Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2018 6 06 /10 /octobre /2018 10:28

Un greffier

fable d'eux

Sur son panier un greffier

Faisait la sieste bercé

De songeries indolentes

Quand une colombe roucoulante

Se pose sur la table roulante

Légumes cuits à point

Pour le maitre de maison

Qui se prépare au salon

Le prédateur chafouin

En douce se tapit

On s’en doute ravi

De se voir déjà nanti

D’un repas aisé gratuit

Il tente l’appui sur un siège

Dont il ne vise le recul

Sans voir les pieds à bascules

Le fauteuil qui se fait piège

Patte légère et queue alerte

Le chat saute à sa perte

L’élan dévié il choit

Dans le très fort roncier

Les poils entremêlés

Et peau bien tailladée

S’assurant que nul ne voit

Le chat vexé se retire

Tenter de panser ses plaies

Pour ne point offrir

Ce triste portrait

À la colombe de la paix

Moralité

En résumé

Qui bien trop vite croit

Satisfaire sa faim

Doit s’assurer que les lois

De la réalité ne vont point

Contredire

Ses désirs

fable d'eux

Ou dit autrement

Et directement

Les nobles desseins

Des frères humains

Erigées en portrait

Ne sont point de vains traits

 

Txt, images choix musical : tg

Excusez pour les dates erratiques …

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2018 2 02 /10 /octobre /2018 00:01

Ardea alba (1)

La compagnie des oiseaux  Ailes et coups suite

Sur les reflets des eaux

Sur les eaux des reflets

Se meuvent en contre

Et revers les éclats

Blancheurs sans rigueur

Rigueurs des ardeurs

Vigueur à quelque heure

Style azuré assuré

Calligraphie  

Délié de la chorégraphie

Elégance sans emphase

Liens sans dramaturgie

Entre mouvances aquatiques

Et ondulations aériennes

À

Air

Rien

Si le regard ne se porte

Léger

Fugace élévation

À

Accrocher

Du bout

De l’œil

Apostrophe

Entre ciel et onde

Aigrette

Qui guette

Mine de rien

À finesse toute

Un élan

Sans effort

Apparent

Présence éthérée

À suivre

Du bout des cils

Iris en éveil

… /…

 

 

Photo : Bernard Groult : txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2018 6 29 /09 /septembre /2018 00:01

(sans titre bis)

Pjtg reçoit S J (*) / douzième envoi

On peut bien rire de moi
On peut dire n’importe quoi
 
Quand je fais une chanson
J’aime bien voler des mots
Mais des mots qui parlent
 
On peut bien rire de moi
On peut dire n’importe quoi
 
Il y a plusieurs façons
Il y a plusieurs facettes
Le ponctuel le concret le vivant
 
On peut bien rire de moi
On peut dire n’importe quoi
 
C’est une histoire que je raconte
Je me change en personnage
Je fais parler ma chanson.

 

Stéphane Juglet, 18 septembre 2018, Les Hautes Fontaines

Pjtg reçoit S J (*) / douzième envoi

Victoria accompagne le poème de ces mots :  Stéphane rentre de l'hôpital de Rennes où il a passé une semaine pour des examens... essayer de voir si son traitement est le bon... Il se balade en fauteuil roulant. Mais il dit qu'il a la pêche.
 

 

Texte et choix musical : Stéphane / images : tg

 

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2018 3 26 /09 /septembre /2018 00:01

Lors

Des journées du Patrimoine

De cette année 2018

Pascal, Jacques et moi

Groutel  2018-09-16
Groutel  2018-09-16

nous sommes retrouvés à Groutel

Pour tirer les affiches et le futur trophée

Pour le Prix Polar Michel Lebrun

Qui sera remis en décembre

À suivre sur pjtg

Le motif central ne change pas

Groutel  2018-09-16
Groutel  2018-09-16

nous sommes assez contents de notre travail

mais il n’y eut point de visites

hors les oiseaux …

Photo et txt : tg

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2018 7 23 /09 /septembre /2018 00:01

oiseaux n/b suite atonale

À l’ombre des oiseaux / 16

Dans l’écrin des roselières des rousseroles

Frissonnent elles font chœur avec les phragmites

 Ailes d’été qui se cachent pour chanter vols

Répétés dans la douceur des instants ces rites

 

Discrets chuchotent le soir leurs récits nourris

Des longs voyages des dangers des paysages 

Fragiles mélodies notes qui s’ingénient

À recréer les harmonies esquisses sages

 

Issues des passages et des coexistences

Des rideaux et des voiles des espaces denses

Habités par ces ancêtres contemporains

Actifs architectes fiers héros et témoins

À l’ombre des oiseaux / 16

txt et images et choix musical : tg

 

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2018 4 20 /09 /septembre /2018 00:01

Suite atonale en bleu

Pignons & cie / trente

La robe du jour peuple les nuits tout autant

Que les absents qui s’en viennent avec les vents

Nourrir les rêves et les recoins des embrases

Quand sur les trames des papiers les fées embrasent

 

Des nostalgies estompées venues des frontières

Avec leur traines de peurs et de vrai colères

De douceurs en camaïeux brossés par les mains

Des aimées autant que des ombres des chemins

 

Parcourus sur les plages et les rives mornes

Lus au verso des poèmes entre les bornes

Inversées en haut des cathédrales chantées

Par les esclaves venus des contrées cachées

image : pj txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2018 1 17 /09 /septembre /2018 00:01

Ailes et coups suite

Picus veridis (juvénile)

La compagnie des oiseaux

Petit pic deviendra grand

Si sur le tronc viennent les ans

Tambours qui sonnent de saison

Quand le soleil a ses raisons

Mais la réserve vient avec le vent

Quand l’hiver pointe ses rigueurs

Jeune nourri de tes fourmis

Le jeûne vient au mauvais temps

Les orées se grèvent en trouées

Qui desserrent les mailles des forêts

Migration certes vers les fourrés

Mais désertion dans les cités

Près du carrefour un couple

Fait des tours entre les tours

Attendre plus loin et la frontière

Qui se relâche au fil des ans

Te reverrais-je aux mois nouveaux

Quand danseront les oiselets

Ici ailleurs ou entre les haies

Jaime ton ton tes rires railleurs

Les ouïrais-je au nouveau mai

Point d’interrogation

La vie ici est en question

La compagnie des oiseaux

Photo : Bernard Groult : txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2018 5 14 /09 /septembre /2018 00:01

(sans titre)

Pjtg reçoit S J (*) / onzième envoi

Je me sens seul

Dans ma solitude

Je suis confus

J’ose pas

J’ai peur

J’ai peur de mal faire

J’ai peur de l’inconnu

J’ai peur de la mort.

 

Stéphane Juglet, mardi 20 mars 2018, Corderie

Pjtg reçoit S J (*) / onzième envoi
Pjtg reçoit S J (*) / onzième envoi

Un enfant
 

On a dressé des murs
On a voulu l’empêcher
 
Il est brave il est courageux
Il se bat comme un guerrier
Il se relève il se met debout
 
Il franchit tous les murs
Les murs blancs et nacrés
D’encre de ses mots
Les murs qui lui résistent
 
Sur les pierres des murs
Il écrit ses propres mots
Sur les murs ça murmure

 

Stéphane Juglet, 18 juin 2018, Corderie

Pjtg reçoit S J (*) / onzième envoi

Texte de Stéphane Juglet (avec l’aide de Victoria Horton)

images et choix musicaux : tg

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2018 2 11 /09 /septembre /2018 08:46

Sophie Lormeau (3)

Pul’s Art MMXVIII (18)

… /…

Où un cœur errant

Parfois une semeuse de fleurs

Traversent soudain

En début d’après minuit

Une magicienne Un Pierrot

Aux yeux pourpres troublés

Invitent ou proposent

À boire le nectar d’ambroisie

Que des cœurs d’arlequin

Fleurs bleues et moirées

Apportent sur un ruban irisé

Qu’un cygne rose ose

Un ange dans l’air passe

Cueillettes sans retenue

Le cœur d’artichaut

Endiablé d’un ange

Tente de saisir

L’air du temps

Et l’âme des choses

Pul’s Art MMXVIII (18)

œuvres : Sophie Lormeau : txt et choix musical : tg

on peut trouver et retrouver d'autres textes et œuvres sur http://vivrelartmagazine.blogspot.com/

08 / 09 / 2018 

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2018 6 08 /09 /septembre /2018 00:01

Sophie Lormeau (2)

Pul’s Art MMXVIII (17)

… /…

De l’homme trèfle

Des demeures déracinées

Soufflent dans le vent

Pour cueillir dès aujourd’hui

Une mélancolie fleurie

Dans la maison errante

Maison des petites choses

Celle des neuf lunes

Celle qui se dore

Au plumetis des espaces

Qui s’évadent des iris

Quand se pose le regard

Du spectateur rêveur actif

Éclosion & Renaissance

Tissent des mythes nés

Des errances qui se mixent

Aux voluptés réinitialisées

Lettre d’amour où l’Utopie

Signe des lendemains qui chantent

La magicienne et le charmeur

S’en viennent au pied de l’arc en ciel

… /…

Pul’s Art MMXVIII (17)

œuvres : Sophie Lormeau : txt et choix musical : tg

on peut trouver et retrouver d'autres textes et œuvres sur http://vivrelartmagazine.blogspot.com/

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche