Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 01:00

Fou à la dame

lièges 00-4

... / L’un perd et manque, l’autre merde et banque/ Une cow-girl hagarde rue des routards / Une reine vietnamienne boulevard d’Indochine / Une belle gourgandine rue de la république / Exit Place Tiers pas si vieux / Arthur croise Marcel au carrefour de la Pléiade / Rond point des esclandres un contractuel sème les hirondelles / Walt Disney trône à la crèche et Walt Whitman sèche toujours sa Waterman / Sur l’affiche froissée Rosa nage dans la colle rêche / Au square Louis Braille un lémurien attend la nuit / À Victor Hugo Jeanne attend sur un brancard / Un scanne expert en courtoisie / Les rats se plument un canari / Avenue des thermes César repeint / De vieilles enseignes bouffées lichens /  Une amoureuse lèche ses larmes / Un SMS l’a flinguée / ...

 

on continue avec de jeunes femmes talenteuses voici Joanne Shaw Taylor

JST est Anglaise de la région de Birmingham.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

la bacchante 11/11/2013 08:43

Flinguée par un SMS. J'aime beaucoup

pjtg 11/11/2013 11:43



"les mots c'est comme les armes / ça tue pareil" chantait Léo, il est des moments où !


j'ai hésité entre plusieurs termes c'est celui qui m'a semblé le plus évocateur. @ +



Minik do 11/11/2013 08:27

Je rejoins telos.
Je trouve que l'on merde et banque beaucoup en ce moment.

pjtg 11/11/2013 11:41



c'est d'autant plus dur qu'on est pas bancable, comme on dit à la City. et qu'on a jamais voulu l'être. qu'on a voulu être peinard.



Topa 11/11/2013 07:31

Bouh ! on est dans le gris aujourd'hui !...
Pour rebondir sur le commentaire de Tilk, "les temps sont difficiles" de Léo Ferré est toujours d'actualité...

pjtg 11/11/2013 11:38



c'est le même vieux blues. chanté en anglais ou en français, c'est assez universel.


"Verlaine est mort dans la détresse
Rembrandt est mort l´huissier aux fesses
Beethoven est mort dans la merde
J´ai qu´ ce mot-là, faut pas qu´on l´ perde"


et G. Allwright : les temps sont durs / j'suis mêm' pas sur / de me payer un coup à boire"... @ +



tilk 11/11/2013 00:59

nous vivons des temps difficiles ou on quitte l'autre avec des SmS ... dur dur
amitié
tilk

pjtg 11/11/2013 11:31



est ce S(ado) M(aso) ou inversement, l'image de la solitude frappée par un mot venu d'ailleurs et qui cueille dans l'ici et maintenant, est une forme de violence très contemporaine. @ +



Tmor 10/11/2013 20:41

Les bribes de textes me rappellent les fragments poétiques que les anges entendent et se racontent dans les ailes du désir. Déformation locale, je vois des maisons de corons sur la gravure.

pjtg 11/11/2013 11:27



nous, je, sommes, suis habité(s) de ces bouts de dialogues, phrases entendues et qu'on essaie de rassembler dans une tentative de co errance. autant que les images et les musiques. @ +



Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche