Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 01:01

Accords en attente

trucs en vrac 04

La nef des nuits d’abandon réfute les azimuts

Et tente de relire les ascendances fugaces

L’entretoise des suppliques se froisse

Dans l’envers des corps suspendus

Aux lèvres des non-dits ou pas encore

Où jamais serait préface de la mort

La meunière s’enfuit sur les portées

Verts déprimés à la faveur des échappées

Un si bémol murmure en douce

Dans la caisse ondulée du théâtre du visible

Un oiseau de silence plane singulier

Enchristé sur la lente pente des attentes

trucs-en-vrac-05.jpg

 

Layla Zoe : You won't call (chanson dédiée)


Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans chansons
commenter cet article

commentaires

FA 27/11/2014 14:25

la meunière murmure
jamais préface de la mort
aux lèvres des nuits d'abandon
échappée douce...

pjtg 27/11/2014 14:40



des nuits qui s'illuminent des jours qui se teintes d'arcs en ciel / la meunière inspire la musique / seul recours à la détresse / faire provision de tendresse / espérant l'aurore nouvelle



old nut 26/11/2014 20:49

J'aime votre univers onirique et sibyllin

pjtg 27/11/2014 10:43



merci, la Sibylle pouvait dire (le peut-elle encore) dire l'avenir mais de manière fort imagée, c'est sympas de nous placer de ce côté là, elle ne savait pas non plus très bien ce qu'elle
pré-disait ; de la poésie à l'état brut.



Martine 26/11/2014 10:24

Perspective d avenir le bateau trace ses sillons.......

pjtg 26/11/2014 12:04



à la croisée des chemins il évite l'enfermement et vogue vers...



Topa 26/11/2014 09:29

Perspectives grandes ouvertes...

pjtg 26/11/2014 10:12



et oui perspectives tous azimuts, hissons les voiles.



Tmor 25/11/2014 22:06

Des champs, des poteaux ,un navire échoué, ou voguant à conter courant des rails. Riche et simple à la fois.

pjtg 26/11/2014 10:10



un fond de blues : navires négriers qui mènent à la geôle de l'esclave, mais la perspective musicale ouvre l'horizon, ou c'est l'amour qui délivre des enfermements en découvrant des horizons
insondés..