Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 01:01

Ah toutes lueurs

pignons-encres-04.jpg

 

Sur le satin des soirs de spleen / Les sourdines laissent sourdrent  les saveurs rares des chagrins en calaminés / Liqueurs et poisons / Les oiseaux des mémoires remuent les organes du temps / Les strates se meuvent en cycles improbables / Soubresauts et reptations se conjuguent au hasard des vicissitudes variant sur des électricités indomptées / Des chevelures se libèrent des exuvies semées au long des ornières parcourues des yeux et des jambes sur les textes enchevêtrés traces et témoins et vestiges et augures d’ ulcères et cancers et bobos et crevasses et anévrismes et déchirures et plaies qui peuplent & érodent & plient les paysages endogènes nourris des énergies impitoyables de la matière et du temps / De temps en temps la beauté s’invite et trouble la surface / Les éléments se mentent / mentent par excès ou indifférence / Laissant à penser des impossibles moments /

 

et on retrouve Paul Personne avec une traduction de Blues

 

Image et encrage : pj txt : tg tirage : pjtg

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans pignons
commenter cet article

commentaires

Lily 26/02/2015 08:30

Cheminée de fée
Aux strates improbables
Beauté hivernale

pjtg 26/02/2015 09:15



beauté froide / les fées s'invitent / et puis n'habitent que les histoires / au bout du conte / narrer les saisons en couleurs et Rock'n Roll.



les cafards 25/02/2015 15:36

comme un presque champignon atomique et sympatique

pjtg 25/02/2015 20:19



l'apparence peut être trompeuse, se méfier de ce qui est trop beau, la démarche est juste en ces temps de commerces déshumanisés, ici ce n'est qu'oeuvre d'artiste, qui regarde le beau pour se
dire que peut être il peut exister momentanément au moins dans l'idée.



Martine 25/02/2015 10:42

Ce pignon semble sortir des eaux.......accroche un nuage au passage.....oh pas sage.......et le bourdon s'envole.......j'aime son nom à Paul......Personne

pjtg 25/02/2015 11:06



ces pignons émergent et émargent coté couleurs et blues relevés, le bourdon ne s'envole que pour planer sans bourdon les fleurs ne donneraient pas de fruits. en faim c'est pour filer la
métaphore. et puis y'a bourdon et bourbon et les deux vont bien ensemble.



Tmor 25/02/2015 10:14

Superbe. On quitte la 2D. Vive le relief et la couleur. Le pignon s'envole ou se voit submergé. Ces lino réservent décidément beaucoup de surprises. Bravo.

pjtg 25/02/2015 11:00



merci, ces pignons encrés sont du plus bel effet.en effet, et par le fait de l'encrage des dites lino par le dit graveur. et c'est pas fini... à suivre sur pjtg le blog qui vous en met plein les
yeux, les oreilles et le reste


à partager sans modération



Topa 25/02/2015 08:34

Le pignon s'est métamorphosé en paquebot.
Et pas que !...

pjtg 25/02/2015 09:11



les pignons antérieures n'étaient ils que la partie émergée, les icebergs de l'imaginaire, les banquises fondent, peut être en est il de même là : sous les gouges et les pinceaux, vont ils
métamorphoser ou mettre à la voile ?



Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche