Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2018 6 24 /03 /mars /2018 01:01

Oui j’ouïe

À l’ombre des oiseaux / 8

Dans l’épaisseur des houppiers des ailes libèrent

Ombres et entrelacs vibrations dans les airs

Frais elles disputent aux ombres et aux verts

Des veines pleines sources douces caractères

 

Souples et drus l’impertinence des contraires

Manie des entrechats aux multiples revers

La voix des lignes ouvre entre les barrières

Des circonflexes et des virgules austères

 

La pulsation des mouvances instruit les nerfs

Les corps s’originent ici rêves offerts

Au contact des bêtes et des gens repaires

Et offices embrassés dans la grande sphère

À l’ombre des oiseaux / 8

txt et images et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
21 mars 2018 3 21 /03 /mars /2018 01:01

Bleu majeur renversé

Pignons & cie / vingt et deux

Les stimulations latentes des épidermes

S’évasent vers des azimuts aux éminences

Prudentes où se mêlent pudeurs et vaillances

La cadence des ondes se gave des germes

 

Soulevés au hasard des rencontres sauvages

Quand les bascules du temps avèrent les âges

Et que les yeux des vents se découvrent hardis

Et si peu civilisés qu’ils lèvent les plis 

 

Offrant aux gentilles personnes des ouvrages

Perfusés de croyances et de plages sages

Ouvertes aux influences mais  redoutant

Des souffrances les heurts et les coups aberrants  

image : pj txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
18 mars 2018 7 18 /03 /mars /2018 01:01

Ailes et coups suite

Anas platyrhynchos

 La compagnie des oiseaux

Colvert avec un «V»

Qui signe l’eau

L’ « Ô » du col vérifie

En vert

Le genre qui

Cancane caquète nasille

Sur le cours

S’en va et puis revient

Un bout de pain

De maïs un grain

Et tout va bien

Et geste de trop

Et ça s’égaille sur la baille

Fidèle locataire

Des plans urbains ou plus sauvages

Dire ton train c’est faire en vain

Ton abattage

Cane se sert

Canard fédère

Ou à l’envers

Double « V » aller retour

Foule au large faire le beau

Pas trop de plomb

Pour le régime

Et les rémiges

En vrilles

Accroches cœurs

S pluriel

Dessous le pont

C’est faire quatre heures

Avec les nurses

Ou déjeuner sans faire

La manche

À la bonne heure le cou dressé

Le cul en l’air

Chacun son tour

De s’amuser …

 La compagnie des oiseaux

photos : Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
15 mars 2018 4 15 /03 /mars /2018 01:01

Sais tu

À l’ombre des oiseaux / 7

Le vieux maître d’école a perdu sa boussole

Il dit et se désole mais le tableau haut

Invite des poèmes de longues paraboles

Où les dates s’en vont portées par  les oiseaux

 

Les flèches sous la voute indiquent des leçons

Des lectures et des contes aux accents

Imprévus mais qui demeurent en impressions

Elégantes et vrais quelques soit le versant

 

Le sang des signatures découvre des vers

Aux rimes exaltées aux rythmes de vertige

Le fleuve et ses rives s’élèvent et dirigent

Les flux et les reflux et le tout à l’envers

À l’ombre des oiseaux / 7

txt et images et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
12 mars 2018 1 12 /03 /mars /2018 01:01

Bleus et appoggiature

Pignons & cie / vingt et un

Les ramures puisent dans les nues et recoudre

Les veines des substrats avec la sève et moudre

Dans le creuset des jours présents les nuits tangentes

Que les oiseaux appellent de leurs voix ardentes

 

Dans les souvenirs puisés au fond des orages

La distance des alléluias nourrit l’âge

Et abreuve la patiente des paysages

Qui œuvrent à déposer le jour en partage

 

Le silence qui sous tend les sons se dissout

Dans les ornières cachées des calendriers

Dans la lymphe les larmes le sang des cahiers

Qui ornent de leurs palmes les ors des bijoux

image : pj txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
9 mars 2018 5 09 /03 /mars /2018 01:01

Cygnus olor et rolo sungyC

sur Lemna minor, Lemna minor, Lemna minor, Lemna minor, Lemna minor, Lemna minor, Lemna minor, Lemna minor, Lemna minor........

Pjtg & bg / ailes et coups / suite...

Bonjour Monsieur

Madame Bon jour

Sur la lentille

Fraiche mantille

C’est délicat

Lors estampille

Nouvelles palettes

Qui s’allument

Scène découverte

Forment des silhouettes

Au long des rives

Auprès des berges

Pattes et sillages

Se font en rond

Et rondes pattes

Des traits montés sur doux sillons

C’est pour saluer le bel ouvrage

Et regarder le beau duo

Sur coussin doux

Et douces heures

Tu vas par là

Comme vous voulez

Mon cher monsieur

Ma chère et belle

Si c’est l’été

Tant mieux pour eux

À qui tu veux

Sur le treillage les tissages

Les agréages les habillages

Des eaux dormantes

Sans fées ni sylves

Les naïades ont déserté

Dit on

Question à laquelle

On ne réponds

...

image : Bernard Groult : txt et cfhoix musical : tg

Partager cet article

Repost0
6 mars 2018 2 06 /03 /mars /2018 01:01

Second  envol

Intermède MMXVIII / TÉNÉBRESCENCES … À MES OISEAUX…

Les encres de Pascal attendaient sagement

Les voici réunies dans un recueil intitulé

« Ténébrescences » Accompagnées de mes txt

Un après-lire de Victoria Horton ( vous savez : Grand Ménage ; 2009/ Attachements : chez quidam éditeur 2011 / Pagaie simple : aux contrebandiers 2013 /

Souvenirs de Trôo aux éditions du café littéraire de la terrasse 2015 / Les Volontiers :  édition Les contrebandiers éditeurs 2016…)

Qu’elle soit remerciée

 

 

Second envol après

« À mes oiseaux… »

Après lire de Jean-Claude Vallejo

Qu’il soit remercié

Intermède MMXVIII / TÉNÉBRESCENCES … À MES OISEAUX…

Partager cet article

Repost0
3 mars 2018 6 03 /03 /mars /2018 17:56

Ou six tu veux

 

À l’ombre des oiseaux / 6

Dans la nuit les houppiers aux amples destinées

Dessinent des figures au revers des nuées

Quand les respirations des muses se remplissent

Des phrases conçues depuis les racines fixes

 

Jusques aux plumes déroulées entre les vols

Des oiseaux murmurent des histoires si folles

Que pour les comprendre il faut aiguiser l’oreille

Du dedans et celles issues des nuits de veille

 

Les flux et les courants des eaux et des grands vents

Augurent des demains de brumes et de colères

La fleur de mon jardin raconte des mystères

Qui font trembler le chat le chien et les enfants 

txt et images et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
28 février 2018 3 28 /02 /février /2018 01:01

Je suis riche…

Pjtg reçoit S J (*) / sixième envoi

Je suis riche de vous les Volontiers

Je suis riche de vous qui me donnez la main.

 

Je suis riche de vous tous

 

Lynda la rigolote

Ma danseuse ma complice

 

Laurent le showman

Ta guitare et ton micro

 

Stéphane ta gorge vibre

Tu lis sans texte

 

Lindsay ta robe te grandit

Tu as tout ton temps

 

Pascal

Le souffle de ton accordéon

 

Jocelyne la danseuse

Qui tiens le ciel avec tes bras

 

Frédéric le silence que tu sais tenir

Les mots qu’il propulse

 

Fabien la joie que tu lui donnes

 

Clément mon ami de toujours

Ton chapeau t’habite comme un gant

 

Vous tous les Volontiers

Respirez avec moi la sensation que j’ai.

 

Pjtg reçoit S J (*) / sixième envoi

(*) Stéphane Juglet

Aidé de Victoria Horton pour la mise en forme

Il est un des acteurs de la troupe : « Les Volontiers »

 

Partager cet article

Repost0
25 février 2018 7 25 /02 /février /2018 01:01

Saint que…

A l’ombre des oiseaux / 5

Dans la nuit dévoilée les oiseaux frôlent l’âme

Des dés espoirs exaltés au vif des calames

Dés en déséquilibre caresses esquisses

Gravures et encres amassées dans les icxes

 

Des alphabets inventés à chaque coup d’ailes

La lecture se fait entre nues et appels

La peau des mélodies se déploient jusque là

À saisir à pleine main ou du bout des doigts 

 

Mathématiques décalquées sur les ramages

Des tourterelles et des engoulevents chouettes

Perchées sur les épaules de déesses sages

Ou venues directement des rêves des bêtes

txt et images et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0