs émergées depuis des millénaires / Les hampes s’ étreignent  / Entre les veines  / Encrent les veines qui joignent et empoignent / Soignent les déchirures et les entailles / Loupes et vertes nues / S’adjoignent en chromatiques mélopées / Concerts et simples mélodies / Jusque / Juste / Jus de chic et jus de sève / Sang et frusques / Jusques jusques jusques  jusques jusques jusques jusques jusques jusques jusques 

image : pe / txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 01:01

Le bleu hisse le drap

 

pjtg invitent p e / feuilles et cie dix-huitième

Les mois en ose se teintent  / Les teintes osent en bleu / Ces mois causent hiver en bleus / L’hiver pose sa clause / Dit en prose et en vers / Envers et contre / De contre en revers / Le bleu du cœur œuvre sous l’aubier / L’écorce s’efforce et pause / Les causes se posent / Les envers des reliefs reposent / Les dits divers se versent des tons / Plein ciel / Plaintes et craintes / Vieilles et anciennes / Saignantes et raies sentes / En décentes descentes / En radieuses vagues /  En sus des odieuses cicatrices / En versions diverses et susurrées / Ca culmine dans les cimes / Les coulées de buées s’embarquent vers les nuées / Le coup de sève s’élève et vaque / Sans vague à l’âme / Sans lame vache / Sans lâche tâche / S’attachent les taches / En long en large et en divers / Lyres à lire / Ires et délires / Grives et givre / Soulée de soleil / Trinquette de brume / Liquette de rosée / et

image : pe / txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 01:01

Rimes sans hymnes

À quoi rime elle / vingt et quatrième coup d’aile

Étendues énervées des rêves nervurés

Épaisseurs veinées  des stigmates saturés

Espaces marbrés des songeries mordorées

Artères nacrés des voyages débridés

 

Exigeantes escalades des pigments nus

Etalés en mémoire et sur les avenues

Des villes éclipsées sur les écrans repus

Énergies saturées dans les vitrines nues

 

Errances armées des morsures engourdies

Etalages éhontés de triviales  lies

Qui remontent et s’allient aux traités enfouis

Arrimages improbables d’encres hardies

À quoi rime elle / vingt et quatrième coup d’aile

images txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 01:01

Rimes et frimes

 

À quoi rime elle / vingt et troisième coup d’aile

Les oiseaux sombres des paysages contraints

Exécutent sur la soie des brumes grand tain

Des fresques aux sourires incertains Les mains

Des actrices déplient la lisse des refrains

 

Surnagent d’étranges voluptés constellées

Sans évidences manucurées au couteau

Par des anges venues de pays bien trop chauds

Portées par des vents récurrents et ciselés

 

Les artistes se perdent à couvrir les plaies

D’onguents et de pigments de mots et de couplets

D’autres affutent les lames et les sonnets

Les oiseaux se défient à recoudre les rets

À quoi rime elle / vingt et troisième coup d’aile

images txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 01:01

Crimes de rimes

 

À quoi rime elle / vingt-deuxième coup d’aile

Corps vidés de leurs rimes bordées de vacarmes

Slices hésitants sur les nervures des larmes

Échancrures avides ourlées des muqueuses

De l’Érèbe  Quand les corbeaux des nébuleuses

 

De Guillaume remontent des fleuves aux yeux

De feu Les paysages se peignent sur des vents

Furieux qui s’ouvrent dans les creux des adieux

Séparant des territoires acérés Dents

 

Découvertes et offertes aux ardeurs des

Cauchemars migrants depuis des siècles relais

Sang dilué dans les orages et sur les grains

Les soufflets de la nuit s’y reposent en vain

À quoi rime elle / vingt-deuxième coup d’aile

images txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 01:01

Trimes sans rimes

 

À quoi rime elle / vingt et unième coup d’aile

Sur les traces des messages qui se diluent

Dans l’éther Se taire et soulever la poussière

Les remarques vagues des volontés primaires

Ne font que distraire les fanfares élues

 

La ronde des orphéons envoie sur la lune

Des lectures morales des vieilles rancunes

Des mômes aux doigts courbés désignent la ligne

Aux accents indignes par ignorance Signe

 

Sans appelle des errances et des dérives

Les sillons s’abreuvent des buées et des rumeurs

Les crimes ne soulignent que noires lueurs

Les rives ivres des livres s’embuent de givre

À quoi rime elle / vingt et unième coup d’aile

images txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 01:01

Prime et rime

À quoi rime elle / vingtième coup d’aile

Quand se nuent les ailes des signes aux silences

Des mots sur les vitres des regards étoilés

Les oiseux de la nuit échangent les cadences

Des pas malmenés par des lumières déliées

 

Les cimaises des nues relancent les cartels

Sur des portées dévoilées aux yeux des rebelles

La flore des existences au port perdu

Ne se libère qu’aux soirs des rondes indues

 

La danse des colibris accroche aux nuées

Les harmoniques délétères des pensées

Qui ne s’arriment qu’aux utopies survivantes

Et les oiseaux en chœurs donnent la dominante

À quoi rime elle / vingtième coup d’aile

images txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 01:01

Frime et rimes

 

À quoi rime elle / dix-neuvième coup d’aile

Sur les versants s’étalent des peaux et des fards

Crimes et liesses trimards et vêtures d’arts 

Le regard des astres interroge les piafs

Qui dansent sur les vertèbres des typographes

 

Haines cris littératures jouent en coulisses

Des airs aux paroles confuses à  peau lisse

Écrire ne fait ni contre dire nid lyres

C’est mal chanter et déchanter délire au pire

 

Les termes des larmes murmurent aux passants

Des procédures copiées dans les dictionnaires

Vendus au coin des rues perdues entre misères

Et voix surchargées de visages énervants

À quoi rime elle / dix-neuvième coup d’aile

images txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0