Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 01:00

Six : quatre blanc sur noir

 

objet n&b

Bleu et noir et blanc / Rien ne naît noir ou blanc mais noir et blanc / Nul n’est noir et blanc / Pas même le cinéma / Uniquement les fondus / Qu’on nomme ainsi / Tous les noirs et tous les blancs / Du plus pur au plus dur.

Le blues n’est pas bleu il est arc-en-ciel / Sauf quand on le met en scène : démonstration :

objet 11

Pédagogie par contre exemple

(on avait une feuille bleue).

On peut se raconter des histoires / Il était une fois un jeune ramasseur de coton / Chassé par boll-weavil  ou (inclusif) la poussière des raisins de la colère / Un conducteur de tracteur / Enième dans une famille nombreuse / Sur le trimard la guitare en bandoulière / Dans les bars il chantait et buvait pour se faire la voix et le cœur / Au carrefour il croise son destin / Jusque Memphis puis Chicago / Il disparait / Ni tombe ni croix / Ne reste qu’un riff & un vers & une rime & un refrain & une inflexion & un balancement & un rire & un soupir / Quelque part dans un blues  sans titre .

 

Jeune interprète (originaire de New york) auteure compositeure multiinstrumentiste : Leyla Mccalla a repris des textes de Langston Hugues.

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans chantier
commenter cet article

commentaires

telos 27/12/2013 07:05

colorer sa vie

pjtg 27/12/2013 09:00



avec les chansons des autres. @+



Tmor 26/12/2013 11:07

Toujours aussi chouette. Ça raconte beaucoup non de manière narrative ou illustrative mais dans le fin fond de ce que raconte le blues. Je n'y connais rien mais découvre. Sur ce principe il y a des
choses à imaginer avec des projecteurs (j'en suis encore aux vieux projo avec gélatines) mais on fait des choses intéressantes avec les led qui peuvent changer de couleur. Bref cette série stimule
l'imaginaire c'est tant mieux.

pjtg 26/12/2013 11:38



le blues c'est un vaste continent qui se laisse découvrir peu à peu, j'y suis venu par la musique et puis je ne cesse d'entrevoir des aspects sensibles, alors j'essaie de dire là où j'en suis.
Les objets nous sentons les possibilités de mises en scènes, mises en lumières, on espère que les acquéreurs aurant l'imagination pour les mettre en valeur et nous raconter. @ +



Laurent 26/12/2013 10:06

Tout est dans la nuance.

pjtg 26/12/2013 10:18



n'est ce pas ? il est des nus en ce moments qui varient brutalement. bien bluesycalement


@ +



Topa 26/12/2013 07:14

Belles traces qui perdurent...

"Many miles from home..."

"Petites gouttes de chant pour créer l'homme" (René Philombe)

pjtg 26/12/2013 09:31



it's a long way, y arrive t on jamais ? l'important est de laisser quelques traces, bornes, quelques notes quelques mots qui viendront s'accorder avec la chanson humaine. bonne fin d'année @ +



Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche