Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 01:00

Sept : fondus aux rouges

objet 09

Jeux avec les fonds, ici un papier préparé

qui trainait au fond d’un carton.

Côte à côte / La route du bout  / Le bout de la route / Le bout de tout / Le bout de rien / De tout de rien / Le sillon le refrain / La main battant / La veine saillante / Boogie-woogie / La voie tendue sur la voix du destin / La voix tendue sur la voie du destin / Cordes et chants des nerfs de l’errances / Acier et verre sur boues et poussière / Les oiseaux graine à graine cueillent / Et s’envolent semant leurs chants / Le gosier asséché râpe des mots d’amour / La lime des corvées érode les corps / Le répons culmine / La tâche attache aux timons de l’effort / Fort en gueule et gueule de l’enfer / Les fers tardent à se défaire /...

 

  Johnny Shines (1915 1992) Il tourne pendant deux ans avec Robert Johnson. Il ne sera reconnu que tardivement.


Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans chantier
commenter cet article

commentaires

Martine 29/12/2013 10:48

les linos vont se fondre dans le paysage ...sensation qu'elles se prolongent...

pjtg 29/12/2013 13:52



imagine tous les objets réunis sur un paln sous des projecteurs dans toutes les directions ! bon ? faudra trouver les moyens de réaliser cela ! @ +



cafardages 29/12/2013 09:50

magnifique !

pjtg 29/12/2013 10:50



merci. on fait ce qu'on peut, les inventions viennent en fonction des moyens et des circonstances. @ +



Minik do 29/12/2013 08:26

Chaude, chaude la voix du chanteur de blues...

pjtg 29/12/2013 10:49



Shines Johnny du roots sincère, un de ces nombreux blues singers peu connus, la prise de son est bonne, ce qui n'est pas toujours le cas. @ +



Tmor 28/12/2013 18:14

Très jolie ce fond rouge. La lino prend un tout autre relief. Le verre se fond, se rappelle à nous se joue et se déjoue de nos regards. Le texte sur le chemin me rappelle le titre d'un spectacle
"Bout de route". On en voit le bout mais ne s'arrête jamais. @ bientôt.

pjtg 28/12/2013 21:14



la transparence donne des effets surprenants, les prises de vue sont assez difficiles, les reflets, les opacités ineterfèrent, c'est heureux que cela te plaise. je ne connais pas "Bout de route",
quand on s'arrète de parler du bout de la route c'est qu'on y est. c'est  aux autres de prendre le relais. @ +



maiette 28/12/2013 09:41

ce papier qui traînait a eu bien raison... effet lumineux..

pjtg 28/12/2013 10:26



on a du mal avec les prises de vue, la lumière nous joue des tours. dans le fond des cartons il y a encore des ressources, certainement, on a pas fait le tour. @ +



Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche