Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juillet 2017 2 25 /07 /juillet /2017 00:01

Dix-huitième station (environ)

Podiceps cristatus

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Scène haute vigilance et chorégraphies

Glissements élégants partielle évidence

Que des dames de la belle époque

Et les moins belles

On failli faire passer à trépas

Plumes sur le tas en concurrence

Avec les autruches et autres fanfreluches

Hautement arborées sur couvre-chefs

Ou ailleurs plus en rondeurs

Des bourgeoises modern art

Ou autres tendances

Sur la scène french cancan

Sur les boulevards à draguer

Quand au centre des vaguelettes

Échappées sur eaux dormantes

Et pariades sigles cœur

Et balades sur le dos

Et pêches en profondeurs

Et apnées véloces

Les aigrettes moirées

Arborées

Pour le seul plaisir des ornithologues

Ou autres amateurs

Pour qui le grand air vaut

Tous les postérieurs décorés ou endimanchés

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 00:01

Quatorzième bis : Sterna hirunda

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

suite à quatorze du zéro quatre de ce mois

Parenthèse et tension

Point virgule 

Avant la brève chute

Maitrise que signe le vol

Sans assurance de pitance

C’est relance en instance

Sur l’écran des ondes

Miroirs et effets retard

S’y mirent les plumes

Et plonger à peine

En quasi esquisse

La finesse pique le film surface

Intermédiaire et transitoire

Ichtyologie pragmatique

Tenir ou rater le fretin

Frétillant pour la couvée

À peine cachée sur le banc

De sable vulnérable gite

Ouvert plein ciel

A la merci du pied criminel

Inconscient ou imbécile

Ponctuation lisible entre substrats

Liquides flores ciel

Et traduction aviaire

Transition et miroir

Repères évidents

Aux yeux arables

 

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Repost 0
Published by pjtg
commenter cet article
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 00:01

Dis z’huit thème station

Larus argentatus

 

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Et bien qu’est ce qui t’arrive Adhémar

T’as l’air d’un cormoran mal essoré

Ah ma belle j’ai rencontré un railleur (*)

Cette nuit il m’a raconté son épopée

Venu des bords de la Mer du milieu

Embarqué par des courants violents

Il a bagarré contre les éléments

Contre les oiseaux autochtones

Flics en tout genre et tristes gnômes

Les animaux type chiens de gardes

Un coup de vent gonflé canicule

Et le v’la là en Ré complètement déprimé

Lui qui ne sait pas ses gammes

Moi qui le présente aux dames

Lesquelles le dédaignent

Y’a que les Ailes Paix Ozistes (1)

Qui l’ont regardé sous toutes les plumes

Photo carte d’identité

Et que j’te bague et que j’te prenne du sang

Et que j’te pèse et que j’te mesure

Il est encore plus ébouriffé que moi

Je l’ai laissé sur la rambarde du nord

Pour qu’il se repose

Je ne sais pas si je vais pouvoir assurer ce soir

Sur le thème :

homo sapiens  :

Une espèce invasive

 

Larus genei : goéland railleur

(1) L P O : Ligne de Protection des Oiseaux

ouest france : comm' quoi je ne raconte pas n'importe quoi quoi quoi quoi cou ha couac

ouest france : comm' quoi je ne raconte pas n'importe quoi quoi quoi quoi cou ha couac

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 00:01

Larus ridibundus / mouettes rieuses

Dis septième station (au moins)

 Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Polyphonies

L’égo hélant

Le goth est lent

Nenni les amis

La livraison d’Évariste

Fut fort instructive

Belle envolée post matérialiste

Fort démonstrative

Ho la hi la les copines

Restons entre nous et pas de combines

Il m’a bien fait rire hier

Ce fier atrabilaire

Point ne faut faire gorges chaudes

Des envolées lyriques de ce m’as tu vu

Qui quoique fort sympathique

Agite bien des tics

Il fait beaucoup sans remuer la queue

À aligner à la va comme ça peut

Grands mots et gestuelles hystériques

Il ne faut pas mélanger les genres

Et prendre des phrases toutes faites

Pour pensées logiques

Copier coller internet

Et leçons bricolées télé réalité

Ne font point traité

Ni démonstrations

Troussés façon grand maître

Ne point confondre être et paraître

Mais que vois-je il arrive

Alors salue les copines

Dites lui le bonjour de ma part

Je me dois d’aller voir

Sans retard Adhémar

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 00:01

Larus fuscus / Goéland brun

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Hou la la qu’entends je

Un ange c’est étrange

Ça change le challenge

T’as vu comme je suis beau

C’est cadeau mon Poteau

Je pose mode pause

Pour ça j’ose la chose

Fier et droit c’est l’ordinaire

Aviaire des larus

Et non Larousse

Ou la rousse

Le premier avec ses akènes à aigrettes

La seconde avec ses pinces et ses enquêtes

Toujours mal faites

Mais où est la L P O

Que je lui dise dans l’oreille

Foin de tout’ oseille

Quelle misère nous endurons

Hein mon Gaston

Allons au charbon

Un poisson façon grand patron

Ferait bien dans l’assiette

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Repost 0
Published by pjtg
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 00:01

Larus fuscus &  Larus fuscus  

brun et brun

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Dis don’ Gaston tu mets le ton

Ce tantôt c’est costaud

Et oui Philomène comme dit Paul

Le rossignol soigne tes gammes

C’est ça madame qui fait le larus

De bonne société celui qui ne vrille pas

Les esgourdes du touriste lambda

Ou du figurant costumé

Mais qui sait retrouver sa tonalité innée

Que prisent les marins autochtones

Et les indigènes et la faune littorale

Voir hauturière et pélagique 

Qui ont ça dans les gènes

Pas les matelots en pointillés

Qui comme le promeneur du dimanche

Ne savent pas distinguer et apprécier

Le vrai du faux

Le larus fucus du larus marinus du larus ridibundus du….

Et j’en dirais et j’en dirais

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Repost 0
Published by pjtg
commenter cet article
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 00:01
Pjtg reçoit S J (*) /première

Silence blanc

 

Silence blanc

On ne sait pas où on va

C’est comme un blanc qu’on a dans la tête

C’est la pensée

C’est une question

C’est un cri

 

Le cri silencieux de la mer

Et du vent

 

Qui peut maîtriser le silence ?

Qui peut voir l’inconnu du silence ?

 

Stéphane Juglet

Pjtg reçoit S J (*) /première

(*) Stéphane Juglet

Stéphane est un des membres de la troupe « Les Volontiers »

Victoria Horton a écrit un livre éponyme qui narre / dit / restitue

Ce que vivent les acteurs / auteurs de cette belle aventure

« Les Volontiers » aux éditions « Les contrebandiers »

 

texte de Stéphane Juglet / images et choix musical :tg

Repost 0
Published by pjtg
commenter cet article
4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 00:01

Quatorzième station

Sterna hironda

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Glissades et ondes

Slice à la surface

Effets élancés

Élégance innée

Vaguelettes évanescentes qu’articule

Le souffle du fleuve sous la patte légère

Écran fragile et flexible

Que le vol réécrit

Calligraphie qu’efface le vent

Contacts ressors

Sans efforts apparents

Quand se déclinent les multiples

Et fugaces signatures   

Traits d’union entre eaux et ciel

Virgules visibles sur variables véloces

Souligner le flexible et l’assurance

Pour percevoir plus loin que l’aliment

Entre lectures primaires

Et aveuglements ordinaires

Traduire les alphabets

Et convertir en données de vies …

Mais convertir en données de vies …

 

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 00:01

Falco tinnunculus

Le crécerelle et la comptine

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Que vois je là en bas

À peine caché sous le fil

À linge de Mémère qui persévère

À accrocher vêtements et serpillères

Entre laitues et fritillaires

Entre ses roses roses et ses scorsonères

Un drôle d’animal véloce et vert

Qui ressemble à un mulot et qui tourne

En rond tandis que mon pote le chat bleu

Se tapit derrière la verrière

Et que Mamy s’évertue à se grandir

Sur la pointe des sabots

Pour épingler son dernier mouchoir de batiste

Et puis qu’ouïs-je

Quelle est cette ritournelle

Que chante ce gamin qui va et vient

En sautant sur place en agitant

Les bras :

Une souris verte qui courait…

Bon je vous laisse vaquer et m’en vais

Au- dessus du terrain de foot

C’est tout ce qui reste couleur

Chlorophylle par

Ici …

Je t’attrape par la queue …

 

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux
Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 00:01

Douzième station

Egretta garzetta

Pjtg invitent b g / La compagnie des oiseaux

Garzette ou grande le doute est notoire

Où est la houppette mais le bec noir

La patte élancée et le bec en pente

J’arpente en élégante l’eau dormante

 

C’est que je veille et surveille sur une

Quill’ si la pèche se fait opportune

Sans permis je me place et me déplace

Sans perdre la démarche ne me lasse

 

De faire la pige à vos mannequins

Qui se démodent en toute saison

Je garde le ton sans flonflons futiles

Pointillé clair sur la ligne fertile

Photo de Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Repost 0
Published by pjtg - dans oiseaux
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche