Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 01:00

gammes de nuit

pianistes-002.jpg

Socle de verre et rives douces

Aux fleurs de bouches ensorcelées

S’arriment des esquifs fêlés

Sur la grand mer des mille frousses

Rament les mousses prient les sirènes

Le chœur répons apprend sa reine

Et lance au ciel ses survivants

Un migrant traine sa voie lactée

Un oiseau biffe un front géant

Un nuitard peint en ciné scope

Ses toiles vendues  contre une chope

La langue esquisse des ciels de braise

Recoud les âmes ripolinées

Avec des dièses des aphérèses

Artistes pendus sur le trapèze

Des jours sangsues et des cimaises

Tristes et maigres en voluptés

pianiste-02.jpg

 

Marcia Ball 1949 Orange Texas

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans chantier
commenter cet article

commentaires

Minik do 07/02/2014 07:46

Chaudes vibrations...
J'aime !

pjtg 07/02/2014 09:59



De la musique avant toute chose,
Et pour cela préfère l'Impair
Plus vague et plus soluble dans l'air,
Sans rien en lui qui pèse ou qui pose.

Il faut aussi que tu n'ailles point
Choisir tes mots sans quelque méprise :
Rien de plus cher que la chanson grise
Où l'Indécis au Précis se joint.


Paul Verlaine : qu'eût il dit s'il eût connu le blues ?



cafardages 06/02/2014 20:51

ça vaut le coup de mettre tout ça en musique ! Allez hop, en studio vite !

pjtg 07/02/2014 09:56



si seulement c'était possible. je serais tout à fait prèt à tenter l'aventure. @ +



Tmor 06/02/2014 16:57

Fluide et belle cette voix. Cette gamme ne nuit pas à la bonne humeur en tout cas. Flashy le second. Ces encres m'étonneront toujours. @+

pjtg 06/02/2014 18:19



il y a beaucoup de bonnes découvertes à faire en sortant des sentiers balisés. les couleurs de l'écran ajoutent en lumière aux éclats des tentes d'origine. @ +



ornellamai 06/02/2014 13:32

Comme vous vous amusez bien... couleurs...bonheur...et les doigts s'envolent, j'aime cette série - continuez

pjtg 06/02/2014 18:17



on fait avec ce qu'on a. les oiseaux du blues ont pour origine les mains et la voix, les traduire c'est ce qu'on tente de faire, heureux que cela te plaise, à bientôt avec d'autres aventues. @ +



martine 06/02/2014 13:26

encore un poème qui fait chaud au coeur et une lino toute en vibrations

pjtg 06/02/2014 15:03



ça s'inscrit dans la suite "piano blues" qui va s'arrèter, momentanément, pour aller vers d'autres horizons (que tu connais déjà) mais qui sait peut-être on y reviendra ? @ +