Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 00:00

et au Bon Bagarreur

delta 01

 

c’est si long et si dure

chanter sa musique

ça coupe la parole

du Tennessee à l’Alabama

via  Indianapolis

vers minuit

sur un vieux train

la vieille chanson crade

vole ce qu’on sème

dans la cellule de la prison

peut-on aimer

quand le soleil se couche

qui a honte des

quatre géants

c’est juste un rythme

bonne mère

minuit sonnant

bien avant que le soleil se lève

un amour caressant

la clef pour la grande route

six pieds sous terre

une bouteille sur le piano

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans blues
commenter cet article

commentaires

Martine 20/06/2013 14:03

accord parfait!!!!

pjtg 20/06/2013 19:18



c'est plutôt des accords septièmes mais la réussite est là, je parle de la musique.



Laurent 20/06/2013 10:26

La gratte est pleine de crasse et la poussière vous assèche le gosier. mais les note sont légères...

pjtg 20/06/2013 19:17



c'est pourquoi Leroy a essayé toute sa vie de se décrasser le gosier. aux temps tique, son copain Scrapper Blackwell a su résister.



telos 20/06/2013 06:32

ce poème m'enchante et me balance. superbeeeeeeeeeeeeeeeee

pjtg 20/06/2013 07:38



trouver quelque chose entre les mots et l'image, qui fasse qu'on retrouve le rythme de la musique ? j'essaie, et ça semble te convenir, & un & deux & ...



Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche