Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 00:01

Étale de hautes eaux

Ecrans-partiels-002.jpg

 

À naviguer sur les enclaves

Qui servent aux autres

Sans retour la sève déborde

Et tend la perche à des hivers

Dont seuls les cœurs perdus savent la friche

La ligne de fuite floute la soie des lèvres

Qui ne disent que la capture

Au-dessus du livre des plaies vives

Le tangage des pages émarge  

Au registre des constances

Là où vient affleurer la veine

Des ardeurs mixées

Des clairs des lunes

Mémorisées incarcérées

Sous l’arche des frontières

 

la musique faisant défaut on peut retrouver Samantha fish

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
quel accord tes mots avec ce regard poignant!
Répondre
P


merci. les mots semblent faibles à côté de ce portrait, ça m'oblige à me hisser à la hauteur des toiles.



T
Qui dit tangage dit roulis...
Répondre
P


ça chavire dans tous les sens, comme la toile est arrimée seul le regardeur peut avoir le mal de mer.



T
Visage à bouche cousue
mais regard qui en dis long
Un blues profond qui vient du rouge et du noir du pourpre et du rose
Répondre
P


des yeux parlent mieux que des bouches trop verbeuses. Pascal sait saisir ces moments. Blues c'est aussi ce qui n'est pas explicite.



Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche