Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 00:00

Nixe

 


lino-la-suze-01-2014.jpg

 

Ni nixe ni nymphe

Hermès a brisé sa lyre

L’aigle de Prométhée s’active

Sans qu’Héraclès ne puisse rien

La guitare lance le pont

Sachant que la reprise

Restera perdue dans la gueule béante

De chronos

Nona Decima Morta tissent

Et crient merdre à l’Ubu de service

Qui ne peut que se gratter l’« A » nu

La boîte de clean ex sous la main


L’amour s’est scindé en perdant une voyelle

Jean-René l’a chantée

La suprême infirmière

Dont l’ombre sans façon

Couvre la terre entière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans chantier
commenter cet article

commentaires

Minik do 16/04/2014 08:08

Très beau...

pjtg 16/04/2014 11:51



merci Dominique, j'apprécie le commentaire d'un amateur (celui qui aime).



Tmor 15/04/2014 15:00

Labyrinthe inextricable. Fragment de structure tranchée dans le rouge vif. Mystère à découvrir.

pjtg 16/04/2014 11:50



le rouge du sang ou quelque chose dcomme ça, et le labyrinthe où nous sommes tous acteurs plus ou moins.



Topa 15/04/2014 09:02

Jean-Roger (Caussimon) pour "la suprême infirmière"...

pjtg 15/04/2014 11:36



l'euthanasie ou les soins paliatifs une manière de dire mourir dans une paix relative, digne et cohérente avec ce qui a précédé. Je préfère la version de Léo Ferré pour l'orchestration et la
tenue de la voix, sachant que Jean-René a écrit des textes splendides.



martine 15/04/2014 08:57

texte très fort que j'ai pris plaisir à lire à voix haute

pjtg 15/04/2014 11:33



je ne pourrais le faire sans pleurer. quand j'ai gravé je sentais l'imminence sans vouloir me l'avouer.



telos 15/04/2014 07:32

quel texte!!!! tu exploses artiste!

pjtg 15/04/2014 11:31



ou implose. les mythologies et leur traduction les cosmogonies aident à se dire qu'on est si peu de chose.