Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 00:00

 

Étude opus dix neuf dite rue des belles filles

 

encres vergé-19

 

A la nuit venue / Des rengaines se trainent :

 

Dedans dedans le corsag’ de Julie

De belles pomm’s d’apis  / De belles pomm’s d’apis

Se tiennent bien tapies

 

Dessous dessous les jupons de Julie

Y’a un vrai paradis / Y’a un vrai paradis

Au vulgaire interdit

 

Mais oui mais oui  / Tout le monde le dit

Mais non mais non / Personn’ ne dit le nom

De la rue aux frissons

 

Les oiseaux de la nuit se soulent de nostalgie

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

les cafards 20/09/2013 12:43

entre ombres et lumières on se demande si on ne préfère pas l'ombre. Amitiés cafardesques toujours ravis d'avoir découvert cet endroit pas comme les autres

pjtg 20/09/2013 13:42



dans l'ombre on cherche la mumière, la lumière appelle l'ombre, on continue notre chemin, merci de nous accompagner @ +



telos 20/09/2013 07:43

c'est excellent. bravo..

pjtg 20/09/2013 10:06



merci, se souvenir de ce qu'on a vu et vécu et traduire l'ensemble par touches successives, un peu comme un texte cubiste qui montre des aspects différents en même temps. @ +



tilk 19/09/2013 23:35

j'aime beaucoup ce texte surtout la fin
amitié
tilk

pjtg 20/09/2013 10:04



merci, la crainte de s'enfermer dans un genre, mais rappeler les autres textes, ouvrir vers... @ +



Tmor 19/09/2013 19:14

Ludique, sautillant, géométrique
J'aime beaucoup la diagonale
Je ne connaissais pas cette voix ravis de la découvrir
J'ai ressorti les gouges (eh oui) ça me manquait
@ bientôt.

pjtg 20/09/2013 10:03



la diagonale des fous, cette voix venue de l'enfance et de ses mystères, j'essaie des voies de traverses.j'aime les gouges et les possibilités qu'elles offrent, c'est un travail qui à chaque
strade offre des possibilités, des variations. peut être verra t on des épreuves ? @ +



Martine 19/09/2013 11:25

un carré séparé dans sa diagonale... laisse le choix.... vers la lumière?...vers l'obscurité?....le texte et la musique mettent en ...lumière....l'obscurité....

pjtg 19/09/2013 13:48



pauvre bluesman il était aveugle comme son nom l'indique, chacun trouve la lumière de la manière qu'il peut, ou reste dans le noir, @ +



Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche