Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 01:01

vers des délires

bande-sans-neon-03.jpg

Et tout se mire dans les artifices tords

Qu’offre l’un sens dire sur le ciel des opiums

La survie des nuits blêmes accouche dehors

Des fœtus obscènes qui dégueulent la somme

 

Des hivers engrossés par des trains de fiels verts

Des printemps sans amours et des poèmes pervers

Des étés écrasés sous les lames de fer

Des automnes enivrés de larmes amères

 

L’attente se confine en écharpes hernies

Que tente de teinter survivre au mercredi

 

Roxanne Potvin A love that's simple

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans chansons
commenter cet article

commentaires

la griffe 08/01/2015 13:24

sympa ton imaginaire poétique

pjtg 08/01/2015 17:19



merci, ce sont les mots et les couleurs qui me portent, je fais avec ce que je peux et vois là un des aspects. c'est bien de recevoir des commentaires encourageants.



Old Nut 05/01/2015 16:50

Un poème violent et puissant comme une sourde menace dans ce ciel bleu !

pjtg 05/01/2015 19:04



on dit que les artistes peuvent avoir des dons de préscience, de précognition, j'irai plutôt du côté de K. Dick ou Asimov, et je pense à Nougaro dans bidonville, dans un texte prédcédent j'évoque
Lautréamont, on peut faire un paquet de tout ça, merci pour les compliments.



martine 05/01/2015 11:10

un village dressé....
je viens juste d'y penser(panser!)....
un lieu où se poser....
à méditer......

pjtg 05/01/2015 11:42



une ville âge / quelques choses et quelques uns (unes) / où sans se presser on peut panser ses plaies / le sens se doit de dire ou de taire / panser les pensées : tout un poème sans fin pour dire
ses faims.



Lily 05/01/2015 10:06

Ah moi, je viens de comprendre le com de Topa !(à l'instant !) A love that's simple =^.^=

pjtg 05/01/2015 11:11



ho laa laa j'ai creusé ma petite cervelle et je ne voyais rien (venir) merci Lily c'est une belle chanson par une belle inter prète. Saint Paul au Canada lequel est ce de saint ?



Tmor 04/01/2015 10:43

Le paysage gravit peu à peu la colline de l'imaginaire
Le village d'où est né tut cela s'en porte bien
Le ciel est bienveillant
Vivement la suite

pjtg 05/01/2015 10:03



l'image se nervure des suites qui se trament au fil du pinceau, ce panneau se termine demain, par un panoramique, et puis nous retournons vers d'autres lino, lis nos aventures picturopoétique,
picturoétiques : c'est pas lmal je garde : pjtg l'aventure picturoétique @ +