Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 00:01

Hautes

eaux

encres lave vies 03

 

Ôte eaux / Un pose cible / Sur quai inondé / Le ciel coule ses fontes / « Cas versé / Ondées et « K » ta strophes /  Piles noyées / Godilles dispersées / Deep water blues pour rivière hexagone / Fluctua nec mergitur / Les berges n’ont pour bouées que les années / Hymne version déluge / Purge estampillée au calendrier des verticalités / Alea jacta est / Le Rubicon avale son césar / Star à la une des canards / Madame météo augure et se lave les mains dans le bouillon des ondes hertziennes / Pieds et cul au sec / Nette / Quiète / Clean très polie / Ad hoc 

 

on ne pouvait y échapper : "Mississippi heavy water blues" : c'est Barbecue Bob qui est à l'oeuvre.

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans pignons
commenter cet article

commentaires

bernie 11/08/2014 09:57

Tu as de belles références au blues et ta toile est en harmonie avec tes valeurs

pjtg 11/08/2014 18:39



le blues (le roots et ce qui a suivi) m'ont beaucoup interressé et continue de m'interroger. sur ce même blog des pages font directement référence à cette musique. merci pour l'appréciation.



tilk 11/08/2014 00:29

je suis fan de cette série....
amitié
tilk

pjtg 11/08/2014 07:55



il y en a encore quelques une de ce tonneau (des Danaïdes), et puis ... wait and see, @ +



martine 10/08/2014 10:23

contr vents et marées.....
ce pignon semble résister......
posé pour l'éternité.......

pjtg 10/08/2014 17:24



le pignon fait front depuis les romains (et même avant) jusque les levées du Mississippi, et demain encore. Témoin et sémaphore.



Laurent 10/08/2014 08:45

Poème et toile de circonstance, avec un je ne sais quoi de distance prise avec le monde...

pjtg 10/08/2014 09:16



l'isolement et le souvenir, forme qui vient de l'enfance et qui résonne en chacun de nous, sur l'horizon de nos histoire.



Tmor 10/08/2014 08:16

Superbe ! Le ciel. L'ombre auréolée sur l'eau plate. Ce pignon égaré tel un iceberg résistant à la fonte. Bravo !

pjtg 10/08/2014 09:11



une espèce de dernier des Mohicans, un qui célèbre l'unique, contre toute attente. avec en arrière plan un déluge celui de Helens ou des Sumériens, mais  ceci n'a pas d'âge.



Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche