Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 00:01

Oblative

Ecrans-partiels-009.jpg

 

Les nuages sous la voûte ne font pas étalage des feux et des orages

Les ondes âges se moquent des étages qui concluent les largages

Le cadrage en hommage poursuit son déchiffrage

Les dés rappent les suffrages

Adages et partages sont de tous les voyages

Les paysages remontent vers Carthage

Là où les montages se pagent dans les cordages des ramages

Le voilage prend le large sur les marges hors cages

L’écaillage des sondages se moque des étiages

Le salage sur mirages n’émeut que les vernis sages

Qui nagent sur leurs sièges hors d’âge

 

J J Cale pour se souvenir "ne pleure pas ma soeur"

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
mais le feu et l'orage doit être dans le dedans
de ce regard ...
j'aime beaucoup
amitié
tilk
Répondre
P


le regard c'est la fenêtre ouverte sur le dedans, savoir re-garder, donner à regarder, c'est ce qui se passe entre le spectateur et le portrait qui lui renvoie au réel du personnage. un peu une
mise en abîme, on ne voit jamais le fond.



T
Voir sans vraiment regarder
Être présent et à la fois absent
Rester immobile sans se figer
Tenter d'attraper du regard les nuances colorées
Voilà ce à quoi ce beau portrait me fait penser
Répondre
P


le vécu est là, intériorisé, et présent, mais on ne se livre pas, l'expérience est, qui dit qu'il faut se méfier, on est disponible, mais pas pour n'importe qui, n'importe comment. il faut faire
le premier pas.



L
Rimes en -age s'appellent-elles rimage, grimage?
Répondre
P


ou sage tout simplement, j'essaie d'associer des sons aux images, une bande son, une V O ? des échos ?



Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche