Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2019 2 02 /07 /juillet /2019 00:01

Au théâtre

 

Pjtg reçoit S J / vingtième envoi

On le roule dans son fauteuil
Il déteste son fauteuil
Sur son fauteuil il est un étranger
Une autre personne
 
Il se lève
Il est debout sur le plateau
Il danse il fait des sauts
 
Ses jambes sont fragiles
Il s’épuise
 
Il donne tout
 

Il oublie sa maladie
Il se sent habité
Il est chez lui.

Pjtg reçoit S J / vingtième envoi

Victoria nous écrit : vacances jusqu'en septembre !
Alors un p'tit dernier: (cette fois il y a un titre)
 
Stéphane m'a appelé pour me demander si tu peux ajouter avec son texte « Au théâtre » que ce poème a été écrit à partir des mots suivants relevés par lui dans la chanson Arrête de sourire de Patrick Bruel :
sourire, jouer, se cacher, rêve, seul, rond, espoir, merci. L'idée de Patrick Bruel lui a été suggérée par sa nièce Rose."

 

Texte : Stéphane Juglet / photos et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
29 juin 2019 6 29 /06 /juin /2019 00:01

Egretta Egretta / attergE attergE

Ailes et coups suite
Ailes et coups suite

Clic

Cantique chic

Quasi exotique

Non folklorique

Magnifique

Logique

Lyrique

Magique

Entre macroscopique

Et micro-scopique

Rien de mécanique

Foin des moustiques

Œcuménique

Océanique

Onirique

Pacifique

Ornithologique

Direct éthique

Panoramique

Pique

Nique

Poétique

Pragmatique

Pratique

Réplique

Sympathique

Symétrique

Tactique

Non tautologique

Unique

Véridique

Photo : Bernard Groult : txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
26 juin 2019 3 26 /06 /juin /2019 00:01

Danseurs immobiles

Des plantes et des arbres et des hommes

Enjambant des éternités les arbres dansent

Ils signent des prosodies fortes et immenses

Que le métronome de l’ordinaire cache

Les branches et les troncs les racines les fleurs

 

Dessinent des portées inédites offertes

Aux hasards des saisons aux oiseaux aux poètes

Les herbes rases ou effrontées et les bêtes

Entendent les musiques et disent les pertes

 

Les horizons font en décors des commentaires

Théâtres bandes dessinées aux phylactères

Lisibles dans les nues soleil et lune spots

 

Que des jardiniers immémoriaux ont en dote

Les regards déconstruits des comptables s’en viennent 

Sur les registres ajouter crimes aux peines

Photo : Bernard Groult / txt et chx mus : tg

 

Partager cet article

Repost0
21 juin 2019 5 21 /06 /juin /2019 00:01
À l’ombre des oiseaux / 34

Sous les écorces des déserts vernis s’enchantent

Des rosées aux brillances prolixes variantes

Des soupirs et des sourires risées flexibles

Qui se tendent entre les nuages miscibles

 

Les réflexes des messagers véloces flashent

Sur les ciels des images aux profils secrets

Les lumières irisent des yeux qui se cachent

Derrières les paupières ombres et reflets

 

Les attentes déposent dans les mains ouvertes

Des trésors qui ne se dévoilent qu’au matin

Quand les oiseaux s’élancent vers les feux mutins

 

Qui refusent de signer les pages expertes

Exposée par des miroirs mortifères plombés

De poisons mensonges à peine déguisés  

À l’ombre des oiseaux / 34

Txt / image et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
18 juin 2019 2 18 /06 /juin /2019 00:01

Dates

Sansonnets

Et j’écris ces sonnets en deux mille dix neuf

Quand les saisons revêtent leurs manteaux tout neuf

Maitre sansonnet étourneau nous avertit

Que les échéances se montrent perverties

 

Étourdi il ne l’est en aucune façon

Il sait de manière très ancienne leçon

Inscrite au vif dans les pennes au cœur des gènes

Que le temps modifie l’espoir même sirène

 

Des échos qui montent des usines cachées

Aux mesures déguisées en hauteurs courbées

Qui dessinent des perspectives déguisées

 

Lors les ailes doivent décrypter les données

Calligraphiées sur les nuages éclatés

Gravées dans les cernes écailles endeuillées

photo : Dominique Borée : blog : les pensées sauvages http://le-blog-de-kiro.over-blog.com/

Partager cet article

Repost0
15 juin 2019 6 15 /06 /juin /2019 00:01

Egretta Egretta

Ailes et coups suite

Équilibre stable

Tache blanche Tache

Non anémique

Ni apathique

Antithétique ni humoristique

Quoique qui rit

Point d’interrogation

Sur baguettes noires

En miroir

Noires pattes

Sur plumage immaculé

Bec noir

Stable statique

Hors statistiques

Fragile

Nécessaire

Inné

Vie

Table

Ouverte mais couvert

Cou

Vers

L’horizon

Tension

Vers l’étang

Le temps

De cueillir

En

Sur

Veillant

Mire

Végétale

Semi aquatique

Esthétique

Pudique

Non académique

Bien qu’antique

Aquatique

Athlétique

Atypique

Aérodynamique

Ailes et coups suite

Photo : Bernard Groult / txt et choix musical : tg

Partager cet article

Repost0
12 juin 2019 3 12 /06 /juin /2019 10:39
deux notes

Portée illimitée inscrite sur l’azur

Ciels purs armoriés sur décibels incessants

Quand les lignes claires se tissent sur le mur

Du son les voies escroquées des avions crevants

 

Les nuages ces précipitations stockées

Qui pleuvent des catastrophes dissimulées

Quand des ailes modèles désarment des clefs

Qui se meuvent libres mais ne peuvent moquer

 

Et dénoncer les assassinats détaxés

Quand se souvenant d’Icare du sphinx des anges

La cause se prévaut des images mixées

 

Les étoiles s’épuisent à donner aux ailes

Des costumes puisés à même les mélanges

Boues et papiers monnaie et rêves pèle mêle

photo : Dominique Borée : blog : les pensées sauvages http://le-blog-de-kiro.over-blog.com/

Partager cet article

Repost0
12 juin 2019 3 12 /06 /juin /2019 00:01

Danseurs immobiles

Des plantes et des arbres et des hommes

Enjambant des éternités les arbres dansent

Ils signent des prosodies fortes et immenses

Que le métronome de l’ordinaire cache

Les branches et les troncs les racines les fleurs

 

Dessinent des portées inédites offertes

Aux hasards des saisons aux oiseaux aux poètes

Les herbes rases ou effrontées et les bêtes

Entendent les musiques et disent les pertes

 

Les horizons font en décors des commentaires

Théâtres bandes dessinées aux phylactères

Lisibles dans les nues soleil et lune spots

 

Que des jardiniers immémoriaux ont en dote

Les regards déconstruits des comptables s’en viennent 

Sur les registres ajouter crimes aux peines

Photo : Bernard Groult / txt et chx mus : tg

 

Partager cet article

Repost0
9 juin 2019 7 09 /06 /juin /2019 00:01

 Soir ou matin / masoir ou tin

 

Des plantes et des arbres et des hommes

La mémoire revêt des costumes  pluriels

Elle se meut et se peuple au grès des dégels

Des canicules et des brumes les saisons

Sont maisons aux meubles et murs en déraison

 

Les arbres s’enracinent dans les ciels ultimes

Aux humus multiples qui se nourrissent seuls

Des horizons variables au bord des abîmes

Où s’en viennent s’ouvrir des tentures aux gueules

 

D’or et d’argent d‘azur et de pourpre de vair

Toujours le cœur se meut d’est en ouest puis se perd

Dans le sable profond des histoires humaines

Car l’ancre se perd en des morsures lointaines

Photo : Bernatd Groult / txt et choix musical : th

Partager cet article

Repost0
6 juin 2019 4 06 /06 /juin /2019 10:31
À l’ombre des oiseaux / 33

Sur la brume des jours blues se drapent des ailes

Elles viennent par hasard entoiler le ciel

Et redessiner les gouttes d’eau si rebelles

Mirages multicolores sources réelles

 

Qui accouchent au détour des reliefs fragiles

De gens et de bêtes  aux multiples profils

Ils réveillent nos rêves qui brassent l’espoir

Voir et entendre des esprits les écrits noirs

 

Imprimés au plus profond des nerfs oubliés

Quelques liens qui racontent les histoires liées

À nos livres inspirés des éternités  

Gravées depuis toujours dans les humeurs vitrées

 

À l’ombre des oiseaux / 33

images et txt et chx musical : tg

Partager cet article

Repost0