Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 00:01

Suite dodécaphonique

Pignons & cie / quatre

Sur les gammes colorées des trames mixées

Dans les passages des histoires indexées

Dans le livre presque illisible des matières

Rebattues et griffées sur les crépis glossaires

 

Des hiers et des aventures des misères

Qui se serrent dans les bras brisés des parterres

Semés au hasard des destinées caractères

Que plombent les mains et les corps héréditaires

 

Seules les échappées improvisées des doigts

Sur le papier ou sur la touche quand s’inventent 

Des beautés et des horizons îles battantes

Abordées aux soirs chantés par dessus les toits

Pignons & cie / quatre
Pignons & cie / quatre

image : pj txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 00:01

Clef de sol la mi soleil

Pignons & Cie / trois

Sur les gammes du zénith s’enivrent des blancs

Heures des silences en dépendances chants

Mi rieurs mi malheurs qui se perchent tout seul

Dans des demies teintes dentelles des tilleuls

 

Les heures du milieu de l’entre deux pansé

Des pensées évanescentes mais trop pressantes

Présentes sang de l’être qui pré-sent la sente

Au présent somme des passés en ressassé

 

Fermentés en devers et parmi les vernis

Écrus des peaux fleurs de crépis sèves des vies

Dont le tannage s’évente et s’épuise et puis

Raconte des allées et venues les envies

image : pj txt et choix musical : tg

Pignons & Cie / trois

Partager cet article

Repost0
12 août 2017 6 12 /08 /août /2017 00:01

En la majeur plein soleil

 

Pignons & cie / deux

Sur les gammes du temps s’empalment des brillances

Qui effacent des rides et gomment des tics

Y aurait il une beauté au-delà fric

Commerces et négoces pourcentages rances

 

Les morales les crimes les cris les silences

Les éclats des lampes énervent les regards

Les rayons du soleil se brûlent au hasard

Quand les rideaux s’entrouvrent sur des rues intenses

 

L’horizon se fait des paysages armés

Oubliant sur la marge des espaces clefs

Mineur et majeur modal n’importe bien comme

Mais qui s’inventent des rimes à homme en somme

image : pj / txt et choix musical : tg

Pignons & cie / deux

Partager cet article

Repost0
9 août 2017 3 09 /08 /août /2017 00:01

En la mineur plein soleil

Pignons & cie / une

Sur les gammes du vent se brisent des toitures

Et les tendres emboitures se veinent sur

Les treillis à peine voilés sous les glaçures

Ce sont les nerfs des cités qui se font armures

 

Les pattes et les becs en enseignes effacent

Les clefs par trop évidentes des possessions

Ils ne donnent aux existences que les sons

Et les traces sillages signés partitions

 

Entre ciels et nues et lumières crues versions

À venir et torpeurs essuyées en ressacs

La chaleur creuse les apparentes tensions

Les enfants du silence y peuplent les ubacs

 

image : pj txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 11:12

Anne Jebeily /trois

Pjtg à pul’s art / 2017

…/Répercussions et alimentations

Des extensions invitations

Sans exhibitions mais volonté

Entière ou parcellaire 

Des dires et des distributions

Qui s’appellent en reversions en investissements

Sens des avertissements

Et discussions interrogations

Dialogue entre les je et les jeux du je

Tu et toi il et eux

Œufs des je tu ils elles

Qui s’affichent sur la décision

De rappeler l’être à paraître

Et disparaitre et reparaitre

Dans le disparate apparent

Mais le réel des sens

Danses et cadences

Valses en reconnaissance

Essences évanescentes

Transes et délivrances

Recouvrances des souvenances

Retour et appels

Tours et présences à dire

Pjtg à pul’s art / 2017

pour suivre d’autres artistes et lire d’autres textes

http://vivrelartmagazine.blogspot.fr/2017/07/anne-jebeily-dans-le-vacarme-des-traits.html

Images : Anne Jebeily / txt et choix musical : tg

 

Partager cet article

Repost0
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 00:01

Anne Jebeily / deux

Pjtg à pul’s art / 2017

 

… /Quand ils apparaissent

Et s’affirment tels

Touches et coulures

Couleurs et ramures

Ombres et affects

Coupures et montures

Moutures des réels

Que les vitres internes reflètent

Sans volontés précises

Par ricochets ou émersion

Par inversions et compliments

Ou complément en suppléments

Car se suppléent ce qui se dévoile

Se voilent en surveillances

Se veillent en indécences

Phylactères inversés qui dialoguent

En dedans des ouvertures

Que laissent parfois les regards

Profusions des figures qui se texturent

Dans l’espace des possibles

Recognitions ou reconnaissances

/…

Pjtg à pul’s art / 2017

pour suivre d’autres artistes et lire d’autres textes

http://vivrelartmagazine.blogspot.fr/2017/07/anne-jebeily-dans-le-vacarme-des-traits.html

images : Anne Jebeily / txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 00:01

Anne Jebeily / une

Pjtg à pul’s art / 2017

Dans le vacarme des traits

Les portraits s’enroulent

Et déroulent des peaux

Les sangs et les rétentions

Les humeurs et les transferts

La forme s’extrait au chaud

Dans la tiédeur ou la ferveur

Des annonces flexibles

Sigles cibles  d’elles mêmes

Cycles et écoulements

Sèment drainent entrainent

Aiment

Et égrainent leurs programmes

Leurs procréations en retour

En osmoses ou en générations

Combinaisons en dérives

En déclinaisons sans raisons

Quand résonnent les affirmations

Les flux expriment et triment

A relancer des encoignures

Les attraits et les lés

Qui affichent en tête

Puis émargent en frontières

En bordure pour investir

Subvertir agrandir /…

 

Pjtg à pul’s art / 2017

Pour suivre d’autres artistes et d’autres textes :

http://vivrelartmagazine.blogspot.fr/2017/07/anne-jebeily-dans-le-vacarme-des-traits.html

 

Images : Anne Jebeily / txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 00:01

19ème station / Piafs : Père et fils

Passer domesticus et passer domesticus

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Une petite miette pour Henriette

Une graine pour la fête

Un dessert nécessaire

Un amuse bec de pain sec

Une pipette de piquette

Un quatre heure pur beurre

Un bécot de l’aïeul en équilibre

Une becquée fort calibre

C’est selon le salon la saison

Les zigzags la vague

La fournée la providence

Première ou relance

Trois coups d’ailes

Et un tour par la cour

Du boulanger du grainetier

D’Adèle la fidèle

Du self du quatre étoiles

De mamie j’te sème

Ou papy poème

Restes et zests

De beaux gestes

Très digestes

Avant sieste

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

 

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2017 2 25 /07 /juillet /2017 00:01

Dix-huitième station (environ)

Podiceps cristatus

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Scène haute vigilance et chorégraphies

Glissements élégants partielle évidence

Que des dames de la belle époque

Et les moins belles

On failli faire passer à trépas

Plumes sur le tas en concurrence

Avec les autruches et autres fanfreluches

Hautement arborées sur couvre-chefs

Ou ailleurs plus en rondeurs

Des bourgeoises modern art

Ou autres tendances

Sur la scène french cancan

Sur les boulevards à draguer

Quand au centre des vaguelettes

Échappées sur eaux dormantes

Et pariades sigles cœur

Et balades sur le dos

Et pêches en profondeurs

Et apnées véloces

Les aigrettes moirées

Arborées

Pour le seul plaisir des ornithologues

Ou autres amateurs

Pour qui le grand air vaut

Tous les postérieurs décorés ou endimanchés

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 00:01

Quatorzième bis : Sterna hirunda

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

suite à quatorze du zéro quatre de ce mois

Parenthèse et tension

Point virgule 

Avant la brève chute

Maitrise que signe le vol

Sans assurance de pitance

C’est relance en instance

Sur l’écran des ondes

Miroirs et effets retard

S’y mirent les plumes

Et plonger à peine

En quasi esquisse

La finesse pique le film surface

Intermédiaire et transitoire

Ichtyologie pragmatique

Tenir ou rater le fretin

Frétillant pour la couvée

À peine cachée sur le banc

De sable vulnérable gite

Ouvert plein ciel

A la merci du pied criminel

Inconscient ou imbécile

Ponctuation lisible entre substrats

Liquides flores ciel

Et traduction aviaire

Transition et miroir

Repères évidents

Aux yeux arables

 

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0