Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2019 2 02 /04 /avril /2019 00:01

Branta bernicla Branta bernicla

Ailes et coups suite

Les vagues accompagnent

Et bercent la cadence des pennes

Les sens scrutent les lignes

Battements  bercées par le tempo

Marées orchestrées

Baguettes libres

Des chefs immémoriaux pointés

Aux symphonies des extrêmes

Qui se suivent sans esquives

Les ailes broutent

Les espaces infinis

Que les pattes peignent

Du bout des griffes

Esquisses tentées

Par des plumes hardies

Interprètes bousculés

Par les vents d’hier et d’aujourd’hui

Quand la verve des océans

Assène ses verdicts

Ou doux ou violents

Les brasements 

Animent l’orgue

Des éléments premiers

Dialogues incessants  

Respiration de l’évidence

Qui danse du sud au nord

Et d’est en ouest

De vrac en vrilles

Téméraires voyageurs

Signataires des azimuts

Ailes et coups suite

Photo : Bernard Groult : txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
30 mars 2019 6 30 /03 /mars /2019 01:01

  Sale gosse

 

Pjtg reçoit S J / dix-huitième envoi

Je fais râler ma mère

Quand je vois une flaque

Je ramasse mes godasses

Je claque dans la flaque

J’éclabousse la caillasse

 

Je fais râler ma mère

Ça me fait marrer.

 

Je fais râler ma mère

J’aime trop les bonbecs

Ça me fait des trous dans les dents

Des trous de souris

Quand je souris

 

Je fais râler ma mère

Ça me fait marrer.

 

Je fais râler ma mère

Je mets le feu au sapin

Ça me fait rigoler

Ma mère elle est en rage

Elle me dit que je suis barge

 

Que tout va exploser

En plein dans mon visage.

Pjtg reçoit S J / dix-huitième envoi

txt : Stéphane Juglet / image Victoria / photo : tg

Partager cet article

Repost0
27 mars 2019 3 27 /03 /mars /2019 01:01

Plaines souveraines

À l’ombre des oiseaux / 30

Ailes déployées

Sur l’immensité

Les oiseaux surveillent

Sur les grandes plaines

S’en vont et s’en viennent

Et dansent et veillent

 

Dans les vents sereins

Par de beaux matins

Les tempêtes brusques

Qui sèment les frusques

Des fougères fières

Et des blés austères

 

Les âmes des êtres

Urbains et champêtres

Regardent et lisent

Les pages qu’élisent

Ces serveurs du ciel

Quand la terre scelle

 

L’alliance si belle

Qui unit les ailes

Aux horizons forts

Les hommes retors

Se taisent et meurent

Entre heurts et labeurs

À l’ombre des oiseaux / 30

Image /txt /choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
24 mars 2019 7 24 /03 /mars /2019 01:01

Près de l’étier

L’âne si doux …

Il s’appelle Amédée

Il n’était pas bien né

S’entend en société

Souvent  mal entouré

D’oiseaux peu éduqués

 Entre travaux des champs

Et dur labeur marchand

Seul il aimait les vents

Ou doux ou bien violent

Qui passent les frontières

Et sortent des ornières

Venaient tous les enfants

Lui caresser les flancs

Le chant de l’alouette

Pouillot ou bien fauvette

Goélands et guifettes

Le berçaient l’entouraient

C’est c’est ainsi que l’âge

Et le progrès venant

On le laisse dans l’herbe

Dont on ne fait des gerbes

À peine une cabane

Ouverte par devant

Mais viennent les amants

Poètes et errants

Lui dire doucement

De Francis James le doux chant

Qui lui promet le paradis

Et lui faire signe en passant

Chanter jours de peines et puis

Fable sans morale

Simple par la beauté

Des bêtes et des gens

Quelques rimes affables

L’œil grave et étonné

Le salut des braiments

L’âne si doux …

Photo, txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
21 mars 2019 4 21 /03 /mars /2019 01:01

Ailes et coups suite en soleil majeur

La compagnie des oiseaux

Ponctuation

Pont en action

Entre île et éthers

Entre lui et rives

Entre aile et spectateur

Les nuages les paysages

Les entre lignes des portées

Entre les pages des ouvrages

Qui dépassent la morne borne

Des assignés à crapahuter

Ou à ramper

Au ras des rochers

Sur les épis

Peignes des herbes

Des fleurs

Des orties

Des épines

Raseurs des mottes

Images d’orfèvre

Toujours brèves

Car la relève est exténuée

Roues routes et bitumes

Sur glaise engraissée

D’azotes pétroliers

Arbres englués

Embarbouillés d’intrants létaux

Zéro boulot car les boisseaux

Emprisonnés dès la levée

Sont ensilés dans le béton

Ponctuation entre clin d’œil

Et ciel teinté

D’un soir d’été

Point peint

Dans le feu des cieux radieux

Photo : Bernard Groult : txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 01:01

Lucarne

 

À l’ombre des oiseaux / 29

Il a lu dans la lucarne la vigilance

Et le vacarme l’enfant des nuits ajournées

La farandole s’est exténuée les trainées

Cernent des parafes où dansent des errances

 

Délié l’oiseau du hasard poursuit son chemin

Écrivant de son bec sur le ciel des refrains

Aux lectures évidentes pour les chevaux

Libérés des travaux et des enclos idiots

 

Sur le verso des élégances naturelles

Les oiseaux aux yeux de fées éclairent le vol

Des portées aux mesures décalées qui nichent

Dans des arbres inespérés mais si fragiles

À l’ombre des oiseaux / 29

Txt / Images et chx musical : tg

Partager cet article

Repost0
15 mars 2019 5 15 /03 /mars /2019 01:01

Fanaux

 Poèmes en vrac : gens et bêtes

Le regard d’Orion sait

La profondeur des haies

La gravité des heures

La valeur des bonheurs

 

Il interroge lune

Et ombres opportunes

La vaillance des sauts

Souligne ses  repos

 

Dorment sous les paupières

Et les langueurs d’hier

La ferveur des dos ronds

La douceur des ronrons

 

Sans marchander le temps

Ni mordre les instants

Qui donnent aux caresses

Véritable tendresse

 

Il lie le blanc le noir

La brillance et la moire

Il lit dans les regards

Et crains les faux égards

photo : Bernard Groult / txt et chx chanson : tg

Partager cet article

Repost0
12 mars 2019 2 12 /03 /mars /2019 01:01

Plecthantrus barbatus var. garndis ou efferalguan

 

Des plantes et des arbres et des hommes

Comprimés libres fabriqués plein air

Qu’attrape le soleil hors les frontières

Sur la feuille avant le livre des livres

Se détaillait le charme que délivre

 

La sève et la saveur des ordonnances

Libres les oiseaux y viennent soigner

Les virages et les plans de vaillance

Quand les nuages versent leurs santés

 

Sur les dermes et les têtes levées

Lèvres ouvertes baisés profilés

Par les amants des espaces ornés

Par les becs et les ailes délivrés

Photo : Philippe Samson / txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
9 mars 2019 6 09 /03 /mars /2019 01:01

Contre chant

 

À l’ombre des oiseaux / 28

À contre temps dans le chant des textures luisent

Des étincelles très légères qui s’épuisent

Aussi vite que le souffle des enfants sages

Qui s’élancent dans les lavis des marécages

 

À contre champ les veines diaphanes s’essoufflent

À irriguer les mémoires vertes des bêtes

Les fleuves s’entre dévorent et se marouflent

En papiers peints perclus où végètent des têtes

 

D’épingles aciérées qui se dressent et crèvent

Le fragile épiderme des nues qui se lèvent

Et noient de polluants les pâtures épargnées

La ligne d’horizon étend ses bras gercés 

À l’ombre des oiseaux / 28

txt et image et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
6 mars 2019 3 06 /03 /mars /2019 01:01

Larus argentatus & homo sapiens juvénile

Pjtg & bg / ailes et coups suite

Attention Adhémar

Crie le varech sur le granit

Répond dit le roc

De sa bouche en soc

Bercée par les eaux salées

Maquillage armorié

Qui sait causer

Vraies questions

Dons des sens édifiés

Au long des saisons

Défies énervés

Quand se délient les liens

En sus des décomptes

Quand les contes

Sèment à même

L’épiderme des phénomènes

Et non comptent

En crédits et débits

Légendes et mythes

Selon les vieux rites

Qui ne se peuvent emprisonner

Dans les salons les raisons

Où les recettes du tout fait

Jours de fêtes ou de labeur

Les rémiges se défrisent

Et murmurent en douce

La dérive des airs qui arrisent

Sur les lèvres des tempêtes

Qui se gonflent bien avant

Que le soleil ne dévoile

Les aurores qu’étoilent

La brusque montée

Des chevaux débridés

Goéland aux ailes d’argent

La force du vent

Amène et tend

Les mains des ciels blancs

 

Photo : Bernard Groult : txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0