Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 00:01

avril MMXVIII le 14

je présenterai le dernier livre de Roger

en fin de matinée à la bibliothèque de Pontvallain

puis chez Doucet au Mans vers 17 heures

Intermède MMXIII

Je sortirai mes oiseaux

pour la première fois

à Saint Pavace

les 28 et 29 avril

Intermède MMXIII

Je serai très heureux

de partager ces moments

venez et faites savoir

Intermède MMXIII

Faites savoir

Partager cet article
Repost0
4 avril 2018 3 04 /04 /avril /2018 00:01

Chœurs d’œufs

 

À l’ombre des oiseaux / 9

À contre chant contre plongées loopings les d’ailes

Accompagnées des âmes en errances frêles

Cavales aux plumes dédicaces fidèles

Choristes aux gorges multiples sans modèles

 

Plain-chant modulé sur les ondes fraternelles

Les voltes vrilles et brillent intemporelles 

Écritures lovées et déroulées label

Éternel sans cesse renouvelé virtuel

 

Et réel dans la destinée matériel

Inusuel hors ministères mais originel

Trois coups panels desquels s’emmêlent surnaturel

Universel stèles célestes balancelles

À l’ombre des oiseaux / 9

txt et images et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
2 avril 2018 1 02 /04 /avril /2018 00:01

Blues en rouge septième

Pignons & cie / vingt et trois

Dans l’instant dance qui précède les errances

Des chants intenses répondent les soirs d’offenses

Aux affects manipulés par des dieux nourris

Des pots de vin rances jetés aux nues taries

 

Les cadres offerts par les durs labeurs déploient

Des voiles des pulsations et des contre chants

Les présences se dissolvent sur des aplats

Écrans fragiles qui se révèlent pourtant

 

Vagues et spectacles aux horizons cernés

Par des rêveries et des songes alertés

Des oiseaux de hasard y viennent s’y nicher

Les nids hébergeront des cris et des chansons 

image : pj txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 00:01

Ailes et coups suite Branta bernicla

La compagnie des oiseaux

 Ah ah aaaaaa

Avec la marée

Dans un sens

Dans l’autre

Au passage

Le bon jour le bon soir

Le bon’ nuit

Le bond

Après qui sait

Faut voir

Dit d’ornithologue

La nuit tombe tôt

Petite oie

Belle nageuse

Courageuse

Venue des Lointains

Froids très froids

Elle pait en paix

Sur les vasière

En hiver

Et ça cause

Sans cesse

Elles disent et redisent

Sans s’enliser ni se lasser

Ça cause ça cause

Ça jazz et jazz

Impro et chorus

Grand orchestre tout azimut

Petite oie qui s’en va

Au printemps

Je te vois au-dessus

De chez moi

Et ça cause et ça cause

Prologues

Discours

Monologues Dialogues

Hors catalogue

Épilogues et églogues

Mieux qu’astrologues

Météorologue et philologue

Toute langue

En bagage

De traversées transcontinentales

Plein vol

Vers

V V V V

V

La compagnie des oiseaux

La Bernache cravant bénéficie d'une protection totale sur le territoire français depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire. Il est donc interdit de la détruire, la mutiler, la capturer ou l'enlever, de la perturber intentionnellement ou de la naturaliser, ainsi que de détruire ou enlever les œufs et les nids, et de détruire, altérer ou dégrader son milieu. Qu'elle soit vivante ou morte, il est aussi interdit de la transporter, colporter, de l'utiliser, de la détenir, de la vendre ou de l'acheter.

L'arrêté du 17 avril 81 a été remplacé par celui d'octobre 2009 pour être en conformité avec le règlement européen. Les interdictions ne concernent que les oiseaux sauvages vivants dans le milieu naturel. Les sujets nés et élevés en captivité, identifiés peuvent être cédés librement dans tout l'espace de l'Union Européenne et même exportés.

photos : Bernard Groult txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
27 mars 2018 2 27 /03 /mars /2018 00:01

Arbres

Pjtg reçoit S J (*) / septième envoi

Je marche dans les feuilles mortes

Sous les arbres rouges

Au long du ruisseau

 

Les arbres y boivent

Les racines creusent

Elles puisent

 

Le rouge-gorge

Sa gorge rouge

Donne l’alerte

 

Les érables vigoureux

Vivants

Me parlent en silence

 

Sauve-nous

Délivre-nous de la tronçonneuse

Des bûcherons qui coupent qui tuent

 

Qui abattent

Qui coupent

Sans savoir ce qu’ils font

 

Notre sang coule

Rouge

Sur nos racines

 

Je les délivre

Je les sauve.

texte de Stéphane Juglet aidé de Victoria Horton pour la mise en forme

choix musical et image : tg

 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2018 6 24 /03 /mars /2018 01:01

Oui j’ouïe

À l’ombre des oiseaux / 8

Dans l’épaisseur des houppiers des ailes libèrent

Ombres et entrelacs vibrations dans les airs

Frais elles disputent aux ombres et aux verts

Des veines pleines sources douces caractères

 

Souples et drus l’impertinence des contraires

Manie des entrechats aux multiples revers

La voix des lignes ouvre entre les barrières

Des circonflexes et des virgules austères

 

La pulsation des mouvances instruit les nerfs

Les corps s’originent ici rêves offerts

Au contact des bêtes et des gens repaires

Et offices embrassés dans la grande sphère

À l’ombre des oiseaux / 8

txt et images et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
21 mars 2018 3 21 /03 /mars /2018 01:01

Bleu majeur renversé

Pignons & cie / vingt et deux

Les stimulations latentes des épidermes

S’évasent vers des azimuts aux éminences

Prudentes où se mêlent pudeurs et vaillances

La cadence des ondes se gave des germes

 

Soulevés au hasard des rencontres sauvages

Quand les bascules du temps avèrent les âges

Et que les yeux des vents se découvrent hardis

Et si peu civilisés qu’ils lèvent les plis 

 

Offrant aux gentilles personnes des ouvrages

Perfusés de croyances et de plages sages

Ouvertes aux influences mais  redoutant

Des souffrances les heurts et les coups aberrants  

image : pj txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
18 mars 2018 7 18 /03 /mars /2018 01:01

Ailes et coups suite

Anas platyrhynchos

 La compagnie des oiseaux

Colvert avec un «V»

Qui signe l’eau

L’ « Ô » du col vérifie

En vert

Le genre qui

Cancane caquète nasille

Sur le cours

S’en va et puis revient

Un bout de pain

De maïs un grain

Et tout va bien

Et geste de trop

Et ça s’égaille sur la baille

Fidèle locataire

Des plans urbains ou plus sauvages

Dire ton train c’est faire en vain

Ton abattage

Cane se sert

Canard fédère

Ou à l’envers

Double « V » aller retour

Foule au large faire le beau

Pas trop de plomb

Pour le régime

Et les rémiges

En vrilles

Accroches cœurs

S pluriel

Dessous le pont

C’est faire quatre heures

Avec les nurses

Ou déjeuner sans faire

La manche

À la bonne heure le cou dressé

Le cul en l’air

Chacun son tour

De s’amuser …

 La compagnie des oiseaux

photos : Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 01:01

Sais tu

À l’ombre des oiseaux / 7

Le vieux maître d’école a perdu sa boussole

Il dit et se désole mais le tableau haut

Invite des poèmes de longues paraboles

Où les dates s’en vont portées par  les oiseaux

 

Les flèches sous la voute indiquent des leçons

Des lectures et des contes aux accents

Imprévus mais qui demeurent en impressions

Elégantes et vrais quelques soit le versant

 

Le sang des signatures découvre des vers

Aux rimes exaltées aux rythmes de vertige

Le fleuve et ses rives s’élèvent et dirigent

Les flux et les reflux et le tout à l’envers

À l’ombre des oiseaux / 7

txt et images et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0
12 mars 2018 1 12 /03 /mars /2018 01:01

Bleus et appoggiature

Pignons & cie / vingt et un

Les ramures puisent dans les nues et recoudre

Les veines des substrats avec la sève et moudre

Dans le creuset des jours présents les nuits tangentes

Que les oiseaux appellent de leurs voix ardentes

 

Dans les souvenirs puisés au fond des orages

La distance des alléluias nourrit l’âge

Et abreuve la patiente des paysages

Qui œuvrent à déposer le jour en partage

 

Le silence qui sous tend les sons se dissout

Dans les ornières cachées des calendriers

Dans la lymphe les larmes le sang des cahiers

Qui ornent de leurs palmes les ors des bijoux

image : pj txt et choix musical : tg

Partager cet article
Repost0