Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 01:00

"sur ma couche, pendant les nuits" (1)

ténèbres 009

Dernier verre, dernière clope,

Le réverbère s’obstine

Dans la poitrine poivrée la lame des songes s’allonge

La verveine patiente dans les linges froissés

La relève en silence se laisse perfuser

Elève esquintée triturée de réverbes

Mixées sans soudures ni structures

La sono en sourdine sature les effets

Du quatuor reformé sur les cadavres des ans

 

(1) troisième cantique

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans ténèbres
commenter cet article

commentaires

juhel 08/12/2012 10:06

pas de BD il nous manquerait l'indispensable blues!

pjtg 08/12/2012 12:17



on pourrait imaginer un blues en bédé (images et musique) mais ça a déjà été fait, et ça demanderait de passer à une autre étape de production, les blues y'en a en réserve, pas de soucis, juste
le difficile choix.



L.D 08/12/2012 09:31

Faites-nous une BD pour Noël.

pjtg 08/12/2012 12:14



ça me tente, mais réunir les moyens de réalisation c'est pas toujours évident. j'aime la tension qui se crée entre deux cases.



Telle 08/12/2012 09:07

vie enclose

pjtg 08/12/2012 12:10



dans quelques grains de carbones. car bonne est la touche de la mine.



la bacchante 08/12/2012 07:54

L'obstination du réverbère, son entêtement.

pjtg 08/12/2012 12:08



la réverbération des lampadaires et la reverb des vieilles guitares sur amplis à lampes.