Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 00:00

en crève majeur

encres sans fond 0009n

Elle vient s’asseoir au coin du bar

L’invitation vient du baptême

Que fit son père un matin blême

Peut plus s’asseoir il est si tard

La ruse extrême du poème

Rive la croix sur la déveine

Croyant ou pas le verbe peine

A refleurir le sens des haines

Qui vient chanter sur la cadence

Le souffle court qui mène la dance

Les dents serrés sur la carène

Du bateau triste qui mord les veines

Le vent du nord dénoue les fils

Secoue les angles des faux profils

La faim referme son envergure

Sur les carences qui suppurent

Le slide hargneux de la douleur

Se fout des modes et des je t’aime

Il coud sur derme le cri horreur

Qui vient s’asseoir sur le barème

Aucun visage ni même une ombre

Un mot un râle une colombe

Un vase canope aux pâles ombres

Un vieux refrain c’est une tombe

encres sans fond 0009

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tmor 01/04/2014 21:00

On retourne dans des sphères lunaires. Texte en colonne vertébrale des axes de pensées, des rythmes chahutés mais qui toujours accrochent, arnicrochent ou décarochent. C'est tant mieux.

pjtg 02/04/2014 13:53



lunes noires lunes froides, la série pensée en positif / négatif va bientôt s'achever.



Topa 01/04/2014 13:46

Avec toi...

pjtg 01/04/2014 17:32



merci, je sais qu'il y a un décalage entre les pages et les évènements, ici, j'avais des textes je les place jusqu'à ce que... merci encore.



martine 01/04/2014 10:06

que de force dans tes "maux" .je pense très très fort à toi

pjtg 01/04/2014 13:35



merci, les textes sont un peu en décalage avec les évènements, le blog me donne un peu d'espace pour je ne sais quoi.



Laurent 01/04/2014 08:17

J'aime la vie quand elle rime à quelque chose (Nougaro)

pjtg 01/04/2014 13:34



mais quand la vie fout le camp... même Claude n'y peut rien.



telos 01/04/2014 07:02

je pense à toi très fort, Th, la souffrance à son paroxysme gronde dans tes mots..

pjtg 01/04/2014 13:33



merci de me suivre sur ce blog, je l'accapare pour faire des larmes des mots ou inversement ou le tout mêler.