Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 00:00

Charges de marges

encres-sur-lieges-0003.JPG

Le bât ment – le bas rage – la basse court sur le banal – qui bave des ronds d’elle – sans clapot ni cernes ni trêve -  sang brûlé et encaqué couve sa caravane – migrants macéré au fiel de gain -  miel mort t’y faire – la grue graine en ganse galvanisée – ça gerce en gangue de gargouilles – sur cathédrales néo normée – les dés ventent les nombres finis – dans l’indéfini des faims cupides – à terme les termes au terminus – en dos gênent les dociles – nids de faussaires aux faux airs naïfs - que domptent les doctrines du profit coprophage – les liquides guident les gonorrhée avides -  la maladie sort de son lit – ça pigne à la Ponce Pilate sur le crâne décalcifié – et les grues s’en vont dans les cieux impavides – où prient des dieux cotés en bouses – sans toi ni toit ni loi.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Topa 16/05/2014 07:39

Johnny Cash chantait souvent en marge, dans les prisons par exemple...

pjtg 16/05/2014 08:57



je pense à lui et à B B King, Woodie Guthry aussi , il en a certainement d'autres. une chanson généreuse.



Tmor 15/05/2014 14:57

J'aime beaucoup ces triptyques.

pjtg 16/05/2014 08:56



mais il y en a peu 7 ou 8, la série va s'arrèter faute de participants. @ +



martine 15/05/2014 08:32

c'est là où le bas blesse!!!

pjtg 15/05/2014 11:50



tu marches pieds nus, ton bas ne peut te blesser, seuls les cailloux ou les maladroits le peuvent.



telos 15/05/2014 07:51

de quoi en perdre le fil.

pjtg 15/05/2014 11:49



c'est le problème avec les labyrinthes, dans les rues et dans les mots. un reflet des évènements ?