Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 00:01

le blog va prendre une allure plus erratique

est ce lié au dérèglement climatique

aux palettes

aux gammes

Gaspard pose en attendant

?

intermède / pause
Partager cet article
Repost0
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 00:01

L’arrivée

 

Intermède / L’atelier à Caen deux

où l’on voit Le Loup qui se dirige vers les lieux

où vont se dérouler les aventures péri littéraires

des bannières

indiquent que nous sommes dans la bonne direction

on était tôt alors on s’est offert un petit déjeuner avant de procéder à

L’installation

 

Intermède / L’atelier à Caen deux

dans la couleur et la lumière d’une matinée assez fraiche

les Choisis et autres productions trouvent leur places

grace aux bons soins du Loup

suite s'il se peut au prochain épi s'ôdes

 

 

Photo et txt et choix musical / tg

Partager cet article
Repost0
31 mai 2016 2 31 /05 /mai /2016 00:01

L’atelier de Groutel était présent au salon de Caen

 

intermède / L'atelier à Caen

sur une très belle place

nous sommes restés deux jours

le premier jour en compagnie de Michel Lautru

j’ai oublié de photographier

le dimanche en compagnie de Jean-Claude Touzeil

j'ai demandé à notre voisine de nous photographier

 

intermède / L'atelier à Caen

images et commentaires et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 00:01

Cliché très ze

pjtg invitent R N / cliché de destruction 13

Les dermes se perdent amenant  les mémoires

Au bord des lèvres ces possibles estimés

Sur les papiers registres qui tassent sans voir

Du demain ou du soir les mots tendres baisers

 

Ou simple souffle que déposent des oiseaux

Ou mots inventés pour célébrer les adieux

Jetés au vent pour que ne saigne plus les faux

La plèvre des respirations étourdies nœuds

 

Défaits écrasés ou malades sur le ton

D’une ballade des stèles fragiles fuient

Les ordres en survivance en fronde ne font

Que de petites rondes que le temps relie

Cliché : Roger Noiseau / Txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 00:01

cliché douze y aime clic

 

pjtg invitent R N / cliché de destruction 12

Du blanc au noir les variantes du désespoir

Du fauve au crevard les baisers des carnassiers

Emportent sur les fleuves les barques forcées

Et boivent sans retard le sang des mémoires

 

De l’illusoire aux eaux des mères marbrées

Les tombes se relèvent aux soirs célébrés

Par les ombres polymorphes venues sans ailes

Mais lestées des images tristes mais si belles 

 

Cernées sur les poussières la vase des airs

Les cercles et les ondes les rives corsaires

Les lumières se déclinent et sombrent là

Sur les rides des regards et des rires las 

pjtg invitent R N / cliché de destruction 12

Cliché : Roger Noiseau / Txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 00:01

cliché onze y aime clic

 

pjtg invitent R N / cliché destruction 11

Du noir au blanc la lumière ne serre qu’au

Détour des vertèbres à révéler les os

Sans fards ni béquilles des spectres Ces errants

Aux yeux vides oiseaux des jours gris et écrans

 

Des visages écalés  par les salissures

Que viennent maquiller les traces ces morsures

Abandonnées là sans musique ni décors

Sur la peau tannée des ans aux costumes morts

 

Se ploient en plessis plombés les pièges cornés

Les dents et les vertèbres désaxées ornées

Par les fientes et les réjections nul orfèvre

Sels et épices dénaturés sur les lèvres

pjtg invitent R N / cliché destruction 11

Cliché : Roger Noiseau / Txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 00:01

cliché  dix y aime clic

 

pjtg invitent R N / clichéstruction 10

L’opération dissout dans les verses du vent

Les entrelacs les ébats les éclats Accents

Versés sur les primes de ces ardeurs obscures

Les relents et les moisissures des figures

 

Tressées au hasard par les filets de l’oubli

Forcé Fort c’est de faire de l’autre le lit

Le fugace des rages le port des angoisses

Où des navires aux proues voraces enlacent

 

Les faits et les méfaits des arnaqueurs armés

Une fragrance de pourriture persiste

Obstacles aux oiseaux les passages résistent

Sur le seuil des embolies les statues fermées

Cliché : Roger Noiseau / Txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 00:01

photo neuf y aime clic

 

 pjtg invitent R N / photo destroyer neuf

Cernes lattés des usures hâtées sur traits

Sans union ni relance des prétextes laids

Utilisés par défection dérogations

Oblations défigurées des sexes ôtés

 

La trame persiste un mot ment sans prétexter

Le dé vole entre les claies restituées au vent

Qui ne délivre à la patience que l’argent

Des dits gens qui ne savent du nerf que la clé

 

Un pas scelle une parcelle au seuil du soustraire

Un instant d’art haché le silence où abstraire

Des lignes et des signes les gestes de ceux

Celles qui vécurent Les rires et les vœux

Cliché : Roger Noiseau / Txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 00:01

photo huit y aime clic

 

 

pjtg invitent R N / photo destroy 8

Carreaux cassés membrures désailées volets

Arrachés La nuit et le jour unis mêlés

Aux spectres esseulés dans l’averse sassés

Par les bornes et les entretoises brisées

 

Les vitres ne se nourrissent que des éclisses

Pétioles séchés sur pages salées sabrées

Par les dents les lames vitrioles zélées

Les matous n’osent y avancer leurs vibrisses

 

Les reflets ne confrontent  que de mornes rets

Qui étreignent des tressages poussières âcres

Vêtures exsangues mémoires sans apprêt

Des nuits des matins des brumes sans tains ni sacre

Cliché : Roger Noiseau / Txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 00:01

Clichés six clic

pjtg invitent R N / des Troy photo

Images figées congelées dans la silice

Victoire des actes signés dans les offices

Avec pattes de griffures qui rayent les pas

De ceux qui suivirent qui avancèrent la

 

Ce la là ne vibrent plus à quatre cent qu’à

Rente ni à rien le toutou qui râla là

N’aboie plus il est muet muté muselé par

Le hasard si peut généreux dans les placards

 

Marchand de biens petit rien qui peut être tout

Ce si peu qui résume les pas des uns ou

Des unes qui vécurent là le long hélas

De la route où passent repassent et trépassent

Cliché : Roger Noiseau / Txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0