Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 01:00

chateau de fables

tenèbres 010

 

La suie des songes engonce les images

Dans le  gras des efforts attifés à la hâte

Remords et repeints talochés en vrac

Les surtitres encalaminent le calage des décalques

Revendues à l’étal de vestales vénales

Des morsures enduites de plâtras poreux

Creusent les ratures baptisées à l’envers 

Et le crâne se grime de défroques antiques

 

 

 

Repost 0
Published by pjtg - dans ténèbres
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 01:00

protagoniste / Rex

cadavr

Rex où erre-t-il ?

La caméra rangée.

Depuis la nuit où il se noie à regarder les autres.

Et donne à voir

Ce qui habite le spectateur

Des mateurs aux amateurs

 

Le court métrage sera projeté lors du festival « courts »

A Mamers, puis à celui des Cinéastes bientôt.

Morgan pose devant les affiches que j'ai réalisées,

 à la suite à laprojection un goûter était organisé dans le hall du cinéma les cinéastes.

Repost 0
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 01:00

"sur ma couche, pendant les nuits" (1)

ténèbres 009

Dernier verre, dernière clope,

Le réverbère s’obstine

Dans la poitrine poivrée la lame des songes s’allonge

La verveine patiente dans les linges froissés

La relève en silence se laisse perfuser

Elève esquintée triturée de réverbes

Mixées sans soudures ni structures

La sono en sourdine sature les effets

Du quatuor reformé sur les cadavres des ans

 

(1) troisième cantique

 

 

Repost 0
Published by pjtg - dans ténèbres
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 01:00

cinéma avant première

cad

 

Laure-Élie et sa maman

Lors de la projection en avant première

De son film « Cadavres exquis » aux Cinéastes

Le samedi premier décembre MMXII

 

Les nuits dans la nuit s’ennuient

Et vaquent de vague à l’âme à femmes et rame

La galère d’hier et de toujours

Des ténèbres à l’obscure

Et des heures sombres aux heurts des malheurs

et sourire aussi ....

.... une manière de résumé le court métrage

petit intermède pour faire partager

un grand moment

du cinéma


Repost 0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 10:00

tatouages 

ténèbres 008 copie

 

Densité rare des rognures hybrides

Pulpes poreuses pompées sous la peau

L’architecte réunit des soudures mobiles

Et compose un théâtre insolent insolite

Isolé sans issues / suites composites

Décortiquée sur l’étal viande os et flux

Artiste et décors se mélangent et forniquent

Corps et cris humeurs et nourritures

L’électricité alimente la forge où des Titan

Aux ailes mordorées creusent à même la beauté

 

 

Repost 0
Published by pjtg - dans ténèbres
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 01:00

angles et reflets

ténèbres 007

 

Un ange mal peigné sans rime ni sourire

Tente de ceindre la raideur des tentures

Devant le miroir abrupt la peau s’embue  

La patience s’épuise en piètres civilités

Le labour des parures retourne les cicatrices

Inflammées Le vigil minutieux expose les carences

Sur les rayons ténus des spectres or donnés

 

 

Repost 0
Published by pjtg - dans ténèbres
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 01:00

port des nuits


ténèbres 006 copie

 

Les côtes de la nuit étayées des sédiments

Du labeur et de la peine tiennent le verre

A hauteur de poitrine entre rimmel et rides  

Ectoplasme des heures grises spasmes et asthme

Des jours sombres naufrage des voyances

Sans sang sens censuré sans l’ivresse

Nid de fièvres où se glissent

Les aspérités des plaies sur le vif

 

 

 

Repost 0
Published by pjtg - dans ténèbres
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 01:00

beau cage

 

ténèbres 005

 

 

La nuit encre la parcelle

Où chantent le merle le philomèle la

Musicienne Le lit des ombres ancre la lune

La valse des calendriers peine

Le facteur a perdu la dernière lettre

De l’alphabet L’ombilic de papier givre

Les plis de la robe des crépuscules  

Dans sa cage elle fait la belle

 

 

 

 

 
Repost 0
Published by pjtg - dans ténèbres
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 01:00

 

portrait de nuit


tenebres-004-copie.jpg

 

Une fenêtre sur la mémoire

Une chanson en blanc et noir

Un sourire aux yeux sépia

Un oiseau qui s’invente plumes et trilles

 

La nuit aux yeux de souvenances


 

 

 

 

Repost 0
Published by pjtg - dans ténèbres
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 01:00

sans somnifères

 

ténèbres 003 copie

Avec sa tenture de fatigues

La journée  leste le sommeil

La fenêtre se floue / lavis et nuit

Quelques raies s’agrippent aux voilages

Les rêves affluent sans bruits

L’obscurité étend son règne…

 

 

 

pour le plaisir avec le grand BOB

Repost 0
Published by pjtg - dans ténèbres
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche