Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 01:00

Les grues ne migrent plus

lièges 00-1

 

Pairs sont les voiles de la nuit / Pervers les songes de l’oubli / Sous le houppier d’acier la  sciure  s’amasse  /  Les cupules meurent sous les antiennes atones des heures lissées / La suie crayonne des rides mornes sur les faciès / Cornes de brumes aux cris rouillés / Catafalques cradingues  /  Crasses classées X dans le cadastre concaténé / Claques crevardes aux creux des cloaques / Cupidon crispe son arc coincé / Sexe cupide catalogué / Les Pignons cognent en crispations / Quand cuit le cœur capitonné / Couilles en cavales sur les cordages / Quatre corbaques  sont sur l’arnaque / Couacs cloués au cul hypothéqué /

 

puisque le son semble indisponible un lien vers le grand  Hubert Félix avec les dingues et les paumés

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Minik do 08/11/2013 07:56

PJ TG HFT bravo !

pjtg 08/11/2013 11:29



merci. la technique faisant défaut je rebondis avec des vidéos, c'est une autre approche, et une richesse supplémentaire. @ +



Laurent 07/11/2013 17:27

Sexe cupide, couilles en cavale ... tes mots me renvoient à un autre Hubert (San Antonio) et à Béru.

pjtg 07/11/2013 18:19



Hue Berthe, San antonio fut de mes lectures. ça ne m'était pas venu à l'esprit (directement) écrivant ce texte, mais le subconscient est peuplé d'une foule de personnages dont on ne maitrise pas
l'entrée en scène. alors ? back ground ? @ +



Topa 06/11/2013 14:37

"J'arriverai par l'ascenseur de 22 heures 43..."
A cette époque-là, il avait encore un nez rouge de clown ! (clown triste, bien sûr...)

pjtg 06/11/2013 18:02



relever le compteur de ton ennui... sans vouloir te vexer. il a perdu le nez rouge en gagnant en notoriété. mais ça ce tient ce qu'il chante. @ +



martine 06/11/2013 13:54

merci de me permettre de redécouvrir Thiéfaine avec l'univers de Pascal c'est un vrai moment de bonheur!

pjtg 06/11/2013 18:00



un peu sombre le Félix. c'est un grand de la chanson, j'ai beaucoup de ses disques, je puis te les passer. @ +



Tmor 06/11/2013 11:07

C'est bien le genre de Felix de chercher après les grues migrantes. La matière ressort très bien apportant beaucoup de relief. Très réussi !

pjtg 06/11/2013 11:25



merci. le grand Félix me semblait bien en accord avec le texte et l'image. d'autant qu'il me souvient qu'il a bien galéré avant dêtre célébré. un peu comme ces oiseaux migrateurs qui ne
retrouvent pas leurs repères retour de voyage. @ +