Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 01:00

tulle du soir

ténèbres 41 jpg

 

Les lumières pulvérisent des fontaines cervicales

Un carnaval déroule ses haillons bancals

Une mygale se vêt d’un tutu de tergal

Que la peine déchire aux heures verticales

La danseuse funambule glisse sur la scène

La dose coince entre hygiène et déveine

En contre bas des balcons balkanisés

Giclures stroboscopiques sous ciel tétanisé

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans ténèbres
commenter cet article

commentaires

Laurent 18/03/2013 19:14

Malheureusement non. Mais je vous souhaite à tous une belle fête.
(j'espère qu'après tu mettras ta balise sur pjtg, pour ceux qui sont loin)

pjtg 19/03/2013 09:55



je n'y manquerais pas, je demanderai aux photographes présents de me faire parvenir les clichés, Yves, Flora, Jean-François....



Laurent 17/03/2013 13:16

C'était jeu de mot, je parlais de Durcet.

pjtg 17/03/2013 14:09



cette balise me fait baliser. on se verra peut-être devant, ou autour.



la bacchante 17/03/2013 12:34

Les heures verticales: minuit et minuit trente?

pjtg 17/03/2013 14:09



je ne sais pas je ne mets plus de montre. ce sont heures fécondes : les heures pâles de la nuit qu'évoque Léo, celles des rencontres où l'on parle de mélancolie. (Richard)



Martine 17/03/2013 09:55

la mygale tisse sa toile et
danse toute en finesse
entre lumière et obscurité

pjtg 17/03/2013 12:20



mais sa morsure peut être douloureuse. ses soies légères et mystérieuses cachent des organes qui mordent, d'autres qui tissent, dans le silence et dans l'ombre.



Minik do 17/03/2013 08:19

Tulle du soir
veuve noire...

pjtg 17/03/2013 12:17



tulle noir, veuve du soir. la toile de la nuit étend son voile, aile tissée de rêves et de réalités.