Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 01:01

L’or dit nerfs des nuits

pignon-orange.jpg

 

Dans le puits des « et puis » la nuit s’érige et luit

La frise se hisse là par inadvertance

L’enduit des noires sœurs reprise les nerfs frits

A coups de solos saturés de souvenances

 

La double penne de la paix ne se dé double

Et roule sur la jante des voyages troubles

Dans la viande exaltée à coup de royalties

Par l’expertise des incises mal assises

 

Dans l’étuis des ainsi se prisme les intimes

Entre nue-âges et corps sage pour la frime

Sur la piste des papiers rewrités un crime

De laisse ma geste est sur déviance ultime

 

 

 

 

et un petit Boby pour illustrer (biloba comprenne qui pourra)

Méli-Mélodie

 

 


images : pj txt : tg tirage montage mise en page : pjtg

Partager cet article

Repost 0
Published by pjtg - dans pignons
commenter cet article

commentaires

Minik do 10/03/2015 07:51

J'aime bien ton "crime de laisse ma geste est..."

pjtg 10/03/2015 09:38



merci y'a des fois comme ça des mots qui s'assemblent, ça me surprend, ça ne semble pas idiot alors je fais partager. et je suis content quand ça appelle un comm.



Topa 09/03/2015 22:47

Celui (ou celle) qui arrive tout neuf (toute neuve) chez Boby Lapointe ne sait peut-être pas qu'il faut procéder en deux étapes : 1) écouter les paroles seulement
2) écouter et lire les paroles en même temps.

Dans les deux cas, on rit, mais mille fois plus à l'étape 2 !...

pjtg 10/03/2015 09:28



et à la troisième encore plus car on se prépare à entendre, on se choisit ce qui nous enchante (au sens premier) puis on se laisse surprendre. mais l'orchestration ?



la griffe du loup 09/03/2015 16:47

un régal cette poésie ,lundissime

pjtg 09/03/2015 18:19



merci la griffe du loup, tu viens sur un terrain un peu étrange, un Loup Veille celui de Groutel, il est plein d'exigences et de bien veillance. terrain miné : "laboésie" sauvage et non
domestiquable, indressable.



Lily 09/03/2015 10:35

Dans le puits des étuis
quelques poussières ocres
- peut-être rose-
Provenant d'un désert
aux pierres dressées
sous les nues depuis les âges

pjtg 09/03/2015 11:05



dans le puits de l'étuis / pousse hier / les dés errent / pi air de rien s'adresse aux angles / arrondis des âges d'or déserté / "a" rond dit "o" de toutes parts et l'aronde attend le printemps /
s'il vit hein ?



Tmor 09/03/2015 09:10

Bonjour,
Volte face coucou le hibou le voici le voilà
En toute simplicité, rorchard n'a qu'à bien se tenir
L'or dit "nan na na na nèrreuh !"
Bonne journée.

pjtg 09/03/2015 09:27



bonne journée à toi, le travail sur des tirages de lino, outre le papier et l'encre, permet des découvertes auxquelles on ne pensait pas. retourner, accoler et c'est autre chose, on s'étonne
soi-même. l'ordinaire se fait à l'aulne des jours et des nuits.



Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche