Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 00:01

Accès sur vert d’heure

pignons-sur-nues-rv-02.jpg

Ans de grés ou de force naissent les tons

Ne ment que le frontal aux chais des saisons

La frime des verts glas cuivre ses oxydes

Dans les os élimés par les héros bifides

 

L’envers des verts referme les besaces

Où Artémis  banda l’arc vers le bel Orion

L’avers des jaunes zone entre ange et démon

Érinyes en colère et Harpies sur les traces  

 

Les transes des lettrages étreignent les fossiles

Erigés par hasard sur les plages des idylles

Crucifiée pour le suc des versions asthéniques

La forge du crépuscule se reloue des viatiques

 

L’envers des messages éclabousse les nues

Rutilements des lumineuses trainées

Qu’Arthur a tant aimé mais ne pu publier

Tout soleil est abstrait et toute lune est nue

 

un autre groupe entièrement féminin Girschool

Emergency

 

image : pj / txt : tg

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans pignons
commenter cet article

commentaires

Tmor 16/04/2015 09:58

Superbe. Le pignon coule dans cette marais verdoyante pourtant bienveillante. Artémis a de sa flèche tué Coronis et c'est sous le coup de la colère que son frère Apollon a transformé son corbeau
(oiseau blanc) en oiseau noir. Pas une pointe de noir dans cette composition. C'était sans doute avant le drame.

pjtg 16/04/2015 10:17



certainement (la mythologie hellène est fort complexe) mais je n'ai évoqué que l'arc bandé le trait en suspens..., j'aime ces oiseaux qui nous parlent depuis si longtemps. Les symboliques
poursuivent l'histoire... @ +



Martine 16/04/2015 09:09

J aime ton dernier vers .....il me parle.....

pjtg 16/04/2015 10:08



c'est une copie du vers d'Arthur in le bateau ivre : "Toute lune est atroce et tout soleil amer..." @ +