Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2022 4 21 /07 /juillet /2022 00:01

Artistes 2022

Pul’s arts

Gisèle Charp

pul's arts MMXXII

Dans l’ensemble

Les feuillages

En vues aériennes

Voyagent de demeures

En oasis

Météorites dans le jardin

Feuilles Marie

Rouge, noires

Sous bois de décembre

Et de toutes saisons

Du cœur et des déraisons

Entre

Injonction ferme et considérée

Dans l’encadré

Comme fut dit entre ici

Dans l’espace délimité

Car la frontière entre dit et pause

Dans le carré papier

À voir et non à lire

Hors dictionnaire préfixé

Hors dico indexé

À voir entre le regard et l’objet

Au détour de la saisie

Ce qui présent pré-sent

Avant de déterminé

Avec les sens en alerte

Dans tous les sens

Mais sans surprendre

Sens suspendu

Sans surpression

En avançant

Dire ce qui se sent

...

pul's arts MMXXII
Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Oui, merci, de jolies balades dans ces coins des Pyrénées ....<br /> Bon dimanche !
Répondre
P
bon dimanche à toi, bon repos et belles promenades en mots et en projets ...
N
j'adore ces gravures elles me font penser aux photos de Koudelka, que j'aime beaucoup !<br /> Merci pour ce billet et ta balade pour mon retour....
Répondre
P
c'est une amie qui a réalisé ces gravures, je l'avais rencontré au cours d'un salon, et promis un texte, voilà j'espère que ta balade fut belle et agréable....
F
Décidément, les tableaux avec des sujets peints en noir, ne m'attirent pas!! Bravo pour les rimes et Anne Sylvestre qui portait bien son nom!!!Bisous Fan
Répondre
P
ce sont des gravures réalisée par une amie, et j'ai voulu apporter mon mot, Anne Sylvestre reste dans mon univers, se la rappeler de temps en temps...
T
Arbres candélabres, habitants des déserts, comme les dragonniers de Socotra...
Répondre
P
Gisèle avait fait preuve de prémonition, ou tout simplement elle a voulu célébrer ces arbres en les gravant....
M
trop chaud, trop sec, les arbres s'effeuillent...
Répondre
P
ceux ci sont sur feuilles et on en tire autant qu'on veut (tout pendant qu'il y a du papier....)