Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 00:00

Haie dit "fils" retour 13 copie

 

Encadrement bâti sans épate  

Terres cuites en ligne de suite

Dans les I dés de terres vernies

Une messe en Ré

Plastique les châssis 

Evadée des vinyles

Aile perd son crêpe

Les oiseaux décryptent des portées

Connues d’œufs en œufs  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laurent 05/05/2013 17:01

Petit théâtre de verdure, donc.

pjtg 05/05/2013 17:41



un coin échappé de quelque Eden, une parenthèse, un mot dans une phrase quand le jardinier parle avec ses mains et ses outils. un écrin où la vitesse s'est arrètée attendant quelques vers ou une
mélodie.



telos 05/05/2013 13:24

un bel ensemble.mélancolitude un mot comme un bonheur qui n'en finit pas d'éclore

pjtg 05/05/2013 17:38



une forme de blues à l'européenne, avec de la nostalgie et du rêve.



martine 05/05/2013 12:13

je ne connaissais pas Anne Vanderlove....J'aime la "mélancolitude"

pjtg 05/05/2013 13:17



c'est un peu dans les vieux souvenirs, de fil en aiguille en remontant dans les musiques, je me suis rappelé, elle chante toujours...loin des médias, une chanson vit.



Topa 05/05/2013 11:37

- Anne Vanderlove était "royaliste" avant l'heure...
- La messe en Ré vaut-elle la messe en Houat ?...

pjtg 05/05/2013 13:25



j'eusse préféré la pédale wa wa (oua oua), mais à l'heure du numérique ces effets ont un peu disparu, quoique, si je trouve des liens je partagerai, la messe en Houat, je ne connais pas, change t
elle des autres messes ? celle en ré majeur de Dvorak et mineur de Mozart. j'attends l'interprétation à la guitare électrique.