Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 00:01

En gris des noirs aux blancs

Intermède pul’s art 4 / Christian Kervoalen 2

Les peuples évacués fluent

Fleuves ou rus des limbes aux rues

Les crues se dévient et renflouent

Des couleurs les absences

Des silences les exigences

Des errances les vacances émaciées

Des blanches éminences

Aux noires présences dissimulées

Des effluves s’incarnent

Des carnations s’évitent

S’invitent dans les gris détonnés

La poursuite des rogations

L’alternance des défilés

Sur les artères dans les veines

Aux distances infligent des gestations

Mutiques mais exhaustives

Aux frontières évanouies

La fugace manœuvre se réverbère

Dans les nuits aux ténèbres nombreuses

Le lent épanchement des souvenirs

Trame de ses propres méninges

Des univers parallèles aux chevauchements

Insoupçonnés multitudes singulières

Sur la voie des remembrances

Image de Christian Kervoalen  / txt et choix musical tg

Voir Vivre l'Art - Magazine.webloc

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 00:01
Intermède pul’s art 3 / Christian Kervoalen 1

Les couleurs

De Ces lieux intitulés

Les dénominations égarent

Et dressent sur le vif des constantes

Illusoires celles du nombre trop normé

Les poussières fines ointes émulsions

Dans ou de la mémoire

Quadrillages serrés écarquillés

Sur eux mêmes scènes de crimes

Ou allégeances éhontés aux quotidiens

Les plus sévères taire se taire

Régulier régulièrement classé

La vigueur des nombres en pleine lumière

Érige de la face les arêtes ciselées

La froide ordonnance s’exalte

À déchiffrer du repère sa ligne

La salle ou le cerne s’évade

Le rangement se décadre vers

Un ailleurs orthonormé dans et par

Les nerfs et les substances cérébrales

Inventaires et linéaires se coiffent

Pour suites volontaires et cordes

Etirées sur le mur qui stoppe

L’évasion et toute intrusion

Un deux trois …. Six … cent

Ponctuations énumérations

Qui ne comble le vide des étagères

Où des existences se tancent

A redire réduire élire des vacuités strictes

La ligne éclabousse la cime

Et imprime au creux des ordres

Le précepte énoncé sur le fil des volontés

Les adeptes se couvrent par dénudements

Successifs mues intrinsèques

Dans les vertèbres instruites des rangs

Jeu ment dis gère et sculpte

Du vide les outrances

Par démonstration renforcées

Dans la fine substance des êtres évidés

… / …

Image de Christian Kervoalen  / txt et choix musical tg

Voir Vivre l'Art - Magazine.webloc

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 00:01

... /...

Intermède pul’s art deux / Alexandra Fontaine

Ce temps interne et flexible

Que seul lit le fragile

La balance et la dérive

Equilibre du présent partagé 

Sous le signe et sa persévérance

Le pli des errances

Multiplie et dit vise et dit gère et distille

En souvenance la dance des mots

Maux et mets mutiques esquisses polymorphes

Où l’éphémère se conjugue aux ductiles

Attouchements des amants

Touches des allants

Morsures du temps

Marcheurs du vivable

Sur les versants et les pistils des styles

Spécifiés par essences escomptées

Aux ascèses du résistible

Qu’accompagnent les dirent magnifiés

Le parchemin derme des veines

Où bat le sang des persistances

Humaines féminines prestances

Là où se dit le mot juste

Entre deux qui se taisent

Par excès de tension

Le vivace se manifeste

Pour ne pas se détruire

 

 

J’ai d’autres chantiers en cours

Peut être sur ces pages ????

Images : Alexandra Fontaine / txt et choix musical : tg

 

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 00:01

Si les pages se suivent de manière moins régulière

C’est que le travaille point d’interrogation

Aïe heures

Ce fut au salon du Mans

Où j’ai rencontré des artistes

Auprès desquels je me suis engagé à écrire

Sur & autour & à propos de leurs travaux

On trouve sur

Vivre l'Art - Magazine.webloc

Un aperçu de ces txt et des œuvres

En voici un à perçu

Suite à la rencontre avec

Alexandra Fontaine

 intermède pul’s art / hune

La membrure des écritures

Profondeur des épures

Fumure des aventures

Évidences du futur sur le dur

Dans la mesure des écritures

Et la fonction des tresses écalées

Entre dire et souligner

Lignes et perfusions

Parcours et espaces griffées

Dans l’estompe et le signifié

A l’estime des délivrances

L’intime des voyages littéraires

De l’exigence nécessaire

Imprime aux vagues leurs rythmes

Doses et notes sur gammes explicitées

Par les orages et les arcanes

Des possibles visités frêles et durables

En lectures successives les vécus

S’amoncellent en pattes d’oiseaux

En macules de mémoire

En épidermes scarifiées

En lignes excoriées

Sur les griffures du temps

Sur les arcures des astres passés

Par la peau des sentiments

Plissures et émissions

Signets des pages et des livres

Où les destinées se délivrent …/…

txt / et choix musical : tg / image : Alexandra Fontaine

suite dans pas longtemps .../...

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 00:01

Le deux de juillet deux

Mille seize

Nous nous sommes mis à l’œuvre

Au bleu de prusse

Intermède / Honfleur bis
Intermède / Honfleur bis

pour répondre aux questions

les gouges ont montré

ce que d’un bout  de linoléum

et de bonne volonté

quoiqu’on en dise

les images se sont étalées

sur la rouge nappe

avec ce chat futuriste jusque l’intitulé

et un peu pour la retape

Laurent & des Anglaises & des enfants & bien d’autres gens

Dans la bonne humeur se sont essayés

Et sont repartis une estampe entre les doigts

Agiter car il faut sécher

Intermède / Honfleur bis
Intermède / Honfleur bis

lino choix musical txt : tg photo : Jeanine

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 00:01

Le samedi 2 juillet

 

Intermède / L’atelier à Honfleur

De l’an deux mille seize

Nous fûmes à Honfleur

Et ses galettes au beurre

La presse installée

Et ça c’était balèze

Dans le grenier à sel

Intermède / L’atelier à Honfleur

Débarbouillé un temps le ciel

Pour cette journée

L’atelier sur la grande table

Offrait choisis et images arables

En plus des tirages sans flemme

Par les chalands eux mêmes

 

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 00:01

Une pause vaut deux blanches

 

Pause d’œufs / Clin d’œil  d’eux (*)

quercus petraea

chêne rouvre ou chêne sessile

continuons la balade

sous ce chêne autochtone 

il s’étale et déploie en majesté

son houppier

ramure déployée

non contrainte à faire des mâts ou des têtards

à quelques pas d’une mare

qui héberge de vertes hôtesses

à la grande noblesse

Pause d’œufs / Clin d’œil  d’eux (*)

Rana esculenta ou pelophylax kl. Esculentus

À croire que les herpétologues sont obnubilés par leur assiette !

Quand tant de beaux princes frémissent

Qu’attendent tant de belles princesses

Dans des contrées fabuleuses

Pleines de dangereux êtres

Et d’aubes lumineuses

(*) qui ? eux ; quelque part du côté de

île et taie hune foi (d’âne y mal)

Ou ; œufs couvés échappant aux sciences Ho ! s’taire !

Partager cet article
Repost0
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 00:01

R N Prend son vol

Intermède / C’est l’évidence même …

Vous me voyez en compagnie de :

 

Roger Noiseau

 

Lors de la présentation de son livre « En voies »

Roger est aussi un photographe un peu iconoclaste

Dans la série « pjtg invitent » j’ai accompagné plusieurs de ses photos (Il suffit de remonter un peu dans le temps sur ces pages)

Roger s’est décidé à faire partager ses activités : les livres et ceux de ses proches et ses photos (entre autres ....)

Sur le net ; il nous invite à le rejoindre :

C ‘est l’évidence même

http://rogernoiseau.eklablog.com/

cliché / texte / choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 00:01

Allonnes sur Sarthe

L’événement se déroule en partie

 

Intermède / L’atelier à Allonnes

Sur le parvis de l'hôtel de ville

 

Intermède / L’atelier à Allonnes

L’arrivée d’un des acteurs

Intermède / L’atelier à Allonnes

Installées depuis la veille les bannières réalisées à la Suze

Intermède / L’atelier à Allonnes

D’autres acteurs s’installent … /…

 Tout ça pour montrer (par clichés interposés)

Que nous ne nous roulons pas les pouces…

photos et commentaires : th

Partager cet article
Repost0
13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 00:01

Une pause vaut une ronde

Pause une / clin d’œil hein

Si tous les chênes du monde pouvaient se donner les branches

Ça ferait autour de l’onde une ronde fort gironde

Où toutes les orobanches et autres belles plantes

Trouveraient places et belles lumières

Et tous les enfants et leurs pères et mères

Chanteraient en chœur au creux des clairières

Pause une / clin d’œil hein

Quand les chênes jouent à se déguiser

J’imagine la tête de l’amateur herborisant

Arboretum des grandes Bruyères

Ingrannes

Loiret

 

Clin d’œil à Biloba  http://biloba.over-blog.com/

 

images, txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0