Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 00:01

Face paire

encres lave vies 01

Aux gnons

Pignons font

Fronts mais ont

Règnes  sur rue on

Dit nasses tee de raisons

Fontes et crans assurer fonds

Saisons et déraisons notions si on

Sait lire en confrontations des maisons

La définitive solitude par faute de pulsions

N’ont que cadencement et alignement pour tons

Orientations pair impair et persistance en résolution

Inventions décorations manutentions révolutions torsions

Marionnettes sans fils mais exaltations et déductions c’est selon

Émulsions de pollutions sur crépis matériaux stratifications scarifications.

 

Tinsley Ellis on retourne au blues éléectrique via une Gibson

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans pignons
commenter cet article

commentaires

mamalilou 14/08/2014 03:42

je suis, je suis...
et pi j'pense pas en opposition...
ya pas matière, mais quand tu fais oeuvre d'opposition!!
chez toi, c'est qu'ô diapason...

pjtg 14/08/2014 10:29



les musiciens ne peuvent jouer ensemble que si ils se donnent le "la", pour les poètes ce peut être l'alphabet, ils ont beaucoup utilisé le "O" majuscule avec l'accent circonflexe, l'eau
d'opposition ne coule que si on la boit. @ +



tilk 12/08/2014 01:03

j'aime la liberté de tes poèmes...
amitié
tilk

pjtg 12/08/2014 08:24



merci. se donner des contraintes qui in finé n'apparaissent pas comme telle. @ +



mamalilou 10/08/2014 01:57

pulsion de bisous sul front
impulsant une révolution de déductions
successions de résolutions sans conditions
lions-nous sur le fond sans affront

pjtg 10/08/2014 08:54



ainsi fon fon font les petits sons ronds. j'ai pensé introduire une sonorité en rapport avec l'image en même temps qu'opposition sur la forme. @ +



cafardages 07/08/2014 13:46

je découvre le Ellis, excellent ! un p'tit air de Roy Buchanan en sus

pjtg 08/08/2014 16:14



un artiste plein de fougue et d'inventivité, blues rock généreux,  il a joué avec des grands, à mettre entre toutes les oreilles.



Minik do 06/08/2014 18:27

Avec précautions, je descends les marches du poème...
L'illustration me plaît beaucoup.

pjtg 08/08/2014 16:07



des marches et des pieds innégaux pour aller plus haut ou decendre plus bas. enfin aller (haler) ailleurs.



Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche