Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2022 1 03 /01 /janvier /2022 01:01

Balade onzième

            Ballade très haine

                                         La Velue

Au bord de l’Huisne

La Velue d'où est ell' venue

Elle hante rives et pentes

De la rivière par ses crues

Au fond d'une ruine en attente

 

Depuis l'arche elle se tapit 

Dans son repaire une caverne

Elle se fait oublier mais oui

La légende est mise en berne

 

Elle peut jaillir et tuer

Elle peut reprendre et noyer

Poils dehors serres acérées

 

Et venir croquer les cadavres

Détruire les rives les havres

Les demeures et la vallée

Photo / txt / choix musical : tg

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Une légende dont les humains raffolaient à une époque dont beaucoup regrettent!! J'ai bien aimé Dutronc et sa fille du Père Noël!!!ahhh la dérision!!!Bisous Fan
Répondre
P
c'est surtout le mode de transmission qui a changé : les conteurs ne remplissent pas les salles... Dutronc tel qu'en lui-même à déguster...
N
Je viens de lire quelques lignes sur la légende...."Elle semait la désolation ravageant les troupeaux, dévorant les populations affolées, de préférence les enfants et les jeunes filles....."mais jacques est là ! nos peurs disparaissent !! merci ! bonne journée !
Répondre
P
oui une sorte de Vouivre, ses origines : elle aurait été refusée par Noé, et résister au déluge, nous sommes dans une vallée, les crues plus ou moins maîtrisées pourraient revenir en force avec le réchauffement général et les dérèglements climatiques ... morte la Velue ????
M
La Velue fait peur, mes poils se hérissent :-)
Répondre
P
elle faisait peur, un héros a réussit à la détruire du moins le croit- on... mais peut-être ? reviendra t elle ?
S
j'espère que tu nous conteras plus longuement cette légende, je les aime un peu plus gaies mais parfois, elles témoignent de soupçon de vérité, comme le souligne Topa
Répondre
P
je ne sais pas si j'aurais le talent pour le faire, on trouve des versions de ce conte sur le net, et dans un livre intitulé : contes du Maine et d'Anjou ...
T
Chaque légende trimballe toujours son fond de vérité...
Répondre
P
bien sur et avec elle toutes les craintes qui un temps sont pensées infondées jusqu'à ce que....

Présentation

  • : Le blog de pjtg
  • : arts graphiques et poésie
  • Contact

Recherche